Pacte régional pour l’économie de proximité : de nouvelles mesures pour les petits commerçants

Publié le 17/11/2020 - 10:56
Mis à jour le 12/02/2021 - 17:39

Face à la deuxième vague de Covid-19 et au deuxième confinement décrété par le gouvernement, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, décide de faire évoluer le Pacte régional pour l’économie de proximité.

©Alexane Alfaro ©
©Alexane Alfaro ©

La prise en charge des loyers pour les petits commerçants :

Lors de son Assemblée plénière du 16 novembre, la Région a voté un abondement de 5,6 millions d’euros pour permettre une prise en charge des loyers des TPE-PME de moins de 10 salariés subissant une fermeture administrative.

Les intercommunalités, partenaires de ce pacte, sont invitées à co-financer ce nouveau dispositif à parité avec la Région (1 euro Région pour 1 euro Intercommunalité). Afin de préserver les capacités financières des plus petites collectivités, les communautés de communes verront quant à elles cette contrepartie abaissée à 2 € Région pour 1 € EPCI.

"Cette mesure vient en complémentarité des dispositifs de l’Etat afin de limiter la faillite des petits commerces, notamment en zone rurale. Un commerce qui disparait c’est dramatique, c’est toute la vitalité d’un territoire qui est remise en question. Ces solutions ont été construites en bonne intelligence avec l’ensemble des intercommunalités de Bourgogne-Franche-Comté", précise Marie-Guite Dufay.

Rappel du pacte régional pour l’économie de proximité :

Voté en juin dernier et en cours de déploiement dans l’ensemble des intercommunalité de la région (92 intercommunalité signataires sur 113 au 10 novembre), ce pacte mobilisait initialement 27 millions d’euros pour accompagner l’économie de proximité et repose sur deux piliers :

Un fonds régional d’avances remboursables, mutualisé et solidaire, auquel les EPCI contribuent par un versement à la Région à hauteur de 1 € par habitant. 645 demandes ont déjà été déposées et 123 dossiers instruits et payés pour un montant de 1,6 million d’euros, sécurisant ou créant 347 emplois dans la région.

Un fonds régional des territoires, destiné à accorder des subventions, opéré par les intercommunalités, auquel la Région contribue par un versement à hauteur de 5 € par habitant dans chacun des EPCI.

Une aide à la digitalisation des entreprises :

Fortement fragilisés par la crise économique, les artisans et les petits commerçants peuvent bénéficier, dans le cadre du pacte régional pour l’économie de proximité, d’une accélération de la digitalisation de leurs pratiques : prise en charge d’investissements pour l’achat d’équipements informatiques, de logiciels, la mise en place de plateformes numériques ou encore l’acquisition de véhicules pour les livraisons à domicile.

La mobilisation de l’écosystème local sera accélérée grâce au financement par la Région de deux programmes à destination des TPE :

  • le programme "Kapnumerik", porté par les chambres de commerces et d’industrie
  • le programme "Numeric’artisanat", porté par les chambres de métiers à destination des
    artisans.

Les programmes consistent en un accompagnement complet et gratuit de l’entreprise, financé par la Région et par les chambres consulaires. Il est suivi d’un diagnostic en fonction du profil de l’entreprise et va jusqu’à l’élaboration d’un plan d’actions et la recherche de solutions concrètes.

Des solutions d’entreprises locales existent comme celle de la plateforme de Teekers, site de vente en ligne disponible sur internet et sur application mobile dont l’objectif est de permettre aux commerçants, dans les villes où l’application est déployée, d’acquérir une visibilité en ligne. Teekers a été lancée à Pontarlier fin 2018 et fin mai 2019 à Besançon. La Région a soutenu le démarrage de cette start-up par une aide de 200 000 euros : http://teekers.fr

Par ailleurs, la filière numérique régionale fédérée par BFCNum propose un « mapping » des solutions e-commerce en Bourgogne-Franche-Comté, plateforme regroupant les solutions et les compétences permettant aux commerçants et artisans de Bourgogne-Franche-Comté de maintenir une activité en cette période de confinement : https://solutions.ecommerce-bfc.fr/

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Confinement #2

Covid-19 : l’épidémie régresse en Bourgogne Franche-Comté. Les autorités restent prudentes

Avec un taux d'incidence à la baisse dans tous les départements et un plateau d'hospitalisations en légère diminution, la situation sanitaire s'améliore. Le virus circule moins même si les autorités se veulent prudente et attentes l'évolution à venir après le brassage des vacances et celui de la rentrée.

Couverture vaccinale : le Doubs à la traîne en Bourgogne-Franche-Comté

La Bourgogne-Franche-Comté suit la moyenne nationale en matière de couverture vaccinale. Elle se situe  même légèrement au-dessus. Dans la région 76% de la population en âge de se faire vacciner, de 12 ans et plus, a au moins reçu une première dose. Un taux de seulement 71 % dans le Doubs qui affiche un écart de plus de cinq points...

Contagieux et résistant au vaccin, L'OMS surveille le variant "Mu"

L'Organisation mondiale de la santé  surveille un nouveau variant du coronavirus, baptisé "Mu", qui a été identifié pour la première fois en Colombie en janvier. L'OMS précise que le variant présente des mutations qui pourraient indiquer un risque d'"échappement immunitaire" (résistance aux vaccins), et souligne que des études supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre ses caractéristiques.

Economie

« France Relance » : 3 millions d’euros pour aider au financement des projets de neuf entreprises de la région

Ces nouveaux lauréats ont été sélectionnés lors de l’instance régionale d’accélération qui s’est réunie le 6 juin et le 7 juillet 2021 dans le cadre "France Relance". Ces projets représentent un investissement global de plus de 11 millions d’euros par ces entreprises qui seront alors soutenues par près de 3 millions d’euros de subvention d’État.

Plan « 1 jeune 1 solution » : 100 à 150 emplois en CIE susceptibles d’être pourvus d’ici la fin de l’année dans le Doubs

La Préfecture du Doubs a invité 70 chefs d’entreprises ce 22 septembre 2021 afin de rappeler le dispositif "1 jeune 1 solution" dans le cadre du Plan France Relance (et PAQTE) et notamment des "contrats initiative emploi(CIE) qui leurs sont proposés.

Magasin coopératif « T’as meilleur temps » à Besançon : prochaine réunion d’information ce mardi soir

Ouvert depuis le 12 novembre 2020, le magasin coopératif et participatif "T'as meilleur temps !" a repris ses réunions d'information pour les nouveaux consom'acteurs qui souhaitent en savoir plus. Rendez-vous ce mardi 21 septembre 2021 à 19h30 sur place ou sur Facebook !

L’assurance scolaire en trois questions

UFC Que Choisir • Faut-il souscrire à une assurance scolaire spécifique ? Chaque année, l'établissement scolaire de votre enfant vous demande de lui communiquer une attestation d'assurance. L' association de consommateurs, l'UFC Que Choisir du Doubs, fait le point sur ce que vous devez savoir sur cette assurance, mais aussi sur votre responsabilité civile en cas de dommage causé par votre enfant.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.77
nuageux
le 23/09 à 12h00
Vent
1.65 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
86 %

Sondage