Santé : évitez l'hydrocution

Publié le 06/08/2019 - 15:00
Mis à jour le 06/08/2019 - 11:00

Choc thermique • L’été est chaud, c’est donc l’occasion de profiter des lacs et des piscines des environs pour se rafraîchir et se détendre. Mais attention à l’hydocution ! Après un bon barbecue et quelques verres de rosé au soleil, on pourrait avoir envie courir dans l’eau pour se rafraîchir… Les professionnels de la santé vous diront que c’est une très mauvaise idée ! Voici quelques précautions à prendre avant de plonger.

 ©
©

L'hydrocution est provoquée par la différence de température de l'eau et celle de la peau. Au contact de l'eau, le plus souvent assez fraiche entre 18 et 19 degrés, les vaisseaux dilatés par l'exposition solaire prolongée et la chaleur, se constrictent brutalement entrainant alors une syncope. Le refroidissement brutal provoque ainsi un choc thermique à l'origine de l'hydrocution.

A éviter avant d'aller dans l'eau

  • éviter un exercice physique trop important
  • éviter de boire de l'alcool
  • éviter de manger un repas copieux
  • éviter de plonger directement dans l'eau
  • éviter les expositions au soleil trop prolongées

Les conseils

  • entrer de manière progressive dans l'eau, particulièrement lorsque l'eau est froide et que vous vous êtes exposé longtemps au soleil
  • se mouiller surtout la nuque et le dos avant de rentrer dans l'eau
  • boire régulièrement et s'hydrater correctement
  • ne pas dépasser 15 minutes lors d'un premier bain, surtout après une exposition solaire prolongée.

Il est important de pouvoir repérer certains signes, apparemment anodins et souvent considérés comme banaux, pouvant précéder l'hydrocution : maux de tête, crampes, angoisse, démangeaisons, frissons, fatigue intense et anormale, sensation de chaleur sur les cuisses et le ventre, vertiges, douleurs abdominales, bourdonnements d'oreilles, tremblements etc.

En cas de confrontation à un cas d'hydrocution, il faut tenter de ramener la personne sur la plage, sur le bord de la piscine ou sur la terre ferme et appeler le SAMU au 15 ou les pompiers au 18.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Baignade : l’ARS fait le point sur les risques et la qualité des eaux en Bourgogne Franche-Comté

Alors que les chaleurs sont de retour en Bourgogne Franche-Comté et que les vacances d'été ont commencé, l'Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté met en garde la population contre les risques de baignades dans des zones non surveillées et sur la qualité de l'eau. Tout ce qu'il faut savoir en cet été 2024.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

La chronobiologie en nutrition analysée par Valentine Caput, diététicienne bisontine

L'OEIL DE LA DIET' • Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient d'établir un rapport établissant un lien entre nutrition et chronobiologie. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats.

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.72
peu nuageux
le 13/07 à 21h00
Vent
1.44 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
82 %