Alerte Témoin

Pénurie de 300 médicaments et vaccins : la Franche-Comté également concernée

Publié le 13/08/2015 - 10:27
Mis à jour le 13/08/2015 - 19:09

Plusieurs médicaments et vaccins sont en rupture d'approvisionnement. Les pharmacies de Franche-Comté sont elles aussi touchées par ce phénomène de plus en plus fréquent, mais qui devrait s'améliorer en fin d'année.

2013-02-08-_pharmacie.jpg
image d'illustration ©miss dom

Les ruptures d’approvisionnement ont été multipliées par dix en sept ans. Pourquoi le manque est-il plus criant cet été ? Les laboratoires ont du faire face à une explosion de la demande mondiale de vaccins en raison d'une épidémie de coqueluche en 2012 et 2013 aux USA et en Europe.

La deuxième cause est économique.  Des grossistes réservent une partie des stocks pour les vendre à l'étranger où les médicaments sont plus chers et où les marges sont donc plus importantes. Dans le même temps, les laboratoires limitent la vente de certaines boites de médicaments. Une pratique qui concerne 5 à 6 % des médicaments.

L'Agence de sécurité du médicament ne prévoit pas de retour à la normale avant 2016 alors que le projet de loi santé sera discuté en septembre  au Sénat, avec de nouvelles mesures pour limiter la pénurie auprès des laboratoires, notamment des anticancéreux  considérés avec un intérêt thérapeutique majeur.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Une Bisontine reçoit deux médailles d’or pour avoir créé une formation pour la qualité de vie au travail

Pauline Lenoir, thérapeuthe bisontine (sophrologue et praticien en hypnose ericksonienne), préparatrice physique et mentale et accessoirement Karateka '4 dan', vient de recevoir deux médailles d'or pour récompenser une formation "Nutrition Santé" liée à la qualité de vie au travail qu'elle a créé pour les entreprises et pas n'importe lesquelles... Interview.

Coronavirus : le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte

Dans le rouge • Depuis la rentrée en Bourgogne Franche-Comté, seule la Côte d'Or dépassait le seuil d'alerte avec un taux d'incidence dépassant largement les 50 cas positifs pour 100.000 habitants. Le Doubs, le Territoire de Belfort viennent à leur tour de dépasser ce seuil selon le bulletin hebdomadaire de l'agence régionale de santé. "Tous les indicateurs de suivi de l'épidémie sont à la hausse" selon l'ARS. Sur plus de 50.000 tests réalisés du 9 au 15 septembre, on recense plus de 1.400 nouveaux cas positifs.

Près de 400 élèves à l’isolement en Franche-Comté : rappel des consignes aux parents

Dans l'académie de Besançon, 385 élèves de 18 classes sont à l’isolement et bénéficient d’un dispositif de classe à distance selon les chiffres hebdomadaires relevés en fin de semaine dernière. Le rectorat note que le nombre de cas avérés positifs reste très  faible dans les établissements scolaires de Franche-Comté.

SONDAGE – Si un vaccin contre la covid-19 sortait ces prochains mois, iriez-vous vous faire vacciner ?

Les grands laboratoires pharmaceutiques du monde sont au coude à coude pour sortir un vaccin contre la covid-19. Une firme devrait réaliser de nouveaux essais prochainement au Royaume-Uni et au Brésil. S'ils s'avèrent efficaces, ce vaccin ne sortirait pas avant 2021. Et vous, iriez-vous vous faire vacciner contre la covid-19 ?

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.75
    nuageux
    le 20/09 à 0h00
    Vent
    0.9 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    95 %

    Sondage