Alerte Témoin

Mieux vivre sa polio en Franche-Comté

Publié le 08/02/2014 - 15:00
Mis à jour le 08/02/2014 - 15:34

La délégation régionale de l'Association des paralysés de France (APF) souhaite retrouver toutes les personnes atteintes par la poliomyélite en Franche-Comté. Elle vient de créer un nouveau groupe d'entraide et d'information.

Pour une meilleure prise en charge

À l'origine, l'APF a été créée en 1933 par des personnes atteintes de poliomyélite. "On estime à 50 000 le nombre d’anciens poliomyélitiques en France dont environ 1000 en Franche-Comté", explique l'association dans un communiqué.

Elle souhaiterait donc aujourd'hui mieux les identifier pour pouvoir mieux les informer. "Après plusieurs dizaines d’années de stabilité, 30 à 65 % des anciens poliomyélitiques décrivent une dégradation tardive." Les symptômes sont variés (fatigue et douleurs musculaires, troubles respiratoires...) Or, comme l'association le rappelle : "la prise en charge de cette dégradation secondaire nécessite des bilans réguliers."

Un nouveau groupe, baptisé "Mieux vivre sa polio", a donc été créé au sein de l'APF Franche-Comté. L'objectif étant de mettre en place une équipe pluridisciplinaire et d'informer le plus grand nombre, dont les médecins et kinés sur la polio.

Vous êtes concernés, contactez votre centre référent :
  • APF Doubs : 03 81 53 34 33 dd.25@apf.asso.fr
  • APF Haute Saône : 03 84 75 35 60 dd.70@apf.asso.fr
  • APF Jura : 03 84 47 12 62 dd.39@apf.asso.fr
  • APF Territoire de Belfort : 03 84 22 08 47 dd.90@apf.asso.fr
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Coronavirus : « Net reflux de l’épidémie » en Bourgogne Franche-Comté mais le virus est toujours présent

évolution des chiffres • L'agence régionale de santé  de Bourgogne-Franche-Comté note un "très net reflux de l’épidémie en milieu hospitalier". Sur plus de 10.000 tests réalisés en une semaine du vendredi 29 mai au jeudi 4 juin, une centaine se sont révélés positifs dot 19 dans le Doubs.  Toutefois, l'ARS explique que "le retour des habitudes sociales ne doit pas faire oublier que le virus est toujours présent..."

Covid-19 : le suivi de l’épidémie en Bourgogne Franche-Comté sera désormais publié chaque vendredi

Coronavirus • Alors que s’est ouverte ce mardi 2 juin la deuxième phase du déconfinement, le suivi de l’épidémie de Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté fera désormais l’objet d’un point de situation hebdomadaire, selon l'Agence régionale de santé. Nous vous relaierons ces informations chaque vendredi.

La baisse du nombre de cas grave de Coronavirus se confirme en Bourgogne Franche-Comté

Coronavirus • À la veille de la seconde phase du déconfinement avec de nombreuses reprises d’activités, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté rappelle que le virus circule toujours et appelle à la vigilance. On dénombre 415 patients hospitalisés pour des formes graves du Covid-19 dans la région dont 34 en réanimation.  
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.6
légère pluie
le 06/06 à 15h00
Vent
4.93 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
96 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune