Activités outdoor : 'Il faut toujours avoir un tire-tique sur soi'

Publié le 07/06/2018 - 13:41
Mis à jour le 11/06/2018 - 15:13

La Ville de Besançon a lancé ce mercredi 6 juin 2018 sa troisième compagne de sensibilisation et de prévention des piqûres de tiques dans la forêt de Chailluz. Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et Cyril Devesa, adjoint délégué à la santé et à la prévention sanitaire ont notamment abordé les différentes actions menées à Besançon. 

Durant tout le mois de juin, la Ville de Besançon distribuera des flyers de prévention contre les tiques dans les différentes structures : "Nous relançons l'action de prévention cette année. L'idée est de diffuser le plus globalement possible l'information. Les flyers sont ainsi donnés dans les maisons de quartier, CCAS, accueil de la mairie, des écoles, des associations liées aux activités nature", souligne Cyril Devesa. Le festival outdoor "Grandeur nature" aura droit, lui aussi a des actions de préventions notamment lors des différents trails.

Des tire-tiques seront distribués à toute les équipes éducatives "notamment à cause des sorties scolaires", précise l'adjoint à la santé. "Nous ne voulons pas créer une peur panique des activités nature mais juste de savoir que nous sommes dans une région assez exposée et il y a un certain pourcentage de tiques porteuses de borréliose qui peut provoquer la maladie de Lyme. Il faut toujours avoir un tire-tique sur soi". 

Les conseils pour éviter les piqûres

Il est conseillé de s'habiller en "long", c’est-à-dire pantalon, manche et t-shirt long. Le chapeau est recommandé, car les tiques peuvent tomber des arbres. Il faut aussi surveiller ses animaux de compagnie et se surveiller mutuellement. Il faut utiliser uniquement un tire-tique et non une pince à épiler. 

Comment retirer une tique ?

"Il faut bien rentrer le levier sous la tique en le pressant sur la peau. Il suffit ensuite de tourner et cela part tout seul", explique le Docteur Anouk Haeringer-Cholet. "Ce n'est pas dramatique si la tique n'est pas enlevé dans l'heure qui suit. La tique devient dangereuse quand elle arrive à prendre du sang.Elle peut alors nous contaminer si elle est infectée". 
Remarque : si une piqûre se modifie et des symptômes de type "fatigue" surviennent, il faut aller consulter un médecin.

Un site pour cartographier les espaces naturels touchés

"Chacun peut être sentinelle en déclarant les piqûres de tique de manière à ce que l'on puisse avoir une photographie des zones touchées", explique Cyril Devesa. "L'idée est d'avoir des photos fiables de la situation sur le terrain". Plus

Info +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour attirer et fidéliser les professionnels de santé

L’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté anime depuis un an, avec ses partenaires, un plan de mobilisation en faveur des métiers du social, du médico-social, et de la santé. Les mesures concrètes, de l’orientation à l’emploi, sont d’ores et déjà nombreuses. On fait le point.

Salon Bio&Co à Besançon : des voies s’élèvent face à des pratiques ”douteuses voire dangereuses”

Dans un communiqué du 25 mars 2024, le collectif ”à gauche citoyen !” souhaite mettre en garde la population contre la tenue du salon Bio&Co en avril prochain à Besançon. Dominique Voynet, secrétaire régionale EELV Franche-Comté, dénonce également plusieurs pratiques. Pourquoi ?

Les étudiants en santé de l’Université de Franche-Comté soignent les nounours depuis 20 ans

L'Hôpital des Nounours accueille chaque année des enfants de moyenne et de grande section de maternelle, afin de leur faire découvrir le monde hospitalier et lutter contre l'effet blouse blanche et les craintes qui l’accompagnent. Cette année, cette action, fondée par l’ANEMF, est organisée par les étudiants en santé de l’université de Franche-Comté et fête ses 20 ans.

La Mutualité française Bourgogne-Franche-Comté rejoint le réseau ”Mon Espace Santé”

La Mutualité française Bourgogne-Franche-Comté rejoint le réseau régional "Mon Espace Santé" pour promouvoir le développement de solutions numériques en faveur d’un meilleur accès aux soins et d’une simplification de la prise en charge médicale pour tous, selon un communiqué de mardi 19 mars 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.84
légère pluie
le 15/04 à 15h00
Vent
8.03 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
59 %