Pollen : la Franche-Comté placée en niveau 5

Publié le 02/06/2017 - 12:14
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:13

Le nord et le sud de la région sont placés au niveau 5 selon les prévisions d'Atmo Franche-Comté, association agrée en charge de la surveillance de la qualité de l'air, pour la semaine du 2 au 8 juin 2017. 

niveau_5_atmo_fc.png
© ATMO FC
PUBLICITÉ

L’augmentation du niveau allergique a été détectée pour les graminées et les urticacées. « Bien que les pollens de graminées soient en nombre modéré sur le capteur de Besançon, les manifestations allergiques sont proportionnellement plus importantes chez les patients qui y sont sensibles. Il faut donc avoir recours à l’ensemble de vos arsenaux thérapeutiques » précise Atmo Franche-Comté.

Comment se font les relevés ?

Le capteur pollinique pour ce secteur, installé avenue Elisée Cusenier à Besançon, fonctionne de manière continue de février à septembre. Le risque allergique lié à l’exposition aux pollens (RAEP) est obtenu à la suite des « comptages des grains de pollens prélevés effectués par Atmo Franche-Comté, combinés aux observations du RNSA, de botanistes et des allergologues francs-comtois ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

recherche • C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.37
peu nuageux
le 18/09 à 0h00
Vent
3.33 m/s
Pression
1021.12 hPa
Humidité
74 %

Sondage