Forte dégradation sanitaire dans le Jura : le préfet prend de nouvelles mesures 

Publié le 18/10/2020 - 08:53
Mis à jour le 18/10/2020 - 08:56

Le centre et le sud du département du Jura sont particulièrement touchés par une « reprise extrêmement forte de l’épidémie de la Covid-19 » dans le département avec une part de personnes âgées toujours plus importante dans les cas positifs et forte montée en charge de la pression hospitalière. C’est pourquoi, le préfet du Jura a décidé de renforcer les mesures dans le cadre de l’État d’urgence sanitaire comme  la fermeture des débits de boissons  à 22h dans 24 communes du Haut-Jura Saint-Claude.

 © Facebook Prefet39
© Facebook Prefet39

"Un freinage d’urgence est indispensable, tout particulièrement s’agissant de l’expansion de la pandémie sur les personnes âgées" s'alarme David Philot le préfet du Jura. "En cette veille de congés, c’est vital".

Le taux d’incidence pour les personnes de plus de 65 ans s’établit à 127 pour 100 000 au 13 octobre. et la tranche d’âge des plus de 60 ans atteint désormais 24 % du total des patients zéro, contre 10% début septembre.

Le nombre de patients hospitalisés diagnostiqués COVID-19 dans le département est passé de 3 patients hospitalisés le 21 septembre, 10 il y a 10 jours, à 39 patients le 16 octobre.

En chiffres

  • Augmentation de 136 % du nombre de ?patients zéro? sur 14 jours (503 patients zéro  contre 213 sur la période précédente)
  • Hausse de 91% de cas contacts (1632 cas contacts sur 14 jours contre 853)
  • Taux d'incidence : de 28 cas pour 1000.000habitants (semaine 14 au 20 septembre) à 158 cas pour 100.000 habitants le 14 octobre
  • Le Taux de tests positifs passe de 2% à 14 %.
  • Le virus circule de manière encore plus rapide sur certains territoires
  • Taux d'incidence de 252 cas pour 100.000 habitants sur la communauté de communes du Haut- Jura Saint-Claude
  • 163 cas pour 100.000 habitants sur l'agglomération lédonienne en moyenne entre le 6 et le 12 octobre (contre 62 sur l'agglomération de Dole par exemple)

Face à ce fort rebond dans le Jura, le préfet du Jura a décidé de prendre de nouvelles mesures depuis le 17 octobre 2020

préfet du Jura, prend de nouvelles mesures afin de lutter contre l’épidémie dans le département.

A compter de ce samedi 17 octobre, les mesures suivantes s’appliquent :

  • *mesures nationales en noir
  • *mesures préfectorales en bleu

Obligation de port du masque

  • Le port du masque est obligatoire pour tous les rassemblements de plus de 6 personnes qui ne sont pas interdits ;
  • Le port du masque est obligatoire sur les marchés, fêtes foraines et vides greniers ;
  • Le port du masque est obligatoire aux abords des gares et des arrêts de transports en commun, ainsi qu’aux abords des établissements scolaires et des crèches ;
  • Le port du masque est obligatoire sur l’intégralité des communes de : Champagnole, Choisey, Damparis, Dole, Foucherans, Lons-le-Saunier, Montmorot, Morez, Perrigny, Saint Claude et Tavaux par arrêté préfectoral ; pour les communes de Arbois, Poligny et Salins-les-Bains par arrêté municipal ;

Le port du masque est obligatoire dans tous les ERP

Activités de restauration et débits de boissons

  • Tous les restaurants appliquent le protocole sanitaire renforcé : limitation à 6 du nombre de clients par table, distance d’un mètre minimum entre les chaises et enregistrement du nom des clients ;
  • La consommation sur place dans les débits de boissons et les restaurants n'est autorisée qu'en place assise.
  • Interdiction des buvettes et points de restaurations lors de toutes manifestations (sportive, culturelle, etc.) ;
  • La diffusion de musique amplifiée, susceptible de créer des regroupements de personnes, sur la voie publique, dans les bars et restaurants est interdite sur l'ensemble du département du Jura.
  • L'heure de fermeture des débits de boissons est fixée à 22 heures sur le territoire de la communauté de communes du Haut-Jura Saint-Claude (Avignon-lès-Saint-Claude, Bellecombe, Chassal-Molinges, Choux, Coiserette, Coteaux-du-Lizon, Coyrière, La Pesse, La Rixouse, Lajoux, Larrivoire, Lavans-lès-Saint-Claude, Les Bouchoux, Les Moussières, Leschères, Molinges, Pratz, Ravilloles, Rogna, Saint-Claude, Septmoncel-Les Molunes, Villard-Saint-Sauveur, Viry Vulvoz).

Etablissement recevant du public (ERP)

  • Toutes les fêtes privées (cérémonies, mariages, soirées, événements festifs ou associatifs...) dans des salles des fêtes, dans des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public (ERP) sont interdites ;
  • Dans tous les établissements recevant du public assis (cinémas, cirques, gradins des établissements sportifs, salles de conférence, auditoriums...) la règle d’un siège entre deux personnes ou groupes de moins de 6 personnes ;
  • L'accès aux vestiaires collectifs et l'utilisation des douches collectives sont interdits sauf pour les piscines ;

Rassemblements

Les rassemblements sur la voie publique sont limités à 6 personnes, à l’exception des manifestations revendicatives, des rassemblements à caractère professionnels et des cérémonies funéraires ;

Les rassemblements festifs de type free-party ou rave-party et toutes les manifestations dansantes à caractère public sont interdites.

• Les rassemblements organisés dans les établissements recevant du public de type L, CTS, X, PA avec places assises et réunissant plus de 1 000 personnes de façon simultanée, à l'exclusion des organisateurs exposants et personnes techniques sont interdits dans toutes les communes du Jura.

Lors des offices religieux, le port du masque ainsi que la distanciation physique d’un mètre, sauf entre les personnes d’un même foyer ou vivant ensemble, dans la limite de 6 personnes, sont obligatoires.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Santé

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.55
légère pluie
le 21/06 à 21h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
89 %