La codéine, la nouvelle drogue facile d'accès des adolescents

Publié le 21/06/2017 - 12:29
Mis à jour le 15/04/2019 - 11:13

La codéine, lorsqu'elle est consommée avec de l'eau à des fins médicales, endort, apaise. Mélangée à de l'alcool, elle devient un cocktail euphorisant. C'est cet usage qui est favorisé par des adolescents lors de soirées. Deux décès ont déjà été signalés en France.

 ©
©

Phénomène inquiétant

Plus précisément, le Codoliprane et le Klipal sont utilisés par des adolescents pour faire des cocktails. La codéine, qui est un opiacé (molécule de la famille de la morphine ou de l'héroïne) est vendue pour environ 2€ et sans ordonnance. Depuis un an, cette nouvelle drogue mélangée à de l'alcool fait des ravages puisque déjà cinq cas d'intoxications graves et deux décès ont été signalés ces derniers mois.

Une dépendance rapide

Après un usage régulier, le sujet qui en consomme souffre de grandes douleurs et perd le sommeil pendant plusieurs jours. Les utilisateurs sont appelés les "Purple Drank".

Une pétition lancée par une mère de famille après le décès de sa fille

La fille de Christelle Sebo, docteure en pharmacie et chercheur en biologie, est décédée d'une overdose de codéine. Après avoir fait une dépression respiratoire, la jeune fille, élève en 1re S, a fait un arrêt cardiaque.

Cette maman lance une pétition ayant récolté plus de 48 000 signatures à ce jour. Par ce biais, elle souhaite faire interdire la vente libre de la codéine sans ordonnance médicale.

Info +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Coronavirus en Suisse : présence du variant anglais et quarantaine pour les voyageurs du Sud de la France

281 personnes ont contracté le variant britannique B1.1.7 selon l'Office fédéral de la santé publique. Trois foyers ont été détectés dans le canton du Jura.  La Suisse a par ailleurs décidé d'imposer à compter du 1er février 2021 une quarantaine pour les voyageurs en provenance de 15 nouvelles régions (PACA pour la France)  ou pays comme le Portugal ou Israël.

Réserves de sang en baisse en Bourgogne Franche-Comté : « Nous avons des craintes pour les semaines à venir » selon le directeur de l’EFS

L'affaiblissement de la mobilisation après les fêtes de fin d'année n'a pas permis à l'Établissement français du sang (EFS) de collecter suffisamment de sang. Il constate un impact négatif sur les réserves, apprend-on dans un communiqué du 20 janvier.

Covid-19 : le lycée de Dannemarie-sur-Crête fermé suite à une campagne de dépistage

Tous les élèves du lycée Granvelle de Dannemarie-sur-Crète sont invités à rester chez eux ce mercredi 20 janvier et ce pendant 7 jours. Depuis 2 jours, cet établissement fait l'objet d'une grande campagne de dépistage collective pour tous les personnels et apprenants. Pas moins de 60 cas contacts à risque ont été détectés sur les 251 personnes testées.

Covid-19: vers une hausse des hospitalisations en réanimation

Le nombre de personnes malades du Covid-19 hospitalisées en réanimation a continué de grimper mardi, à 2.829 contre 2.803 la veille, selon les chiffres de Santé publique France. En Bourgogne-Franche-Comté, on dénombre 180 patients en réanimation pour cause de Covid-19, un niveau qui ne bouge pas depuis le début d'année. 90% des lits de réanimation occupés par des patients Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté contre 55% en moyenne en France.

Blue Monday : comment garder le moral et éviter la déprime en ce moment ?

Aujourd'hui est appelé le "Blue Monday", soit le jour le plus triste de l'année... S'ajoute à cela l'épidémie de Covid-19, les confinements, le couvre-feu, la fermetures des salles de concerts, de spectacle et de tous les lieux culturels, l'actualité internationale peu réjouissante, nos problèmes de la vie quotidienne, sans parler du soleil qui se fait rare en ce moment, garder le moral n'est pas chose évidente pour tout le monde. Voici quelques idées pour éviter la déprime…

Un mois d’attente pour se faire vacciner dans plusieurs centres de vaccination du Doubs

Les centres de vaccination de Besançon, Pontarlier et Audincourt ne disposent plus de créneaux de rendez-vous pour les quatre semaines à venir indique la préfecture du Doubs qui invite les citoyens "à patienter sereinement" et à ne pas solliciter les centres de vaccination éloignés de leur lieu de résidence.

Covid-19 : opération dépistage collectif au lycée de Dannemarie-sur-Crête

Après le constat d’une augmentation du nombre de cas contacts à risque ces dix derniers jours et suite à une recommandation de l'ARS et de la DRAAF BFC, le Lycée Granvelle de Dannemarie-sur-Crète organise une campagne de dépistage collectif Covid-19 lundi 18 et mardi 19 janvier, pour tous les personnels et apprenants.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.11
légère pluie
le 21/01 à 9h00
Vent
8.71 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
54 %

Sondage