Lilian Vachon, le nouveau directeur de la CPAM du Doubs

Publié le 13/01/2016 - 14:32
Mis à jour le 14/01/2016 - 14:19

Lilian Vachon a été nommé directeur de la Caisse primaire d’Assurance maladie du Doubs depuis le 4 janvier 2016. Diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Lyon, il a intégré en 2000 la 39ème promotion de l’École Nationale Supérieure de Sécurité sociale (EN3S).

 ©
©

Originaire de Beaune en Bourgogne il a été sous-directeur de l'Urssaf de l'Oise de 2001 à 2005, puis directeur adjoint de la CPAM de l'Ain de 2005 à 2012. Jusqu'en 2015, il était directeur de la CPAM de l'Orne et directeur "fraude" de la Basse-Normandie.

483 930 adhérents

La CPAM du Doubs est un organisme de droit privé chargé d’une mission de service public et regroupant 443 collaborateurs, sur 4 sites. Un budget global de 1,2 milliards d’euros est consacré à 98 % aux soins, à la prévention et à la solidarité tandis que 483 930 personnes sont "protégées" (soit 90 % de la population du département). La CPAM du Doubs compte : 

  • 32 230 bénéficiaires de la CMU et plus de 19 000 bénéficiaires de l’ACS
  • 3 100 professionnels de santé, et 118 établissements de santé
  • 28 055 entreprises dont 2 830 de plus de 10 salariés

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Ascension : un long week-end pour se faire vacciner dans le Doubs

La moitié des 18 centres de vaccination est ouvert dans le département ce jeudi 13 mai 2021 et aucun ne fait le pont. Depuis le début de la semaine, une expérimentation est également menée dans le Doubs où des doses de vaccins Moderna sont disponibles en pharmacie et dans les cabinets des médecins libéraux.  

Le Pass sanitaire obligatoire pour les événements de plus de 1.000 personnes

L'Assemblée nationale a adopté en première lecture, dans la nuit de mardi 11 à mercredi 12 mai 2021, le projet de loi relatif à la sortie de crise sanitaire. Les débats ont été marqués par un coup de théâtre sur l'article 1er du texte : celui-ci a d'abord été rejeté par les députés dans l'après-midi, puis adopté dans la nuit après une réécriture du gouvernement. Pour assister aux événements de plus de 1.000 personnes, le Pass sanitaire impose soit : d'être vacciné ou d'avoir un test PCR négatif ou d'avoir effectué un test sérologique prouvant l'immunité.  

Télémedecine et AVC : les neurologues de Besançon consultent à 7.000 km de distance

Depuis 2017, près de 600 actes de "TéléAVC" et plus de 60 téléthrombolyses ont été réalisés depuis le CHRU de Besançon auprès de trois hôpitaux ultramarins de Guyane. Dans le département le plus grand de France, le taux de mortalité par AVC des moins de 65 ans est trois fois plus important qu’en France métropolitaine.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.73
partiellement nuageux
le 13/05 à 21h00
Vent
1.39 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
94 %

Sondage