Grève des médecins libéraux : les hôpitaux publics assureront le manque de soins

Publié le 12/11/2015 - 14:53
Mis à jour le 12/11/2015 - 14:53

Les professionnels de santé libéraux ont annoncé une grève massive des soins (ni consultations ni gardes) du vendredi 13 au lundi 16 novembre 2015 afin de témoigner de leur opposition au projet de loi de santé visant à généraliser le tiers pays. 

dsc_1201.jpg
©damien poirier
PUBLICITÉ

Les cliniques privées s’associeront également au mouvement de grève. Les hospitaliers publics seront donc les seuls à pouvoir répondre aux besoins de santé des citoyens.

Les hôpitaux publics obligés de se mobiliser

La FHF de Bourgogne Franche-Comté s’est exprimé dans un communiqué sur la réalité du système de santé face à cette grève : « certains acteurs pensent pouvoir se dispenser de leurs obligations en fonction de leurs mécontentements ou de leur opposition à un texte de loi, [cela] va une nouvelle fois avoir des conséquences directes pour nos concitoyens mais aussi pour les personnels publics du service de santé qui vont faire face à une activité importante« . La FHF souhaite souligner que les hospitaliers publics « répondront présents et assureront leurs obligations malgré les difficultés, malgré le plan d’économie qui les frappe de plein fouet et malgré les injonctions contradictoires des pouvoirs publics qui leur demandent chaque jour de faire plus avec moins » tandis que les médecins libéraux défileront dans la rue. 

Un appel aux pouvoirs publics

A l’heure où l’accès aux soins se complique de jour en jour, la FHF appelle les pouvoirs publics à « prendre des mesures fortes pour redonner à la médecine de ville toute sa place dans notre système de santé » en demandant « des mesures de renforcement de l’attractivité de l’exercice libéral » et « participation à la permanence des soins de la médecine libérale« .

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

La Franche-Comté est toujours en alerte orange canicule ce mercredi 26 juin 2019. Les prévisions se confirment : il fait déjà 37°C à l'ombre (et plus chaud encore dans les grandes villes, jusqu'à 40°C) et la température n'est toujours pas à son maximal, atteint vers 17h cet après-midi. La chaleur devrait continuer au moins jusqu'à dimanche.

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.34
ciel dégagé
le 16/07 à 9h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1017.89 hPa
Humidité
59 %

Sondage