La pénurie de carburant a affecté la fréquentation des collectes de sang

Publié le 28/10/2022 - 07:58
Mis à jour le 27/10/2022 - 17:29

Le contexte socio-économique, et en particulier la pénurie de carburant, n’a pas permis une mobilisation suffisante des donneurs de sang au cours des dernières semaines, alors que les vacances scolaires de la Toussaint ont débuté.

Don de sang © Hélène Loget
Don de sang © Hélène Loget

Les actualités ont régulièrement un impact sur la fréquentation des collectes : vacances, grèves ou encore météo peuvent perturber la vie des Français et donc des donneurs. Ces dernières semaines, c’est la pénurie de carburant qui est en cause : un nombre important de donneurs se sont vus dans l’obligation d’annuler leur rendez-vous pour un don de sang, faute de pouvoir se déplacer. En conséquences, les réserves de sang ont rapidement chuté.

Hervé Meinrad, directeur national de la collecte et de la production à l’EFS explique que "dans ces moments de baisse de fréquentation, l’EFS ne peut pas compter trop longtemps sur ses réserves car les produits sanguins ont une durée de vie courte. Il faut collecter 10 000 dons chaque jour".

Si la situation sur le front de l’essence revient progressivement à la normale, l’EFS espère que la période des congés sera synonyme de temps disponible pour les donneurs et/ou futurs donneurs pour (re)venir au don de sang.

Les besoins en produits sanguins sont quotidiens

La durée de vie des produits sanguins est limitée à 7 jours pour les plaquettes et 42 jours pour les globules rouges. Cela signifie que pour garantir à chaque patient le produit sanguin dont il a besoin, le niveau de prélèvement en collecte doit être régulier. Pour cela, la mobilisation pour le don de sang doit être quotidienne et régulière.

10.000 dons sont nécessaires chaque jour pour soigner des patients pour lesquels les transfusions sanguines représentent l’unique réponse thérapeutique : accidentés de la route en cas d’hémorragies, patients souffrant de : cancers, de maladies génétiques, de leucémies, etc…

Quels sont les groupes sanguins les plus impactés ?

L’EFS tient à rappeler que "tous les dons sont utiles. Lorsqu’un patient est transfusé, le produit sanguin utilisé doit présenter les mêmes caractéristiques sanguines que son groupe sanguin. Tous les groupes sanguins sont donc nécessaires et recherchés ; en particulier les groupes O".

Pour savoir où donner et pour prendre rendez-vous, il est possible de consulter le site www.dondesang.efs.sante.fr ou l’application "Don de sang".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Baignade : l’ARS fait le point sur les risques et la qualité des eaux en Bourgogne Franche-Comté

Alors que les chaleurs sont de retour en Bourgogne Franche-Comté et que les vacances d'été ont commencé, l'Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté met en garde la population contre les risques de baignades dans des zones non surveillées et sur la qualité de l'eau. Tout ce qu'il faut savoir en cet été 2024.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

La chronobiologie en nutrition analysée par Valentine Caput, diététicienne bisontine

L'OEIL DE LA DIET' • Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient d'établir un rapport établissant un lien entre nutrition et chronobiologie. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats.

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.26
légère pluie
le 13/07 à 09h00
Vent
2.17 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
80 %