Randall Schwerdorffer, l'avocat de Jonathann Daval, poursuivi pour violation du secret de l'instruction

Publié le 28/01/2019 - 15:59
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:31

L’avocat de Jonathann Daval, Me Randall Schwerdorffer, sera poursuivi pour violation du secret de l’instruction en marge de l’enquête sur le meurtre de son épouse Alexia Daval en octobre 2017, qu’il a reconnu, a-t-on appris lundi 28 janvier 2019 auprès du procureur de la république de Besançon.

© D.Poirier ©
© D.Poirier ©

Les faits reprochés au pénaliste bisontin remontent au 7 décembre 2018, lors d'une confrontation entre son client et la mère de la victime au tribunal de grande instance de Besançon.

Une enquête préliminaire pour violation du secret de l'instruction a été ouverte début janvier par le parquet de Besançon. Celle-ci "met en évidence que durant les 7 minutes où Me Schwerdorffer s'est absenté du cabinet du juge d'instruction, il est descendu dans la cour du Palais de justice et a rencontré la mère de son client, pour évoquer brièvement la confrontation en cours", a expliqué  Étienne Manteaux, procureur de la République à Besançon.

"A ce stade, Jonathann Daval était en pleurs et avait craqué, mais il maintenait sa version des faits confirmant qu'il n'était pas l'auteur des coups ayant entraîné la mort d'Alexia", a détaillé M. Manteaux.

Me Schwerdorffer avait ensuite regagné le cabinet du juge. Quelques heures plus tard, à l'issue de la confrontation, le procureur de la République avait annoncé que Jonathann était passé aux aveux. Entre-temps, l'échange entre l'avocat et la mère de Jonathann avait été relayé dans la presse locale.

"Si l'on considère que le fait d'avoir dit à la maman de Jonathann qu'il pleurait et qu'il s'était effondré lorsqu'on lui avait montré la photo du chat d'Alexia, c'est une violation du secret de l'instruction, je m'étonne qu'il n'y ait aucune volonté de rechercher les auteurs des graves violations du secret de l'instruction dans ce dossier", s'est indigné Me Schwerdorffer.

Étienne Manteaux a confirmé la tenue d'un procès et précisé qu'il avait demandé le dépaysement du dossier, Me Schwerdorffer "étant avocat à Besançon".

Rappel

Le corps d'Alexia Daval, une employée de banque de 29 ans, avait été découvert le 30 octobre 2017, en partie brûlé, dans un bois en Haute-Saône non loin de la maison du couple.

Après avoir avoué une première fois le meurtre, Jonathann Daval était revenu sur ses aveux en juin 2018 avant de reconnaître, le 7 décembre, l'avoir tuée. Détenu à la maison d'arrêt de Dijon, Jonathann Daval, mis en examen pour "meurtre sur conjoint", encourt la réclusion à perpétuité. 

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

affaire daval

“Je voulais qu’elle se taise”: sortie du livre de l’avocat de Jonathann Daval

Me Randall Schwerdorffer, l’avocat bisontin de Jonathann Daval, condamné pour le meurtre de sa femme Alexia, livre son récit et son analyse de « l’affaire Daval » dans un ouvrage coécrit avec le journaliste Frédéric Gilbert et qui paraît ce jeudi  14 octobre 2021.

Affaire Daval : plus de 800.000 euros réclamés par la famille d’Alexia

Mise à jour • La famille d’Alexia Daval a réclamé lundi 22 février 2021 devant la cour d’assises de la Haute-Saône plus de 800.000 euros de dommages et intérêts à Jonathann Daval, condamné à 25 ans de réclusion criminelle en novembre pour le meurtre de son épouse. La cour rendra sa décision le 25 mai 2021 à Vesoul.

La question des indemnités réclamées par la famille d’Alexia examinée lundi

Affaire Daval • « Justifiées » pour les parties civiles, « disproportionnées » pour la défense : la justice est saisie ce lundi 22 février 2021 à Vesoul de la question des indemnités réclamées par la famille d’Alexia à Jonathann Daval, condamné fin novembre à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son épouse.

Faits Divers

Une commerçante de Besançon attaquée à la machette à Besançon

Très tôt dans la matinée du vendredi 21 juin 2024, une couturière de 60 ans a été agressée rue Denfert-Rochereau par un homme muni d’une machette alors qu’elle se rendait à pied à son commerce du centre-ville bisontin. L’agresseur n’a pour l’heure pas été identifié. Une enquête de police est en cours. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.06
ciel dégagé
le 25/06 à 3h00
Vent
2.26 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
94 %