Jean-Louis Fousseret : pourquoi il n'ira pas voter dimanche aux Primaires Citoyennes

Publié le 20/01/2017 - 07:29
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:43

Par souci d'"honnêteté". Le maire socialiste de Besançon, soutien d'Emmanuel Macron et désormais membre du comité politique du candidat à la présidentielle, ne votera pas lors des primaires citoyennes les dimanches 22 et 29 janvier 2017. Il s'en explique et répète qu'il ne sera pas, quoi qu'il arrive, candidat aux législatives.

macron_besancon_cuisine_mode_demplois_-028.jpg
© damien poirier
PUBLICITÉ

Emmanuel Macron a demandé au maire de Besançon d’intégrer son comité politique national. Un comité associé à la stratégie de campagne nationale et locale en vue de la présidentielle. On y retrouve bien sûr Gérard Colomb, François Patriat, Richard Ferrand et plus récemment Jean-Pierre Mignard (proche de François Hollande). Jean-Louis Fousseret va donc intégrer ce comité.

Et c’est notamment pour cette raison que le maire PS de Besançon a clairement indiqué qu’il ne voterait pas aux primaires citoyennes. « C’est une question d’honnêteté. On ne peut pas soutenir un candidat qui s’appelle Macron et aller en choisir un autre à l’occasion de ces primaires. Ce ne serait pas correct de ma part… » a-t-il récemment déclaré.

 « Je reste un homme de gauche… » 

Jean-Louis Fousseret marche pour Macron depuis le mois d’avril 2016. Pour lui, il est le seul à pouvoir rassembler « si on veut que la gauche et le centre soient représentés au second tour« .

« Je n’ai pas changé » déclare-t-il. « Je reste un homme avec des convictions de gauche que j’avais déjà dans les années 80 (…) Je ressens d’ailleurs cet enthousiasme militant que j’avais à la fin des années 70, début 80 (…) Il y a une dynamique, un vent nouveau qui peut faire changer les choses…« 

Jean-Louis Fousseret craint-il une exclusion du Parti socialiste ? Ca ne semble pas le tracasser outre mesure. « Pourquoi voulez-vous que l’on m’exclut moi, alors que des députés que l’on réinvestit pour les prochaines législatives (NDLR : la députée PS du Doubs Barbara Romagnan est la seule socialiste à l’assemblée à ne pas avoir voté la confiance à Cazeneuve le 13 décembre 2016) ne soutiennent même pas le nouveau premier ministre ? C’est largement aussi grave ! (…) Ce n’est pas à moi de partir… « 

Et d’ajouter qu’un des problèmes du président Hollande a été d’avoir « contre lui » dès le début de son quinquennat des frondeurs. « Demain, si on a le même système, ce sera le même problème. Il faut changer les choses et la politique…« 

« Je ne serai pas candidat aux législatives »

Quoi qu’il arrive, même en cas de victoire de Macron, Jean-Louis Fousseret l’assure. Il ne sera pas candidat aux législatives. « Il faut de la cohérence. Il faut des têtes nouvelles. Je ne peux pas avoir un double discours. Je ne dis pas que je ne pourrai pas aider. En politique, nos concitoyens veulent de la clarté dans les engagements. Donc, non, je ne serai pas candidat aux élections législatives... » 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

"Liste Utinam" • Le régionaliste a tenu une conférence de presse jeudi 18 juillet 2019 afin de faire connaître sa candidature officielle pour l'élection municipale de mars 2020à Besançon. Jean-Philippe Allenbach dit avoir déjà au moins une vingtaine de noms sur sa liste et dévoile les propositions que les autres candidats " ne pourront pas lui prendre". 

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.18
couvert
le 22/07 à 3h00
Vent
2.42 m/s
Pression
1024.06 hPa
Humidité
94 %

Sondage