General Electric : le maire de Belfort estime la position du gouvernement "éloignée de la réalité"

Publié le 22/12/2020 - 18:40
Mis à jour le 22/12/2020 - 15:38

Le maire de Belfort Damien Meslot (LR), s’il est satisfait d’avoir obtenu une réponse de la ministre déléguée chargée de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher à propos de ses interrogations sur l’usine General Electric de sa commune ce mois de décembre, craint cependant que le discours du gouvernement « soit éloigné de la réalité ».

 © Page Facebook-Intersyndicale General Electric Belfort
© Page Facebook-Intersyndicale General Electric Belfort

GE a multiplié ces derniers mois les plans sociaux et M. Meslot a récemment estimé que le groupe américain aurait supprimé "plus de 1.200 emplois directs" à Belfort sur les 4.300 personnes que comptait le site en 2015. L'élu avait fait part de ses craintes à la ministre en octobre. Agnès Pannier-Runacher lui a répondu, par une lettre du 15 décembre.

"Le bassin d'emplois belfortain, qui dispose de compétences rares dans les métiers du nucléaire, et d'un tissu d'entreprises structuré autour de la Vallée de l'Energie, a naturellement vocation à bénéficier" du plan de relance de la filière nucléaire, estime la ministre. Cela "permettra de maintenir et développer un outil industriel qui a joué et jouera un rôle clé pour l'édification de notre système électrique".

Agnès Pannier-Runacher souligne la "totale vigilance" du gouvernement pour que les salariés bénéficient de "solutions constructives (...) à la hauteur des moyens" de GE. Elle souhaite aussi "contribuer à la diversification des activités en capitalisant sur les compétences uniques du territoire", et met en avant notamment la nouvelle filière de l'hydrogène.

"Je crains toutefois que ce discours soit éloigné de la réalité"

Elle annonce enfin la mise en place d'un comité de pilotage, dont sera membre la commune de Belfort, "pour coordonner l'ensemble des initiatives". Des assurances qui restent insuffisantes pour Damien Meslot: "Si ces mots sont effectivement suivis d'effets, je serais rassuré, voire satisfait, pour l'emploi et pour nos habitants. Je crains toutefois que ce discours soit éloigné de la réalité", note-t-il.

"Je ne serais réellement rassuré que dans le cas où les activités présentes à Belfort seraient rachetées par un consortium autour du groupe EDF", souligne-t-il. "C'est la seule solution qui permettrait de mettre en oeuvre une politique industrielle de l'énergie qui protégerait le savoir-faire et les compétences en France." "En ce qui concerne les moyens consacrés au domaine de l'hydrogène, nous verrons quelle part des 9 milliards d'euros d'investissements prévus en France d'ici 2030 bénéficiera à notre département", conclut le maire de Belfort.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

En 2024, le salon Micronora fêtera ses 75 ans, ”l’heure du renouveau”

Thierry Bisiaux, président de Micronora et Fanny Chauvin, directrice de Micronora ont présenté mardi 26 avril 2024 la prochaine édition du salon des microtechniques Micronora qui se tiendra du 24 au 27 septembre à Micropolis à Besançon. Le thème de cette année : les microtechniques intelligentes. Déjà 90% des espaces exposants sont réservés…

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Une quarantaine d’élèves du lycée Pergaud en voyage à Espagne…

Quarante-neuf élèves du lycée Pergaud de Besançon ont participé à un voyage culturel et linguistique à Valencia en Espagne du 7 au 12 avril 2024. Les élèves émanant de la section européenne espagnol et des classes technologiques ST2S, ont été accompagnés par leurs professeures Mesdames Mougenot, Lallemand, Jeanningros et Ferreira-Lopes.

Leroy Merlin vous convie à découvrir son tout nouveau chapiteau pour une saison estivale inoubliable ! 

QUOI DE 9 ? • Le samedi 6 avril, Leroy Merlin a ouvert les portes de son chapiteau, juste à temps pour accueillir les beaux jours. À l'intérieur, un monde d'aménagement extérieur vous attend, prêt à répondre à toutes vos envies. Le chapiteau a pris place dans l'ancienne cour des matériaux, désormais délocalisée au 1C rue Lavoisier à Besançon.

Decathlon vous rachète votre matériel de sport inutilisé grâce à la Seconde Vie

PUBLI-INFO • La Seconde Vie chez Decathlon est un service de rachat de votre matériel, sur certains sports, en très bon état, sous forme de bon d’achat ou de virement bancaire. Pour profiter de ce service, voici un guide vous expliquant ce qui peut être repris et sous quelles conditions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.37
légère pluie
le 17/04 à 6h00
Vent
2.5 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
94 %