L’Institut de Cancérologie de Bourgogne inaugure les nouveaux locaux de son site de Chalon-sur-Saône

Publié le 12/09/2022 - 17:14
Mis à jour le 12/09/2022 - 17:14

L’Institut de cancérologie de Bourgogne (ICB), inaugurera le jeudi 15 septembre 2022 les nouveaux locaux de son centre de Chalon-sur-Saône. Ce dernier a bénéficié de travaux d’extension permettant d’améliorer les conditions d’accueil des patients et d’une évolution du plateau technique avec l’acquisition récente de deux nouveaux accélérateurs de particules.

 © Vingt-Quatre
© Vingt-Quatre

Face aux besoins croissants de la population (plus de 1.200 patients traités en 2021 soit plus d’un tiers des patients traités par l’ICB), l’Institut de cancérologie de Bourgogne a décidé la réalisation d’une extension de 445 m2 destinée à augmenter la capacité d’accueil de l’établissement, à permettre l’installation d’un 3ème accélérateur de particules proposant des traitements de pointe de stéréotaxie (technique d’irradiation de haute précision) et à améliorer les conditions d’exercice des professionnels. Les travaux se sont achevés en novembre 2020, mais la situation sanitaire avait conduit à reporter le projet d’inauguration de ces nouveaux locaux.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Dépistage du cancer du sein : « 40 % des cancers peuvent être évités » selon le docteur Rymzhanova-Coste

Sur la période 2020 - 2021, le taux de participation au dépistage du cancer du sein s’élevait à 52,7 % en Bourgogne-Franche-Comté. Des chiffres plus élevés qu’à l’échelle nationale, mais toujours insuffisants selon le docteur Raouchan Rymzhanova-Coste, médecin directeur du centre de coordination du dépistage des cancers de la région, situé rue Paul Bert à Besançon.

Hôpital public : une action spéciale ce mercredi autour de « La mère et l’enfant » devant le CHU de Besançon

Le syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon organise une action mercredi 28 septembre à 11h30 en soutien autour de la statue de « La mère et l’enfant » sur le parvis de l’établissement hospitalier. Objectif : soutenir l’hôpital public dont le CHU bisontin qui manque aujourd’hui de 300 infirmières et 150 aides-soignant(e)s, dénonce le syndicat dans un communiqué.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.66
ciel dégagé
le 05/10 à 15h00
Vent
5 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
58 %

Sondage