La marche silencieuse à la mémoire d'Alexia Daval réunit 8.000 personnes

Publié le 05/11/2017 - 11:42
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:32

"Plus de 8.000 personnes" étaient réunies ce dimanche 5 novembre 2017à Gray, en Haute-Saône, pour une marche silencieuse à la mémoire d'Alexia Daval, la jeune joggeuse retrouvée assassinée lundi près de cette ville, a annoncé Christophe Laurençot le maire de la commune. 

PUBLICITÉ

« Selon le comptage de la gendarmerie et de la police municipale, il y a actuellement plus de 8.000 personnes à la marche silencieuse », a déclaré  Christophe Laurençot. Avant le début de l’hommage, un premier comptage faisait état de 3.000 personnes rassemblées sous le hall de départ. La famille d’Alexia a pris la tête de cette marche silencieuse partie peu après 11h  a constaté un journaliste de l’AFP. 

« L’heure est au recueillement« 

Le mari, le père, la mère et la soeur d’Alexia avançaient en se tenant par la main, et portaient des roses blanche et rouge. Les proches de la jeune femme suivaient, portant une photo d’Alexia. Les anonymes venus lui rendre hommage ont emboîté le pas dans un silence absolu. Le cortège doit s’arrêter devant le commerce des parents d’Alexia Daval pour un dépôt de roses. La famille a prévu de s’exprimer à la fin de la marche. 

« L’heure est au recueillement« , a insisté le maire. « La police, la gendarmerie et les services techniques de la commune ont tout fait pour pouvoir accueillir toutes ces personnes dans les meilleurs conditions et en 
toute sécurité », a-t-il précisé. 

Alexia Daval était partie courir le samedi 28 octobre 2017. Son mari, sans nouvelle après plusieurs heures, avait alerté la gendarmerie de leur petite ville de Gray, une commune de 5.000 habitants. Le corps avait été découvert calciné caché sous des feuillages dans un bois loin du parcours habituellement emprunté pour son jogging. 
La jeune femme a été étranglée, a révélé l’autopsie pratiquée jeudi à Besançon, mais selon les premières constations, elle n’aurait pas été violée. 

La procureure de Besançon, Edwige Roux-Morizot, contactée par l’AFP, n’a pas confirmé cette information. La magistrate tiendra une conférence de presse ce lundi à 11h.  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

affaire daval

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Secret professionnel : le procès de l’avocat de Jonathann Daval renvoyé au 6 mai

Secret professionnel : le procès de l’avocat de Jonathann Daval renvoyé au 6 mai

Le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier  dans le Jura a renvoyé lundi au 6 mai 2019 le procès de l'avocat de Jonathann Daval, Randall Schwerdorffer, poursuivi pour violation du secret professionnel en marge d'une audition de son client soupçonné d'avoir tué sa femme Alexia.

Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval convoqué au tribunal lundi

Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval convoqué au tribunal lundi

L'avocat de Jonathann Daval, Me Randall Schwerdorffer, doit comparaître lundi devant le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier (Jura), alors qu'il est poursuivi pour violation du secret professionnel en marge d'une audition de son client, Jonathann Daval, soupçonné d'avoir tué sa femme Alexia, selon un mandement de citation.

Affaire Daval : l’ancienne maison du couple cambriolée

Affaire Daval : l’ancienne maison du couple cambriolée

"Tout a été retourné" • L'ancienne maison du couple Daval à Gray en Haute-Saône, inoccupée depuis l'arrestation de Jonathann, soupçonné du meurtre de son épouse Alexia en octobre 2017, a été "cambriolée", a annoncé dimanche 3 mars 2019 le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic.

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.92
couvert
le 15/10 à 0h00
Vent
1.88 m/s
Pression
1009.77 hPa
Humidité
83 %

Sondage