Alerte Témoin

Santé : 5 astuces pour prévenir l'apparition des poux

Publié le 04/09/2017 - 17:07
Mis à jour le 07/09/2017 - 09:05

Il n'y a pas que les enfants et leurs professeurs qui font leur rentrée ce lundi 4 septembre 2017, il y aussi les poux qui aiment se retrouver et envahir la tête des bambins ! Voici quelques astuces pour éviter d'attraper des poux à l'école et ailleurs… 

1-desktop113.jpg
Quelques astuces anti-poux

Il vaut mieux prévenir que guérir… Surtout quand les poux envahissent toute la famille ! Il existe des moyens des simples pour éviter d'attraper des poux. 

Mes affaires sont mes affaires

Si les enfants aiment partager leur goûter, leurs stylos et leurs jouets, il faut leur apprendre à ne pas non plus tout partager avec les copains. Il faut éviter d'échanger bonnets, écharpes, brosses et élastiques à cheveux. Les poux adorent s'accrocher à ce type d'objets ! 

On s'attache les cheveux ou on garde les cheveux courts 

Si c'est très beau d'avoir des cheveux longs, c'est aussi le terrain idéal pour les poux. Il est donc conseillé d'attacher les cheveux des enfants avant de partir à l'école. Pour celles et ceux qui préfèrent avoir les cheveux, c'est encore plus pratique ! Les poux ont du mal à rester sur des cheveux courts. 

La lavande et le citron, de bons anti-poux 

Si les enfants ont un cours de gym (où ils posent tous leur tête sur des tapis…), il est conseillé de mettre quelques gouttes de l'huile végétale de lavande ou de citron derrière les oreilles. (Demander conseil à un médecin ou un pharmacien) 

Le shampooing à l'écorce de saule

Inutile de laver les cheveux des enfants tous les jours ! En revanche, quand c'est l'heure du shampooing, utiliser un produit à base d'écorce de saule aura une action préventive voire d'élimination des poux. 

On surveille la tête des enfants 

En rentrant de l'école, il est important de jeter un coup d'œil au cuir chevelu des enfants. Plus tôt les poux ou les lentes seront détectés, moins nombreux ils seront et il sera plus facile de les ôter.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Où se baigner en toute sécurité en Bourgogne Franche-Comté ?

carte de baignade • L'Agence Régionale de la Santé de Bourgogne-Franche-Comté appelle les habitants de la région à la plus grande prudence en privilégiant les points de baignade surveillées pour se rafraichir durant les fortes chaleurs. Voici la liste de près de 80 points de baignade naturelle classées en fonction de la qualité de l'eau. 

Été et risque de noyade : les conseils pour votre baignade

Le ministère des Sports a lancé un appel à la vigilance pour sensibiliser les baigneurs aux risques de noyades et d'hydrocution. Les noyades accidentelles sont responsables chaque année d’environ 1.000 décès et constituent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.Voici tous les conseils utiles et pratiques pour éviter les accidents de baignades.   

Que faire en cas de piqûre de guêpe ?

C'est la saison des guêpes  ! Cet été 2020, avec de très faibles précipitations, est propice à leur développement. De plus, la chaleur facilite la survie des insectes, première nourriture des guêpes. Alors quand il y a piqûre ? Que faire ?  Une piqûre de guêpe  doit être soignée. Pour les personnes allergiques, il faut réagir très vite, car une vulgaire piqûre peut être mortelle. Voici les conseils.

Canicule : interdiction de se baigner dans les lacs et les rivières

Rappel • Joël Mathurin, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers appellent à la plus grande prudence suite aux récentes noyades survenues dans le département. Pour rappel, il est interdit de se baigner dans les lacs et rivières du Doubs "hors zones de baignades référencées et autorisées." Les pompiers invitent la population à respecter les consignes "pour éviter des drames".

L’agriculture intensive augmente les risques de pandémie (étude)

L'exploitation des terres pour l'agriculture intensive, qui rapproche des humains les animaux sauvages dont l'habitat est dérangé, rend plus probable la survenue de pandémies telles que celle du Covid-19, selon une étude publiée mercredi. Selon cette étude publiée dans la revue Nature, les maladies dont sont porteurs les animaux sauvages ont plus de risque d'être transmises aux humains en raison de l'évolution de l'usage des terres.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     20.42
    nuageux
    le 10/08 à 3h00
    Vent
    1.39 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    75 %

    Sondage