Pascal Routhier, candidat DVD sur la première circonscription du Doubs

Publié le 06/06/2017 - 18:42
Mis à jour le 09/06/2017 - 17:11

Le maire de Saint-Vit se présente sous l'étiquette DVD sur la première circonscription du Doubs. Pourquoi se présente-t-il aux législatives ? Que veut-il porter à l'Assemblée ? Voici ses réponses... 

candidat3_retouche.jpg
Pascal Routhier, candidat DVD sur la première circonscription du Doubs © dr
PUBLICITÉ

Carte d’identité de Pascal Routhier 

  • Nom : Routhier
  • Prénom :Pascal
  • Situation personnelle : marié, 1 enfant
  • Date de naissance : 2 Juillet 1961 (56 ans)
  • Profession : Chef d’entreprise « Cabinet d’expert en Bâtiment »
  • Mandats (précédents et actuels) : Maire de Saint-Vit – Conseiller communautaire du Grand Besançon – Président de la Communauté de Communes du Val Saint-Vitois de 2002 à 2016.
  • Étiquette politique : DVD

Suppléant : Sophie PESEUX – 48 Ans – Enseignante à l’université de Franche-Comté. 

Quelles sont vos motivations pour vous présenter aux législatives ?

Pascal Routhier : Après 16 années en tant qu’élu local, je souhaite participer à l’élaboration des lois en m’appuyant sur mon expérience politique et sur mes connaissances d’entrepreneur.

Il est important que des candidats expérimentés de terrain apportent une vision réaliste des territoires et proposent des axes d’amélioration face aux contraintes du développement local auxquelles sont confrontés tous les bénévoles d’association, les élus, les enseignants ou encore les chefs d’entreprises, les hommes et les femmes qui s’engagent pour leurs territoires.

Un député doit être le trait d’union entre les besoins des habitants de sa circonscription et les projets de loi pour y répondre. Je veux être l’élu qui défend son territoire, qui portera et qui facilitera les grands comme les petits projets pour permettre leurs concrétisations.

Quels dossiers locaux et nationaux souhaitez-vous particulièrement défendre et porter à l’Assemblée ?

Pascal Routhier : Avec 6 millions de chômeurs et 9 millions de travailleurs pauvres, ma priorité numéro un sera d’oxygéner notre économie parfois trop administrée pour développer l’activité et créer des emplois.

Plus de la moitié des pays de l’Union européenne ont aujourd’hui un taux de chômage inférieur à 8%. Il n’y a pas de fatalité au chômage de masse. Prenons les formules qui fonctionnement chez nos partenaires européens.

 Ma deuxième priorité portera sur la sécurité.

Je suis convaincu qu’il faut donner davantage de moyens à nos forces de l’ordre et à notre justice. Protéger les Français est un objectif majeur. Pour ce faire, il faut améliorer la coordination entre les ministères de l’Intérieur et de la Justice. Enfin, je m’attèlerai à défendre un développement harmonieux entre les territoires urbains et les territoires ruraux. Maire de Saint-Vit, je mesure les difficultés des petites villes.

Je ne veux pas d’une France coupée en deux entre des territoires urbains qui concentrent les richesses et les services et des territoires ruraux qui deviendraient des cités dortoirs perdant des services publics.

Pourquoi voter pour vous ?

 Pascal Routhier : En mettant mon bulletin dans l’urne le 11 juin prochain, vous aurez la garantie d’avoir un député utile, qui ne s’inscrit ni dans une opposition stérile ni dans un soutien inconditionnel à la majorité présidentielle.

 Je voterai par exemple contre la hausse de la CSG mais pour la baisse des cotisations salariales pour donner du pouvoir d’achat aux salariés.

Je préfère l’approche constructive et exigeante pour mon pays plutôt que l’adoption de réflexes partisans pour défendre des intérêts purement politiciens.

Il n’est pas question, les 11 et 18 juin prochains, de jouer le match retour de la présidentielle ni de jouer le match retour des élections législatives de 2012.

Il s’agit plutôt d’élire un député proche, expérimenté et constructif. Je crois vraiment répondre à ces trois qualités. Chacun a pu apprécier mon action comme maire de Saint-Vit depuis 16 ans. Je poursuivrai ainsi à l’échelle de la circonscription si vous me faites confiance. 

SUIVRE PASCAL ROUTHIER 

LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS DE PASCAL ROUTHIER

  • 6 juin à 20H15 réunion publique à l’école des Montboucons
  • 7 juin à 20H réunion publique à la maison des associations à Pirey
  • 8 juin à 20H15 réunion publique à la maison de quartier de St-Ferjeux à Besançon
  • 9 juin à 20H réunion publique à la mairie de Lavernay

Info + : les liens à suivre 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

circo2501

Journal d’une députée : les premiers pas de Fannette Charvier à l’Assemblée Nationale

Journal d’une députée : les premiers pas de Fannette Charvier à l’Assemblée Nationale

Fannette Charvier, députée LREM de la 1ère circonscription du Doubs, a fait ses premiers pas en juin dans l'hémicycle. Pour sa première journée de vacances - accordées depuis ce jeudi 10 août 2017 - elle dresse avec la rédaction de maCommune.info un premier bilan de sa nouvelle expérience de députée… 

Fannette Charvier : « A nous de montrer le verre à moitié plein »

Fannette Charvier : « A nous de montrer le verre à moitié plein »

L'actu politique du moment, c'est le vote de la loi sur la moralisation de la vie politique. Fannette Charvier, députée LREM de la 1ère circonscription du Doubs, participera ce mercredi 9 août 2017 au vote. La moralisation, la baisse des dotations aux collectivités, la réserve parlementaire. La députée dresse un premier bilan. Elle a répondu aux questions de la rédaction…

Fannette Charvier élue députée de la première circonscription du Doubs

Fannette Charvier élue députée de la première circonscription du Doubs

La candidate La République en Marche, Fannette Charvier, est élue députée de la première circonscription du Doubs avec 53,49% ce dimanche 18 juin 2017 face à la députée sortante du Parti Socialiste, Barbara Romagnan. Fannette Charvier, e?lue de?pute?e de la 1e?re circonscription du Doubs : Réactions from maCommune.info on Vimeo.

Vous ne savez pas pour qui voter dimanche entre Fannette Charvier et Barbara Romagnan ?

Vous ne savez pas pour qui voter dimanche entre Fannette Charvier et Barbara Romagnan ?

Le second tour des élections législatives se déroulera dimanche 18 juin 2017. Dans la première circonscription du Doubs, le duel est féminin entre Fannette Charvier (La République en Marche) et Barbara Romagnan (Parti Socialiste). Vous hésitez encore ? Voici notamment un comparatif de leurs motivations...

Second tour des législatives : nos cinq questions à… Fannette Charvier

Second tour des législatives : nos cinq questions à… Fannette Charvier

À quelques jours du second tour des élections législatives, nous avons posé nos quatre questions aux quatre candidats restant dans les deux premières circonscriptions du Doubs : Fannette Charvier, Barbara Romagnan, Éric Alauzet et Ludovic Fagaut. Voici les réponses, en vidéo de Fannette Charvier (République en marche). Législatives 2017 : nos 5 questions à Fanette Charvier... from maCommune.info on Vimeo.

Second tour des législatives : nos cinq questions à… Barbara Romagnan

Second tour des législatives : nos cinq questions à… Barbara Romagnan

À quelques jours du second tour des élections législatives, nous avons posé nos cinq questions aux quatre candidats restant dans les deux premières circonscriptions du Doubs : Fannette Charvier, Barbara Romagnan, Éric Alauzet et Ludovic Fagaut. Voici les réponses, en vidéo de Barbara Romagnan (Parti Socialiste). Législatives dans le Doubs : nos cinq questions à Barbara Romagnan from maCommune.info on Vimeo.

Dans la catégorie

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.71
couvert
le 20/10 à 6h00
Vent
3.06 m/s
Pression
1006.3 hPa
Humidité
93 %

Sondage