Erreur d'irradiation sur un patient au CHU

Publié le 27/05/2010 - 18:04
Mis à jour le 27/05/2010 - 18:04

Un patient du centre hospitalier universitaire de Besançon a été victime d'erreurs d'irradiation lors d'une quinzaine de séances de radiothérapie, sans conséquence avérée pour sa santé à ce jour, a révélé ce jeudi l'autorité de sûreté nucléaire (ASN) lors de la présentation de son bilan annuel des contrôles effectués en Franche-Comté et en Bourgogne.

1274976503.jpg
Le CHU de Besançon ©archives carvy
PUBLICITÉ
Le 21 juillet 2009, un patient de la région traité par radiothérapie pour un cancer a été mal positionné par rapport aux rayons. Un tissu sain a été irradié à la place de la tumeur cancéreuse. L’erreur s’est répétée pendant quatorze séances, jusqu’à ce que l’équipe soignante se rende compte de l’erreur.

« Le patient n’a pas été irradié correctement, mais il n’y a eu aucune conséquence immédiate pour sa santé. Des conséquences potentielles sur le long terme ne peuvent pas être exclues », a déclaré l’ASN qui précise que le malade est suivi de près sur le plan médical.

« La suite du traitement a été adaptée pour prendre en compte cette erreur dont l’origine est organisationnelle et humaine. Il y a eu un problème de communication entre les équipes médicales : les personnes qui ont positionné le patient n’avaient pas été bien informées », a précisé l’ASN.

Cette irradiation est classée niveau 2 sur l’échelle de l’ASN, qui va de 0 à 7. «Une dizaine d’incidents de ce type ont lieu chaque année en France », dit l’ANS qui salue «l’effort de transparence» du CHU de Besançon qui a prévenu l’autorité dès qu’il s’est rendu compte de l’erreur.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

recherche • C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

15 août : une semaine de dons en Franche-Comté

15 août : une semaine de dons en Franche-Comté

Pour l’EFS, le jour férié du 15 août représente 600 pochettes de sang en moins, rien qu’en Franche-Comté. Pour pallier à ce manque, il organise une semaine du don, jusqu'au 17 août, à Besançon, Belfort et dans plusieurs villages de la région. Un masseur sera même aux Hauts-du-Chazal...

Neuf astuces pour éviter les piqûres de moustiques…

Neuf astuces pour éviter les piqûres de moustiques…

Le soleil, la chaleur… Que de bons côtés dans l’été qui nous feraient presque oublier que cette saison est également synonyme d’invasion de moustiques. Chaque année, les femelles moustiques (car oui, ce sont elles qui nous piquent !) sont responsables de millions de boutons qui démangent. Après avoir essayé les prises ou les sprays, nous nous sommes demandés quels étaient les remèdes naturels anti-moustiques...

Ambroisie : Comment en venir à bout ?

Ambroisie : Comment en venir à bout ?

Depuis quelque temps, une tache d'ambroisie, plante très allergisante, a été repérée à Besançon. Elle sera rapidement arrachée par les autorités compétentes. Que doit-on faire si l'on est confronté à cette plante sur son terrain ? Un agent de Fredon Franche-Comté nous répond.

Santé : évitez l’hydrocution

Santé : évitez l’hydrocution

Choc thermique • L'été est chaud, c'est donc l'occasion de profiter des lacs et des piscines des environs pour se rafraîchir et se détendre. Mais attention à l'hydocution ! Après un bon barbecue et quelques verres de rosé au soleil, on pourrait avoir envie courir dans l'eau pour se rafraîchir... Les professionnels de la santé vous diront que c'est une très mauvaise idée ! Voici quelques précautions à prendre avant de plonger.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.64
ciel dégagé
le 24/08 à 9h00
Vent
0.49 m/s
Pression
1020.4 hPa
Humidité
59 %

Sondage