Mobilisation du campus de Dijon contre la méningite

Publié le 13/11/2018 - 17:32
Mis à jour le 13/11/2018 - 17:53

La vice-présidente de l’Université de Bourgogne déléguée à la vie et à la démocratie étudiante et le directeur général adjoint de l’ARS ont rappelé ce 13 novembre  2018 les modalités et les enjeux de la vaccination contre le méningocoque W. Un message pour tous les 17-24 ans du campus de Dijon incités à se protéger et protéger les autres.

centre de prévention campus dijon meningite
centre de prévention campus dijon meningite
PUBLICITÉ

Lundi 12 novembre, le président de l’université de Bourgogne, Alain Bonnin a adressé un message à l’ensemble de la communauté universitaire, l’invitant à s’impliquer dans la campagne de promotion de la vaccination pilotée par l’ARS Bourgogne-Franche-Comté depuis le 1er octobre. "Je remercie tous les acteurs de l'université qui se mobilisent sur ce sujet" a-t-il indiqué. 

Objectif : inciter les 17-24 ans qui étudient, travaillent ou résident sur les bassins de vie de Dijon et Genlis à se protéger et protéger les autres contre le méningocoque W. 

Sur le campus, la vaccination est proposée au centre de prévention et de santé universitaire (CPSU) où un médecin, une infirmière et un personnel administratif apportent leur appui à l’équipe des professionnels de santé, dans le cadre du renfort sollicité par l’ARS auprès de la Réserve sanitaire. 

5.500 vaccins

Il suffit aux étudiants de prendre rendez-vous par téléphone et de se rendre sur place avec leur carnet de santé, leur carte vitale et leur carte de mutuelle 

Environ 5 500 vaccins ont été délivrés au total depuis le début de la campagne, dont plus de 4 200 en pharmacie et plus d’un millier dans les deux centres de vaccination (le CPSU et le centre de vaccination au CHU de Dijon).  Plus de 95% des 107 pharmacies des secteurs de Dijon et Genlis (153 communes) ont délivré au moins un vaccin. 

Si les classes d’âges les plus représentées demeurent les 17,18 et 19 ans, les 20-24 ans doivent se sentir également concernés. Rappelons que la souche du méningocoque W qu’il faut stopper est mortelle dans plus de 30% des cas. 

 

Comment se faire vacciner sur le campus de Dijon ? 

Prendre rendez-vous au centre de prévention et de santé universitaire (CPSU). 

  • Où ? 6a rue du recteur Marcel- Bouchard
  • Comment ? Par téléphone au 03 80 39 55 69. 
  • La vaccination est assurée sans avance de frais. 
  • Se munir de son carnet de santé, de sa carte vitale, de sa carte de mutuelle et, pour les mineurs, du formulaire complété et signé disponible dans les « documents à télécharger » de l’actualité publiée sur le site de l’ARS 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Nans-sous-Sainte-Anne : le tribunal administratif de Besançon suspend l’arrêté anti-pesticide

Mardi 19 novembre 2019, le tribunal administratif de Besançon a décidé de suspendre l'arrêté anti-pesticide du maire de Nans-sous-Sainte-Anne en octobre dernier. Le tribunal administratif de Besançon n'aura pas été influencé par les décisions du tribunal de Cergy-Pontoise…

Arrêté anti-pesticide à Nans-Sous-Sainte-Anne : un appel au soutien du maire devant le tribunal administratif ce jeudi à Besançon

Le maire de Nans-Sous-Sainte-Anne Emmanuel Cretin, a publié un arrêté anti-pesticide en octobre 2019 voté au conseil municipal à l'unanimité. Le préfet du Doubs a très rapidement saisi le tribunal administratif de Besançon. Le maire de la petite commune est convoqué par le juge des référés le 14 novembre prochain…

Une trentaine d’infirmier.eres de bloc opératoire manifeste au CHU de Besançon

Suite à l'appel à la grève nationale de l'Union syndicale des associations d'infirmie.eres de bloc opératoire diplômé.es d'Etat (Unaibode) dont le Syndicat national des infirmiers de bloc opératoire (Snibo), une trentaine d'infirmier.eres de bloc opératoire (Ibode) s'est rassemblée jeudi 7 novembre 2019 sur le parvis du CHU de Besançon. Pourquoi les Ibode sont-ils en grève ? Réponses…

#MoisSansTabac : l’ANPAA mobilisée en Bourgogne-Franche-Comté pour aider les fumeurs à « relever le défi »

Pour la quatrième année consécutive, les équipes de l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA) sont mobilisées en Bourgogne- Franche-Comté pour l’opération Moi(s) sans tabac qui se déroule tout au long du mois de novembre 2019. Cette opération encourage tous les fumeurs, "à travers une approche positive et collective", à relever le défi d’un arrêt du tabac pendant au moins 30 jours.

Pollution de l’air : une journée européenne du radon

Le 7 novembre 2019 est la journée européenne consacrée au radon. Cette journée, instaurée le jour de l’anniversaire de la naissance de Marie Curie, a pour objectif de sensibiliser le public sur un polluant de l’air intérieur, "seconde cause de cancer du poumon après le tabac et avant l’amiante", indique ATMO Bourgogne Franche-Comté.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.18
couvert
le 22/11 à 21h00
Vent
2.11 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
87 %

Sondage