L’épidémie de gastro arrive en Franche-Comté

Publié le 05/01/2012 - 10:10
Mis à jour le 05/01/2012 - 10:10

Avec 132 cas pour 100 000 habitants la semaine dernière, la Franche-Comté commence à être touché par l’épidémie de gastro. Si le Doubs et le Territoire de Belfort sont pour l’instant relativement épargnés, le Jura et la haute-Saône sont dans le rouge tout comme le nord et le sud de la France.

 ©
©

Lavez-vous les mains !

Le Nord-Pas-de-Calais, le Languedoc-Roussillon et la région  PACA sont touché de plein fouet par la gastro-entérite. Et l’épidémie commence à se propager en Franche-Comté et sur tout le flanc est de la France selon le réseau de surveillance Sentinelles qui récence les consultations pour les principales affectations : , diarrhées, syndromes grippaux, varicelle et asthme.

Selon les spécialistes de la veille sanitaire, l’épidémie de gastro devrait continuer d’augmenter et dépasser le seuil épidémique de 282 cas pour 100 000 habitants.

Outre les médicaments pour soigner les symptômes de la gastro (diarrhée, vomissement, maux de tête) il est conseillé de bien s’hydrater et surtout de bien se laver les mains. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 25.85
partiellement nuageux
le 19/06 à 15h00
Vent
3.47 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
63 %