Mobilisation du campus de Dijon contre la méningite

Publié le 13/11/2018 - 17:32
Mis à jour le 13/11/2018 - 17:53

La vice-présidente de l’Université de Bourgogne déléguée à la vie et à la démocratie étudiante et le directeur général adjoint de l’ARS ont rappelé ce 13 novembre  2018 les modalités et les enjeux de la vaccination contre le méningocoque W. Un message pour tous les 17-24 ans du campus de Dijon incités à se protéger et protéger les autres.

 ©
©

Lundi 12 novembre, le président de l’université de Bourgogne, Alain Bonnin a adressé un message à l’ensemble de la communauté universitaire, l’invitant à s’impliquer dans la campagne de promotion de la vaccination pilotée par l’ARS Bourgogne-Franche-Comté depuis le 1er octobre. "Je remercie tous les acteurs de l'université qui se mobilisent sur ce sujet" a-t-il indiqué. 

Objectif : inciter les 17-24 ans qui étudient, travaillent ou résident sur les bassins de vie de Dijon et Genlis à se protéger et protéger les autres contre le méningocoque W. 

Sur le campus, la vaccination est proposée au centre de prévention et de santé universitaire (CPSU) où un médecin, une infirmière et un personnel administratif apportent leur appui à l’équipe des professionnels de santé, dans le cadre du renfort sollicité par l’ARS auprès de la Réserve sanitaire. 

5.500 vaccins

Il suffit aux étudiants de prendre rendez-vous par téléphone et de se rendre sur place avec leur carnet de santé, leur carte vitale et leur carte de mutuelle 

Environ 5 500 vaccins ont été délivrés au total depuis le début de la campagne, dont plus de 4 200 en pharmacie et plus d’un millier dans les deux centres de vaccination (le CPSU et le centre de vaccination au CHU de Dijon).  Plus de 95% des 107 pharmacies des secteurs de Dijon et Genlis (153 communes) ont délivré au moins un vaccin. 

Si les classes d’âges les plus représentées demeurent les 17,18 et 19 ans, les 20-24 ans doivent se sentir également concernés. Rappelons que la souche du méningocoque W qu’il faut stopper est mortelle dans plus de 30% des cas. 

Comment se faire vacciner sur le campus de Dijon ? 

Prendre rendez-vous au centre de prévention et de santé universitaire (CPSU). 

  • Où ? 6a rue du recteur Marcel- Bouchard
  • Comment ? Par téléphone au 03 80 39 55 69. 
  • La vaccination est assurée sans avance de frais. 
  • Se munir de son carnet de santé, de sa carte vitale, de sa carte de mutuelle et, pour les mineurs, du formulaire complété et signé disponible dans les « documents à télécharger » de l’actualité publiée sur le site de l’ARS 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.94
pluie modérée
le 21/06 à 3h00
Vent
3.31 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
95 %