Alerte Témoin

Soldes et Gilets jaunes : un impact ?

Publié le 09/01/2019 - 09:53
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:24

Six semaines de soldes débutent partout en France à partir de ce mercredi 8 janvier 2019. Les manifestations ont-elles impacté les ventes de ces dernières semaines ? Y-aura-t-il une conséquence sur le prix des articles soldés ? Nous avons pris le pouls au centre-ville de Besançon et à École Valentin

soldes.JPG
©Alexane
PUBLICITÉ

"Les commerçants de prêt-à-porter espèrent que les ventes seront au rendez-vous pour faire rentrer de la trésorerie", explique Adrien Pourcelot, directeur de l'Union des commerçants de Besançon. "Le mois de décembre a quand même été assez compliqué notamment avec les manifestations les samedis. Beaucoup de commerçants ont eu une baisse de chiffre d'affaires. Les soldes sont donc attendues même si ce qui n'a pas été fait au mois de décembre ne sera pas forcément fait sur le mois de janvier", précise le directeur.

"En ventes privées, nous étions déjà à -40 %"

Du côté d'École Valentin, où les gilets jaunes ont été très présents durant les manifestations, il n'y a nul doute à parier "que le client qui n'a pas pu venir avec les mouvements sur les routes va venir en magasin pour trouver la bonne affaire", souligne Anne Charlotte Belpoix, présidente de l'association des commerçants de carrefour Valentin. Les soldes devraient d'ailleurs débuter avec d'importants rabais dès les premiers jours "en ventes privées, nous étions déjà à -40 %", précise-t-elle.

Concernant le raccourcissement prévu de six à quatre semaines de solde prévu dans loi Pacte (discutée à la fin du mois de janvier au Sénat), le directeur de l'Union des commerçants de Besançon y est plutôt favorable : "à partir de la troisième semaine, nous remarquons en général un certain essoufflement", explique-t-il.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

gilets jaunes

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

"appel à la mobilisation générale" • Entre 600 manifestants et 1.000 manifestants selon la CFDT étaient au rendre-vous de la marche d'Alternatiba ANV (action non violente) Cop 21 au départ du parc Micaud à Besançon. Direction la place Flore pour rejoindre les Gilets Jaunes avec un Die In (mourir sur place). La marche devrait rejoindre les Vaîtes vers 17h avec un village des alternatives en parallèle de la Guinguette des Vaîtes mais le rassemblement s'est scindé. Une centaine de gilets jaunes a décidé de se rendre au centre-ville pour rejoindre les "Livres dans le Boucle". La majorité des marcheurs climatique se sont dirigés en direction des Vaites.

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Après un peu plus de deux ans passés à la tête de l’Union des Commerçants de Besançon (UCB), nous sommes revenus sur les temps forts de la présidence de Cécile Girardet ce mois de septembre 2019. Plus qu'un bilan, c'est aussi un «coup de gueule» que la présidente a souhaité pousser suite aux mobilisations des Gilets Jaunes…

Dans la catégorie

Création d’un parc naturel régional du « Doubs horloger »

Au lendemain du quatrième Conseil de défense écologique (CDE)Sibeth Ndiaye la porte - parole du Gouvernement se rend ce jeudi 13 février 2020 dans le Doubs. Elle se rendra notamment sur le site du nouveau parc régional du Doubs Horloger, qui contribuera à atteindre l’objectif de 30% d’aires protégées sur terre d’ici 2022…

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.3
ciel dégagé
le 22/02 à 3h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
65 %

Sondage