Alerte Témoin

Siège de l'hôtel de région à Besançon : pas de réaction de François Rebsamen…

Publié le 30/05/2016 - 17:56
Mis à jour le 18/04/2019 - 13:52

Le maire de Dijon a refusé de s'exprimer sur la volonté de Marie-Guite Dufay d'installer le siège de l'hôtel de région à Besançon.

pole_metropolitain_besancon_dijon_-053.jpg
François Rebasmen ©damien poirier

Consulté le 28 mai 2016 par la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté, le maire de Dijon ne souhaite pas faire de commentaire sur le choix de la Franc-Comtoise. Alors que le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret (PS), a salué le "choix de bon sens" de Mme Dufay qui "promeut ainsi l'équilibre constructif" et "pose les bases de belles perspectives de travail en commun", François Rebsamen (PS) a pour sa part refusé de s'exprimer "sur une décision qui relève d'une assemblée délibérante et, selon les termes de la présidente de la région, d'un choix non partisan".

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

fusion des régions

Fusion Bourgogne-Franche-Comté : les dépenses de fonctionnement ont augmenté de 2,2 % entre 2015 et 2018

Trois régions sur treize ont réduit leurs dépenses de fonctionnement après la réforme territoriale de la fusion des régions. En Bourgogne Franche-Comté, les dépenses de fonctionnement - à périmètre constant - ont augmenté de 2,2 % entre 2015 et 2018.

Réforme territoriale : le coup de gueule de Gérard Quété, maire de Vuillafans

A la veille de la visite de la secrétaire d'État en charge des collectivités territoriales en Bourgogne Franche-Comté pour parler de la fusion des régions et de la réforme territoriale, nous avons reçu du maire de Vuillafans (village de 800 habitants de la vallée de la Loue) cette prise de position sans ambiguïté aucune concernant les communes de la réforme territoriale en cours et de son impact sur les communes.