Étude santé : manger du fromage dès le plus jeune âge protégerait des allergies

Publié le 23/12/2018 - 16:10
Mis à jour le 23/12/2018 - 17:38

Une étude menée par le CHU de Besançon et l’Inra permet de mettre en évidence l’intérêt d’une alimentation riche en fromage dès le plus jeune âge selon les résultats publiés lundi 17 décembre 2018 dans la revue Allergy.

PUBLICITÉ

Pour la première fois, est établie une association entre la consommation de fromage et la probabilité de développer des maladies allergiques alimentaires ou dermatologiques, indépendamment de la consommation de divers autres aliments (légumes ou fruits, céréales, pain, viande, gâteaux et yaourts) et des conditions de vie en milieu fermier (présence et diversité des animaux de ferme). Ces résultats sont publiés dans la revue Allergy.

De plus en plus d’allergiques dans les pays industrialisés

L’Europe compte actuellement 80 millions de sujets allergiques, dont 30 millions d’asthmatiques. Cette augmentation considérable de la fréquence des maladies allergiques et de l’asthme dans les pays industrialisés au cours des 40 dernières années est due notamment à l’accroissement du niveau d’hygiène et à la diminution des maladies infectieuses et des contacts microbiens dans la petite enfance.

Moins d’allergies dans le milieu agricole

Depuis 2002, l’étude PATURE, coordonnée en France par le Pr Dalphin, chef du service de pneumologie au CHU de Besançon, observe une cohorte d’enfants vivant en milieu rural dans 5 pays européens (Allemagne, Suisse, Autriche, France et Finlande).

Ce travail a déjà confirmé, au travers de près de 60 publications scientifiques, la diminution dans le milieu agricole (ou fermier) du risque allergique ainsi que du rôle protecteur de la diversité alimentaire précoce.

Une étude chez 931 enfants

Le volet IV de PATURE, mené en collaboration avec l’Inra, s’intéresse plus particulièrement à la consommation de fromage, un aliment riche en diversité microbienne.

Des données sur les facteurs environnementaux, les maladies allergiques et les pratiques alimentaires ont été collectées via des questionnaires, dès la naissance, chez 931 enfants inclus dans la cohorte et jusqu’à leur 6e année de vie. La consommation de fromage à l’âge de 18 mois a été quantifiée en termes de fréquence et de diversité (six types de fromage étaient consommés : fromage pressé, semipressé, à pâte molle, bleu, frais, de la ferme).

Moins d’eczéma et d’allergie alimentaire grâce à une consommation de fromage entre 12 et 18 mois

Dans cette étude, toute consommation de fromage entre 12 et 18 mois était associée à une réduction significative du risque de dermatite atopique (eczéma) à 6 ans et d’allergie alimentaire, mais aussi à un risque diminué de rhinite allergique, d’asthme et de sensibilisation aux allergènes tant alimentaires qu’inhalés.

La moindre incidence d’eczéma et d’allergie alimentaire est retrouvée indifféremment chez les enfants ayant bénéficié d’une diversité et d’une fréquence de consommation de fromage plus importantes.

Infos +

Des études complémentaires permettront de déterminer précisément si la diminution du risque est liée à la diversité ou à la fréquence de consommation des fromages. Parallèlement, des analyses du microbiote intestinal chez les consommateurs de fromage pourraient aider à comprendre les mécanismes en jeux.

L’objectif est de mettre en place, à terme, des stratégies préventives de l’asthme et des maladies allergiques.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Recherche : un médicament « vivant » pour vaincre la leucémie

C'est une première mondiale. Après cinq années de recherche, les Dr Christophe Ferrand et Dr Marina Deschamps aidés de  leur équipe de l'établissement français du sang Bourgogne Franche-Comté à Besançon ont développé de nouvelles immunothérapies dans le traitement de la leucémie. La création d’une start-up est en réflexion afin de lever deux à quatre millions d’euros.

Vin, bière ou whisky, quel taux l’alcool pour un verre ?

THÈME DE LA SEMAINE : LA SAINT-PATRICK #4 • Macommune.info a lancé le 4 mars 2019 une nouvelle rubrique intitulée "La question (pas si) con". Chaque jour, une question est posée, accompagnée de la réponse sur un thème hebdomadaire différent. Cette semaine, il s'agit de questions que l'on est susceptibles de se poser sur le thème de la Saint-Patrick (le 17 mars) : à votre avis, vin, bière ou whisky, quel taux l'alcool pour un verre ?

Les députés autorisent les pharmaciens à délivrer certains médicaments sans ordonnance

Mercredi 13 mars 2019, les députés ont prévu en commission dans le cadre de l'examen du projet de loi santé d'autoriser les pharmaciens à délivrer dans certaines conditions des médicaments normalement sous ordonnance pour des pathologies bénignes comme des cystites ou angines. Les députés ont aussi prévu, à l'initiative du rapporteur et de certains députés LREM, de permettre aux infirmiers d'adapter des traitements en fonction des résultats d'analyses de biologie médicale des patients

Choix du médecin traitant : bientôt des voies de recours pour les patients

Les patients dépourvus de médecin traitant auront des voies de recours pour en obtenir un lorsqu'ils ne parviennent pas à en trouver, ont voté jeudi les députés en commission, à l'occasion de l'examen du projet de loi santé. Des amendements de deux députés apparentés MoDem et d'un LR ont été adoptés pour ainsi "rendre opposable l'accès au médecin traitant pour tout assuré en faisant la demande".

Commerçants solidaires, ensemble aux côtés des malades atteints de sclérose en plaques !

Forte de ses cinq années de succès, la Fondation ARSEP renouvelle sa campagne "Maman je t’aime un peu, beaucoup, solidairement !" Dans le département du Doubs, des commerçants participeront à cette campagne en plaçant une tirelire sur leur comptoir et une affiche en vitrine durant tout le mois de mai : un appel à la générosité du public pour que la recherche avance et donne espoir aux malades et à leurs familles de vaincre un jour la sclérose en plaques.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -2.41
ciel dégagé
le 20/03 à 6h00
Vent
2.27 m/s
Pression
1032.97 hPa
Humidité
88 %

Sondage