Saône-et-Loire : le port du masque obligatoire en extérieur dans 5 nouvelles communes

Publié le 10/12/2021 - 16:05
Mis à jour le 10/12/2021 - 16:05

Par arrêté préfectoral, l’obligation de port du masque en extérieur a été étendue à cinq nouvelles communes en Saône-et-Loire à partir du 10 décembre 2021 : Digoin, Gueugnon, Louhans, Paray-le-Monial et Tournus, annonce ce vendredi la Préfecture.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Depuis le 4 décembre, 19 communes de Saône-et-Loire étaient déjà concernées par l’obligation du port du masque en extérieur : Mâcon, Charnay-les-Mâcon, Chaintré, Varennes-les-Mâcon, Crèches-sur-Saône, Vinzelles, Chalon-sur-Saône, Saint-Marcel, Saint-Rémy et Chatenoy-le-Royal, Autun, Blanzy, Le Breuil, Le Creusot, Montceau-les-Mines, Montcenis, Montchanin, Saint-Vallier, Sanvignes-les-Mines et Torcy.

Et à partir du 10 décembre et par arrêté du 9 décembre (consultable sur le site internet des services de l’État de Saône-et-Loire) le périmètre de l’obligation contiendra ainsi cinq nouvelles communes : Digoin, Gueugnon, Louhans, Paray-le-Monial et Tournus.

Ralentir la propagation du virus

Cette décision vise à « protéger les populations face à une propagation du virus qui ne décélère pas » annonce la préfecture, qui rappelle que « le taux d’incidence en Saône-et-Loire est de 534,8/100 000 habitants selon Santé Publique France » contre « 447,7 pour 100 000 habitants au niveau national, pour la semaine 48 ».

Diminuer la pression sur les hôpitaux

Cet arrêté devra également permettre aux centres hospitaliers de « faire face à la pression » due à la COVID19, l’épidémie pesant « significativement » sur le système de santé avec « un nombre d’hospitalisations en hausse ces dernières semaines ».

Au 8 décembre 2021, 140 personnes étaient hospitalisées dont 21 en soins critiques, selon les chiffres de l’Agence régionale de santé.

Des contrôles pédagogiques avant l’obligation ce week-end

La Préfecture annonce également que les forces de l’ordre mèneront ce vendredi des opérations de contrôles pédagogique, avant de mener des contrôles stricts de l’obligation ce week-end. Toute personne ne respectant pas l’obligation de port du masque dans les lieux concernés par l’arrêté sera verbalisée d’une amende de 135€.

"Freiner la cinquième vague passe par le respect des gestes barrières (distanciation, port du masque, lavage des mains), la limitation des interactions sociales, la vaccination, le recours au dépistage et à l’isolement au moindre symptôme évocateur de la COVID.

Chacun est appelé à faire preuve de responsabilité et de solidarité dans toutes ses actions du quotidien, pour protéger les autres et les personnes les plus fragiles."

Pour prendre rendez-vous en centre de vaccination : www.doctolib.fr ou appeler le 03 85 90 87 41.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Dépistage du cancer du sein : « 40 % des cancers peuvent être évités » selon le docteur Rymzhanova-Coste

Sur la période 2020 - 2021, le taux de participation au dépistage du cancer du sein s’élevait à 52,7 % en Bourgogne-Franche-Comté. Des chiffres plus élevés qu’à l’échelle nationale, mais toujours insuffisants selon le docteur Raouchan Rymzhanova-Coste, médecin directeur du centre de coordination du dépistage des cancers de la région, situé rue Paul Bert à Besançon.

Hôpital public : une action spéciale ce mercredi autour de « La mère et l’enfant » devant le CHU de Besançon

Le syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon organise une action mercredi 28 septembre à 11h30 en soutien autour de la statue de « La mère et l’enfant » sur le parvis de l’établissement hospitalier. Objectif : soutenir l’hôpital public dont le CHU bisontin qui manque aujourd’hui de 300 infirmières et 150 aides-soignant(e)s, dénonce le syndicat dans un communiqué.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.21
légère pluie
le 01/10 à 18h00
Vent
5.82 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
95 %

Sondage