Pôle emploi : Frédéric Danel nommé directeur régional en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 08/01/2016 - 16:12
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:02

Successivement directeur régional de Pôle emploi Auvergne, de Pôle emploi Lorraine et de Pôle emploi Bourgogne depuis mai 2015, Frédéric Danel prend à compter du lundi 4 janvier 2016 ses fonctions de directeur régional Pôle emploi Bourgogne-Franche-Comté.

 ©
©

Plusieurs régions à son actif

Originaire du Nord et diplômé de l’Ecole de commerce de Lille, Frédéric Danel, 52 ans, débute sa carrière à l’Assédic de Lille. Puis il rejoint l’Assédic de la région Centre où il occupe, successivement les postes de secrétaire général et de directeur régional. Après trois années passées à la direction générale de Pôle emploi à Paris, en qualité d’adjoint au directeur général adjoint Administration Finances, il est nommé directeur régional de Pôle emploi Auvergne en septembre 2011. Il y installe la nouvelle offre de services de Pôle emploi en direction des demandeurs d’emploi et des entreprises.

En juin 2014, il prend la direction de Pôle emploi Lorraine. Il y développe l’offre de service transfrontalière en partenariat avec les services publics de l’emploi allemand, luxembourgeois et belge. Il mobilise également les équipes de Pôle emploi Lorraine sur l’accompagnement personnalisé des demandeurs d’emploi et des employeurs. La Lorraine deviendra ainsi la première région à déployer le nouveau dispositif d’accompagnement global sur ses quatre départements.

En Bourgogne depuis 2015

En mai 2015, Frédéric Danel prend les fonctions de directeur régional Pôle emploi Bourgogne. Dans le cadre du plan stratégique national "Pôle emploi 2020", il met en oeuvre les évolutions de l’offre de service qui se traduisent par le renforcement de l’accompagnement intensif des demandeurs d’emploi, le développement de l’offre de service numérique, l’installation de nouvelles modalités d’accueil en agence (permettant d’accroître de 30% l’accueil sur rendez-vous) et la mise en place de conseillers dédiés à la relation entreprise. Dans le cadre de la loi du 16 janvier 2015 relative à la réforme territoriale, il assure également la fonction de directeur régional préfigurateur en charge d’organiser les travaux de regroupement des établissements Pôle emploi Bourgogne et Pôle emploi Franche-Comté.

Un seul objectif : "accélérer le retour à l’emploi"

Au 1er janvier 2016, il est nommé directeur régional de Pôle emploi Bourgogne-Franche-Comté. A ce sujet, Frédéric Danel déclare : "en lien avec l’Etat, la Région, l’ensemble des acteurs de l’emploi et de la formation professionnelle, les élus locaux et territoriaux et les partenaires du monde économique, nous allons poursuivre en Bourgogne-Franche-Comté nos actions de reclassement des demandeurs d’emploi et d’appui aux recrutements des entreprises. Notre engagement et notre travail au quotidien ne visent qu’un seul objectif : accélérer le retour à l’emploi en proposant un accompagnement plus personnalisé aux demandeurs d’emploi et aux entreprises et améliorer encore notre qualité de service. Le regroupement des deux régions qui n’a pas d’impact sur les agences Pôle emploi et sur la délivrance du service à nos publics, ne nous détournera pas de cette priorité".

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

fusion des régions

Fusion des régions Bourgogne Franche-Comté : “un résultat perdant-perdant” selon Alain Joyandet

Dans un communiqué du 7 décembre 2020, le président de la commission des Finances de la région Bourgogne Franche-Comté livre les résultats de son analyse de la gestion financière de la région au cours du mandat qui s’achèvera en 2021. Pour lui, la fusion des deux régions est « perdant-perdant » tandis que l’objectif était de réaliser une opération « gagnant-gagnant ».

Fusion Bourgogne-Franche-Comté : les dépenses de fonctionnement ont augmenté de 2,2 % entre 2015 et 2018

Trois régions sur treize ont réduit leurs dépenses de fonctionnement après la réforme territoriale de la fusion des régions. En Bourgogne Franche-Comté, les dépenses de fonctionnement – à périmètre constant – ont augmenté de 2,2 % entre 2015 et 2018.

Édouard Philippe confirme (bien) que le siège du Crous est à Besançon

Après les soubresauts de l’automne suite au mécontentement de Dijon de ne pas accueillir le siège du centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous), le Premier ministre a bien confirmé dans un courrier au sénateur Jacques Grosperrin que le siège du Crous reste bisontin.  

Réforme territoriale : le coup de gueule de Gérard Quété, maire de Vuillafans

A la veille de la visite de la secrétaire d’État en charge des collectivités territoriales en Bourgogne Franche-Comté pour parler de la fusion des régions et de la réforme territoriale, nous avons reçu du maire de Vuillafans (village de 800 habitants de la vallée de la Loue) cette prise de position sans ambiguïté aucune concernant les communes de la réforme territoriale en cours et de son impact sur les communes.

Réforme territoriale : Jean-François Longeot “inquiet” pour les territoires ruraux

S’étant opposé contre l’adoption définitive de la Proposition de la loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République) le 16 juillet dernier, le sénateur du Doubs Jean-François Longeot a été reçu le 23 août 2016 au ministère de l’aménagement du territoire pour défendre l’avenir du monde rural.

Philippe Gonon : la dérive de nos institutions locales

Promulguée le 7 août 2015, la loi portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République confie de nouvelles compétences aux régions et redéfinit clairement les compétences attribuées à chaque collectivité territoriale. Philippe Gonon, vice président de l’Union des démocrates et indépendants (UDI) du Doubs craint un « court-circuitage » des instances locales. 

Société

La Biscuiterie Billotte réintègre le centre-ville de Besançon

Autrefois situé place Pasteur, la Biscuiterie Billotte revient cette fois au 56 Grande Rue à Besançon dans l’ancienne boutique d’habillement pour enfant Catimini. Après Valentigney, Montbéliard et Bart, l’enseigne spécialisée dans le biscuit en vrac vient d’ouvrir sa quatrième boutique le 28 juin 2024. 

Saint-Vit : le chef Thibault Etienne du restaurant Le Prélude à Saint-Vit, intronisé Maître cuisinier de France

C’est au sein de son propre restaurant Le Prélude installé à Saint-Vit le 24 juin dernier que Thibaut Etienne a officiellement été intronisé en tant que Maître cuisinier de France (MCF) lors du lancement du Guide des MCF de Bourgogne-Franche-Comté. 

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Recette du week-end : le cocktail rhubarbe et fraise des bois du restaurant Épicéa à Besançon

Pour ce week-end des 13 et 14 juillet 2024, comme le soleil semble avoir fait son grand retour, nous vous proposons une recette de l'un des sublimes coktails proposés par Camille et Bastian les chefs du restaurant Épicéa à Besançon. Voici deux versions avec ou sans alcool de leur cocktail du moment à l'eau de rhubarbe, fraise des bois et gin. 

Pour la Fête nationale, un Mirage 2000-5 survolera la ville de Belfort

À l’approche du défilé militaire du 14 juillet prochain à Belfort, Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort et président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, nous informe du passage d’un Mirage 2000-5 de l’escadron 1/2 cigogne de la Base Aérienne de Luxeuil-les-Bains.

Réserves de sang faibles : l’EFS Bourgogne Franche-Comté appelle à un sursaut de mobilisation !

Alors que les vacances estivales ont démarré, l’Établissement français du sang (EFS) invite les personnes qui peuvent donner leur sang à prendre rendez-vous. L’organisation s’inquiète de la fréquentation sur les collectes futures qui vont être impactées par une actualité notamment sportive très chargée en raison des JO et Tour de France… Un "sursaut de mobilisation" est donc nécessaire d’après l’EFS.

À Besançon, des policiers honorés pour leur engagement envers la nation

Dans le cadre des journées de la police nationale, une cérémonie de commémoration a eu lieu ce mercredi 10 juillet 2024 sur la place du 8 septembre à Besançon. À cette occasion, le préfet du Doubs Rémi Bastille, et Yves Cellier, le directeur interdépartemental de la police du Doubs ont effectué une remise de décorations aux fonctionnaires méritants.  

Domicile-travail : le choix de la proximité pour les actifs en Bourgogne Franche-Comté

Selon une dernière étude de l’Insee en Bourgogne Franche-Comté publiée le 9 juillet 2024, les actifs de la région travaillent habituellement au sein de leur intercommunalité de résidence ou à proximité. Toutefois, ils seraient également nombreux à se déplacer dans des intercommunalités plus distantes…

Fête nationale : le programme et les nouveautés à Besançon

Cette année, au-delà des traditionnels défilé, pique-nique et feux d'artifice, un village des armées sera installé sur le parking de Chamars (au niveau du retournement des bus). L'occasion de montrer que Besançon est aussi "une grande ville de garnison". Une initiative du général Pierre-Yves Rondeau, commandant la 1re division, commandant d'armes de la garnison de Besançon, commandant la base de défense de Besançon et délégué militaire départemental du Doubs.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.08
ciel dégagé
le 14/07 à 03h00
Vent
1.16 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
93 %