La France insoumise présente son "plan d'alternative au confinement"

Publié le 24/11/2020 - 14:35
Mis à jour le 24/11/2020 - 14:35

Le groupe France insoumise à l'Assemblée nationale a présenté ce mardi 24 novembre 2020 son "plan d'alternative au confinement", "solution la plus archaïque" et génératrice de "violence psychologique", alors qu'Emmanuel Macron doit annoncer dans la soirée des ajustements.

©Facebook Jean-Luc-Mélenchon ©
©Facebook Jean-Luc-Mélenchon ©

"On ne peut pas imaginer une société qui vit entre confinement et déconfinement et qui se met en prison tout seule à intervalles réguliers", a expliqué le président du groupe Jean-Luc Mélenchon lors d'une conférence de presse au Palais Bourbon.

Le candidat à la présidentielle de 2022 a critiqué cette "solution archaïque" et l'exécutif: "Sa vision de l'être humain est extrêmement limitée, un homo economicus qui court au travail et rentre se coucher sans faire d'histoires. Or les êtres humains sont d'abord des êtres de lien social, de culture, de rites".

Selon M. Mélenchon, "le confinement est une violence psychologique que chacun doit exercer contre lui-même en se privant de tout". En dehors du triptyque "tester, tracer et isoler" que LFI veut renforcer pour lutter contre l'épidémie, son plan propose le concept de "roulements".

Ainsi à l'école, "véritable cluster malgré le déni du ministre", LFI propose d'organiser les classes en demi-groupe pour permettre "la bonne distanciation", a dit la députée Sabine Rubin. Le demi-groupe qui n'est pas avec le professeur serait en étude surveillée ou pris en charge par des animateurs ou des assistants d'éducation.

Pour "désengorger" les transports en commun, LFI propose d'organiser un échelonnage par demi-heure du début du travail dans chaque entreprise, a indiqué le député Adrien Quatennens.

LFI se prononce pour la réouverture des petits commerces, l'une des mesures qui pourrait être annoncée par le chef de l'Etat mardi soir. Mais elle veut l'assortir d'une "taxation exceptionnelle de contribution à la crise" pour les grands groupes, dont les recettes seraient "fléchées vers une caisse nationale pour le soutien des commerçants face à leurs dettes", a déclaré Clémentine Autain.

Côté culture, LFI préconise de rouvrir les librairies, les salles de spectacle et d'étendre les aides "aux techniciens, artistes, scénaristes" et aux créateurs en général qui, selon le député Michel Larive, n'en perçoivent pas toujours.

Enfin pour lutter contre le coronavirus, "le vaccin ne peut pas être la seule piste de remède car le propre d'un virus est de muter", a souligné M. Mélenchon. Il a formulé à nouveau sa proposition d'un "pôle public du médicament" finançant les recherches et relocalisant la production de santé en France.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Confinement #2

Politique

Commerces « non essentiels : Ève Boutique à Besançon envoie une petite culotte au Premier ministre…

Considérée comme "non essentielles" dans le cadre du confinement de ce mois d'avril en France, les boutiques de lingerie sont fermées. De ce fait, de nombreux commerçants de ce secteur ont envoyé des petites culottes au Premier ministre dont Ève Boutique Lingerie à Besançon… C'est ce qui s'appelle une action culottée !

Sécurité : des policiers supplémentaires en Bourgogne Franche-Comté d’ici fin 2021

Mise à jour • Dans le cadre de son déplacement sur le thème de la sécurité ce lundi 19 avril à Montpellier, le président de la République Emmanuel Macron a confirmé le déploiement de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires sur la durée du quinquennat. Zoom sur le nombre de postes attribués en Bourgogne Franche-Comté...

Elections départementales 2021 : les candidats doivent s’inscrire du 26 avril au 5 mai

Les élections départementales se dérouleront le 20 et 27 juin 2021 en France, en même temps que les élections régionales, afin de renouveler les 95 conseils départementaux de la France. Les candidats et leur suppléant souhaitant se présenter à cette élection doivent se faire connaître en binôme (composé d’une femme et d’un homme) en préfecture entre le 26 avril et le 5 mai 2021.

Covid: Macron s’entretient avec une quinzaine de maires par visio jeudi

Emmanuel Macron réunit ce jeudi 15 avril 2021 vers 16h en visioconférence une quinzaine de maires "représentatifs des territoires et des sensibilités politiques" pour faire un point sur la crise sanitaire et l'épidémie du Covid-19. Il  présidera ensuite une réunion avec une dizaine de ministres pour examiner les protocoles de réouverture. 

La troisième vague « n’est pas derrière nous », la situation se dégrade en Franche-Comté

La troisième vague de l'épidémie de Covid-19 "n'est pas derrière nous" et le "pic des hospitalisations n'est pas atteint" malgré des "signaux encourageants", a rapporté mercredi  Gabriel Attal. Le porte parole du gouvernement parle d'une  "évolution qui paraît plus dégradée" dans les départements de l'Est de la région : Haute-Saône,  Doubs,  Territoire de Belfort et Jura.

J. Odoul : « Je ne suis pas blonde, moi !  » Une remarque qui ne passe pas…

"Je ne suis pas blonde, moi !" : la petite phrase du candidat RN à l'élection régionale en Bourgogne-Franche-Comté face à Florence Portelli, vice-présidente LR de la région Ile-de-France fait le buzz. Julien Odoul y est accusé de sexisme primaire. Il s'en défend et parle d'un trait d'humour populaire.

Ce que vous devez savoir sur les élections régionales et départementales 2021

Initialement prévues en mars 2021, les élections régionales et départementales seront programmées les 20 et 27 juin 2021, avec des aménagements (campagnes dématérialisées encouragées, vote par procuration facilité, accélération de la vaccination pour les assesseurs, généralisation de l'ouverture des bureaux jusqu'à 20 heures). Ce qu'il faut savoir…  

Régionales et Départementales : décalage d’une semaine, meeting en plein air et vaccination des assesseurs ?

Jean Castex a obtenu ce 13 avril 2021 l'aval massif de l'Assemblée au maintien en juin des élections départementales et régionales, mais décalées aux 20 et 27 juin, avec des protocoles renforcés face à l'épidémie du Covid-19, après une polémique sur une consultation directe et in extremis des maires.

Annulation des festivals cet été : le sénateur Perrin écrit à la ministre de la Culture…

En 2021, le festival des Eurockéennes de Belfort est annulé pour la deuxième année consécutive en raison de l'épidémie de Covid-1. Le sénateur du Territoire de Belfort a écrit, le 9 avril dernier, à la ministre de la Culture, un courrier relatif aux attentes des forces organisatrices des festivals "à jauge debout".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.99
partiellement nuageux
le 20/04 à 21h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
96 %

Sondage