Ils rackettaient le boulanger : deux frères en prison

Publié le 25/12/2011 - 10:46
Mis à jour le 26/12/2011 - 10:21

Deux frères de 27 et 23 ans qui semaient le trouble dans le village de Chemaudin à l’ouest de Besançon ont respectivement été condamnés à trois et un an de prison ferme avec mandat de dépôt.

PUBLICITÉ

Connu des forces de l’ordre et de la justice pour de nombreuses exactions dans le village, les deux frères étaient devenus la terreur de ce petit village de 1 500 habitants. Menaces, molestages et racket de la boulangerie. L’ainé, sorti de prison le 15 octobre, n’hésitait pas à menacer le commerçant et son employée d’un Opinel.

Le cadet se contentait de  proférer des menaces. Le montant total du manque à gagner pour le boulanger est estimé à 200 euros. Il n’a même pas souhaité porter plainte, par peur des représailles. C’est le maire du village qui explique la terreur semée par les deux individus poursuivis pour extorsions et des violences avec arme.

L’aîné  écope de la peine plancher de trois ans de prison. Le frère a été condamné à deux ans dont un avec sursis avec mandat de dépôt à l’issue du jugement. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.06
partiellement nuageux
le 17/06 à 18h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1016.04 hPa
Humidité
81 %

Sondage