Jean-Louis Fousseret : pourquoi il n'ira pas voter dimanche aux Primaires Citoyennes

Publié le 20/01/2017 - 07:29
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:43

Par souci d'"honnêteté". Le maire socialiste de Besançon, soutien d'Emmanuel Macron et désormais membre du comité politique du candidat à la présidentielle, ne votera pas lors des primaires citoyennes les dimanches 22 et 29 janvier 2017. Il s'en explique et répète qu'il ne sera pas, quoi qu'il arrive, candidat aux législatives.

macron_besancon_cuisine_mode_demplois_-028.jpg
© damien poirier
PUBLICITÉ

Emmanuel Macron a demandé au maire de Besançon d'intégrer son comité politique national. Un comité associé à la stratégie de campagne nationale et locale en vue de la présidentielle. On y retrouve bien sûr Gérard Colomb, François Patriat, Richard Ferrand et plus récemment Jean-Pierre Mignard (proche de François Hollande). Jean-Louis Fousseret va donc intégrer ce comité.

Et c'est notamment pour cette raison que le maire PS de Besançon a clairement indiqué qu'il ne voterait pas aux primaires citoyennes. "C'est une question d'honnêteté. On ne peut pas soutenir un candidat qui s'appelle Macron et aller en choisir un autre à l'occasion de ces primaires. Ce ne serait pas correct de ma part…" a-t-il récemment déclaré.

 "Je reste un homme de gauche…" 

Jean-Louis Fousseret marche pour Macron depuis le mois d'avril 2016. Pour lui, il est le seul à pouvoir rassembler "si on veut que la gauche et le centre soient représentés au second tour".

"Je n'ai pas changé" déclare-t-il. "Je reste un homme avec des convictions de gauche que j'avais déjà dans les années 80 (…) Je ressens d'ailleurs cet enthousiasme militant que j'avais à la fin des années 70, début 80 (…) Il y a une dynamique, un vent nouveau qui peut faire changer les choses…"

Jean-Louis Fousseret craint-il une exclusion du Parti socialiste ? Ca ne semble pas le tracasser outre mesure. "Pourquoi voulez-vous que l'on m'exclut moi, alors que des députés que l'on réinvestit pour les prochaines législatives (NDLR : la députée PS du Doubs Barbara Romagnan est la seule socialiste à l'assemblée à ne pas avoir voté la confiance à Cazeneuve le 13 décembre 2016) ne soutiennent même pas le nouveau premier ministre ? C'est largement aussi grave ! (…) Ce n'est pas à moi de partir… "

Et d'ajouter qu'un des problèmes du président Hollande a été d'avoir "contre lui" dès le début de son quinquennat des frondeurs. "Demain, si on a le même système, ce sera le même problème. Il faut changer les choses et la politique…"

"Je ne serai pas candidat aux législatives"

Quoi qu'il arrive, même en cas de victoire de Macron, Jean-Louis Fousseret l'assure. Il ne sera pas candidat aux législatives. "Il faut de la cohérence. Il faut des têtes nouvelles. Je ne peux pas avoir un double discours. Je ne dis pas que je ne pourrai pas aider. En politique, nos concitoyens veulent de la clarté dans les engagements. Donc, non, je ne serai pas candidat aux élections législatives..." 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

fousseret macron

Remous autour de la création du groupe « LREM » au conseil municipal de Besançon

Le maire LREM de Besançon Jean-Louis Fousseret (ex PS) a annoncé la création d'un groupe de 13 conseillers lors du conseil municipal de Besançon. Suite aux débats parfois houleux du 14 septembre dernier, le conseiller LR Jacques Grosperrin réclame la démission du maire et attaque Éric Alauzet… qui répond ! Quant au Modem, il fait part de son incompréhension. Ambiance.

Vivez le conseil municipal de Besançon en direct…

Le conseil municipal de rentrée de la Ville de Besançon se tient ce jeudi 14 septembre 2017. Jean-Louis Fousseret doit annoncer  de la création d'un nouveau groupe LREM (La République En Marche), un de premiers en France au sein d'un conseil municipal. Une décision qui risque de faire grincer quelques dents et ne manquera pas de faire réagir l'opposition de l'ex-majorité plurielle.

Un nouveau groupe La République en Marche au sein du conseil municipal de Besançon…

Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, a annoncé ce jeudi 14 septembre 2017 devant la presse, quelques heures avant le conseil municipal de la rentrée, qu'un groupe La République en Marche (LREM) s'est créé. Il s'agirait de l'un de premiers en France au sein d'un conseil municipal. 

Cre?ation d'un groupe "La Re?publique en Marche" au conseil municipal de Besanc?on from maCommune.info on Vimeo.

Présidentielle 2017 : la réaction de Jean-Louis Fousseret

A Besançon Emmanuel Macron arrive avec 77,81% des suffrages soit 33.348 voix. Une satisfaction pour Jean-Louis Fousseret. Le maire de Besançon est parti à Paris en fin de journée ce dimanche 7 mai 2017 pour fêter la victoire du "premier président de la Ve République issu d'un mouvement citoyen…". Au lendemain de l'élection, Jean-Louis Fousseret revient sur une page de l'histoire qui se tourne.  

Dans la catégorie

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite armer la police municipale « par conviction »

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020. Parmi elles, l'armement et de le doublement des effectifs de la police municipale…

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Grève du 5 décembre : l’Equipe d’Anne Vignot appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites

L'Equipe autour d'Anne-Vignot (composée de Europe Écologie les Verts, le Parti Socialiste, le Parti Communiste, Génération.s et À gauche citoyens !) pour l'élection municipale de Besançon 2020 soutient la journée de grève du jeudi 5 décembre 2019 et appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites.

Alexandra Cordier quitte ses fonctions d’attachée de presse du maire de Besançon

La candidate déchue de l'investiture En marche pour l'élection municipale de Besançon en 2020 Alexandra Cordier quitte ses fonctions d'attachée de presse du maire de Besançon ce vendredi 29 novembre. Une information qui enchaine avec celle de sa démission de référente départementale LREM dans le Doubs mi-novembre.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.5
légère pluie
le 09/12 à 18h00
Vent
4.84 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
95 %

Sondage