Roselyne Bachelot au congrès de l’Unapei samedi à Micropolis Besançon

Publié le 17/06/2011 - 07:39
Mis à jour le 17/06/2011 - 07:39

La ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale sera présente samedi matin au 51e congrès de l’UNAPEI (L'Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis) sur le thème "La vie quotidienne avec mon enfant handicapé". A cette occasion, Roselyne Bachelot remettra la médaille du travail aux travailleurs en Établissements et Services d'Aide par le Travail (ESAT).

1308289167.png
©
PUBLICITÉ

La matinée sera consacrée à six ateliers thématiques qui proposent à chacun de s’exprimer et d’échanger autour de ses principales difficultés ou des solutions qu’il a pu trouver : questions/réponses, exemples concrets d’actions, bonnes pratiques et conseils contribueront à faire avancer le sujet.

Et, l’après-midi, à partir des questions soulevées par chaque atelier, les intervenants débattront lors d’une table-ronde.

En savoir plus ici  
Vous pourrez suivre en direct le 51e congrès sur le site de l’Unapei

Le programme de la visite de Roselyne Bachelot

  • 11h00 : Accueil de Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, par Sylvie Mansion, directrice générale de l’Agence régionale de santé de Franche-Comté, Christel Prado, présidente de l’UNAPEI et Thierry NOuvel, directeur général de l’UNAPEI. 
  • 11h10 : Visite des stands et de l’exposition artistique.
  • 11h35 : Remise des médailles du travail aux travailleurs en ESAT.
  • 11h50 : Intervention de Roselyne BACHELOT-NARQUIN, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

Mise à jour à 21h •  30 mois d'enquête, 1.300 procès verbaux, 60 cas suspects. Le procureur de Besançon a tenu une conférence de  presse à l'issue des 48h de garde à vue du Dr Péchier. L'anesthésiste de Besançon doit être mis en examen pour "empoisonnement sur personne vulnérable" dans 17 nouveaux cas dont sept mortels sur des patients de 4 à 80 ans. Le parquet a requis un placement en détention provisoire. 

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

La garde à vue de l'anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, mis en examen en 2017 pour sept empoisonnements et interrogé sur une cinquantaine d'autres incidents médicaux suspects, a été prolongée mercredi pour 24 heures supplémentaires, a annoncé le parquet de Besançon. Randall Schwerdorffer, un des avocats du médecin a déclaré que son client restait sur la même ligne de défense et nie toute implication "de près ou de loin" dans un empoisonnement.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.87
couvert
le 21/05 à 21h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1018.6 hPa
Humidité
91 %

Sondage