Maintien à domicile : quand les nouvelles technologies s'invitent à la maison

Publié le 06/11/2012 - 17:28
Mis à jour le 06/11/2012 - 17:31

De plus en plus présentes, les nouvelles technologies investissent aussi aujourd’hui le domaine de la santé. Tablettes numériques, visiophones et dispositifs de télé-surveillance viennent s’ajouter au traditionnel stéthoscope.

PUBLICITÉ

Ces nouveaux outils sont là pour répondre à un enjeu de société : celui du vieillissement de la population et pour le maintien à domicile.

Une population franc-comtoise vieillissante

La Franche-Comté, directement concernée avec 22% de sa population âgée plus de 60 ans, y est sensible. Tout comme les départements du Jura et de Haute-Saône qui ont les plus forts indices de vieillissement en région*, également supérieur à la moyenne nationale (respectivement 76,8 et 71,7 contre 66,3).

Une rencontre autour de l’utilisation de ces nouvelles technologies était organisée hier, à Besançon, par l’Agence régionale de santé (ARS), avec à la clef, l’exemple des initiatives menées dans le Limousin. « Des approches innovantes sont développées sur place pour faciliter un maintien à domicile sécurisé », commente Sylvie Mansion, directrice de l’ARS. « Nous y avons vu une maison témoin totalement équipée de chemins lumineux, de détecteurs de présence… Nous sommes revenus bluffés. »

30% de chutes en moins

Les premiers résultats obtenus par le pôle d’innovation limousin, Autonom’Lab, seraient d’ailleurs encourageants. « Sur 100 foyers équipés, nous avons constaté un recul de 30% des chutes des personnes bénéficiaires », explique Stéphane Soyez, son directeur. Et Sylvie Mansion de rappeler que « la chute est la première cause d’hospitalisation des personnes âgées. »

Côté coûts, cela serait aussi raisonnable. « L’investissement dans les équipements représente au maximum 250 euros, ce qui reste modéré par rapport à une place en établissements spécialisés, et il ne resterait que quelques euros à charge des personnes pour l’abonnement mensuel à la plate-forme de surveillance », commente Sylvie Mansion.

L’heure est donc à la réflexion en région. « L’enjeu consistera à développer ces services et à mobiliser tous les acteurs. » L’Institut régional de vieillissement travaillerait aussi à la mise en place d’un espace dédié, à l’image de cette maison témoin du Limousin. On ne sait pas encore où et quand celle-ci verra le jour.


* L’indice de vieillissement est établi d’après le nombre de personnes de 65 ans et plus pour 100 personnes de moins de 20 ans.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

15 août : une semaine de dons en Franche-Comté

15 août : une semaine de dons en Franche-Comté

Pour l’EFS, le jour férié du 15 août représente 600 pochettes de sang en moins, rien qu’en Franche-Comté. Pour pallier à ce manque, il organise une semaine du don, jusqu'au 17 août, à Besançon, Belfort et dans plusieurs villages de la région. Un masseur sera même aux Hauts-du-Chazal...

Neuf astuces pour éviter les piqûres de moustiques…

Neuf astuces pour éviter les piqûres de moustiques…

Le soleil, la chaleur… Que de bons côtés dans l’été qui nous feraient presque oublier que cette saison est également synonyme d’invasion de moustiques. Chaque année, les femelles moustiques (car oui, ce sont elles qui nous piquent !) sont responsables de millions de boutons qui démangent. Après avoir essayé les prises ou les sprays, nous nous sommes demandés quels étaient les remèdes naturels anti-moustiques...

Ambroisie : Comment en venir à bout ?

Ambroisie : Comment en venir à bout ?

Depuis quelque temps, une tache d'ambroisie, plante très allergisante, a été repérée à Besançon. Elle sera rapidement arrachée par les autorités compétentes. Que doit-on faire si l'on est confronté à cette plante sur son terrain ? Un agent de Fredon Franche-Comté nous répond.

Santé : évitez l’hydrocution

Santé : évitez l’hydrocution

Choc thermique • L'été est chaud, c'est donc l'occasion de profiter des lacs et des piscines des environs pour se rafraîchir et se détendre. Mais attention à l'hydocution ! Après un bon barbecue et quelques verres de rosé au soleil, on pourrait avoir envie courir dans l'eau pour se rafraîchir... Les professionnels de la santé vous diront que c'est une très mauvaise idée ! Voici quelques précautions à prendre avant de plonger.

Un pic allergique à l’ambroisie prévu en août

Un pic allergique à l’ambroisie prévu en août

Après la canicule et les pluies de ce week-end, on pouvait croire que le pic des pollens était terminé… et bien c’était sans compter sur l'ambroisie… Des prélèvements sont d'ailleurs effectués dès ce mardi 30 juillet 2019. Hélène Tissot, chargée de mission à ATMO Bourgogne Franche-Comté, spécialisée dans la surveillance de la qualité de l'air dans la région, nous en parle.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.5
légère pluie
le 19/08 à 9h00
Vent
2.79 m/s
Pression
1018.37 hPa
Humidité
79 %

Sondage