Présidentielle 2017 : la réaction de Sophie Montel (FN)

Publié le 23/04/2017 - 22:15
Mis à jour le 24/04/2017 - 11:14

Sur les résultats en Bourgogne Franche-Comté, Sophie Montel ne se dit pas surprise, notamment depuis la présidentielle de 2002 grâce à une dynamique qu'elle juge porteuse.

"Nous avons notamment de très bons scores en Haute-Saône et dans le Territoire de Belfort. Les thématiques du Front sont porteuses dans cette région où il y a beaucoup de désindustrialisation. C'est les ouvriers, les salariés et les classes moyennes et populaires qui nous portent".  

Sophie Montel : "La ruralité a voté pour M Le Pen, les Villes pour Macron"

"Nous sommes satisfaits, car Marine est qualifiée au deuxième tour. Les Français vont avoir le choix entre la candidate du peuple, qui défend la France, les intérêts de la France et sa souveraineté et le candidat de la gauche, de la mondialisation, des banques, de la Commission européenne et de l'immigration massive." a réagi la députée européenne et conseillère régionale FN de Bourgogne Franche-Comté. "Nous allons avoir un deuxième tour très intéressant avec  deux visions totalement différentes, totalement opposées qui vont s'affronter, dont une déjà menée par les gouvernements précédents de droite comme de gauche".

Pour le second tour, la députée européenne  se dit "confiante" 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

réaction 1er tour présidentielle

L’intersyndicale CGT-FSU-Solidaires appelle à la manifestation ce 1er mai 2017 à Besançon

Loin de faire bloc comme en 2002 contre le Front national, les syndicats célèbrent lundi le 1er mai en ordre dispersé. Les uns veulent appeler à "faire barrage" à Marine Le Pen, d'autres à voter pour Emmanuel Macron et certains à "battre les deux candidats". A Besançon, CGT-FSU-Solidaires appellent à faire barrage au  Front National ce 1er mai 2017 à 10h Place de la Révolution à Besançon.

Politique

Ndiaye à l’Education : J-P Chevènement met en garde contre « l’enterrement » du bilan Blanquer

Jean-Pierre Chevènement, 83 ans, ancien ministre de l'Education nationale et soutien d'Emmanuel Macron à la présidentielle, a mis en garde lundi contre "l'enterrement de la politique mise en oeuvre par Jean-Michel Blanquer depuis cinq ans" après la nomination de Pap Ndiaye à la tête du ministère de la rue de Grenelle.

Législatives 2022 : découvrez les candidats du Doubs de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale

Suite aux résultats de Jean-Luc Mélenchon, candidat des Insoumis à l’élection présidentielle, les différents partis de Gauche (LFI, EELV, PCF et PS) ont décidé de s’unir et de présenter un programme commun pour les élections législatives des 12 et 19 juin prochains. Voici les candidats choisis dans le Doubs pour représenter la NUPES (Nouvelle Union populaire écologiste et sociale).
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.91
nuageux
le 25/05 à 6h00
Vent
0.32 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
100 %

Sondage