Tab’Agir : des formations en tabacologie pour les professionnels de santé en Franche-Comté

Publié le 22/02/2020 - 12:10
Mis à jour le 05/03/2020 - 16:24

Tab’agir accompagne les Bourguignons dans leur démarche d’arrêt, depuis sa création en 2003. Depuis mai 2019, Tab’agir compte une nouvelle antenne à Besançon et a déjà formé 29 professionnels de santé du Jura et du sud de la Haute-Saône. Objectifs pour développer le réseau en Franche-Comté : former des professionnels de santé à l'accompagnement à l’aide à l’arrêt du tabac au sein des maisons de santé et des cabinets libéraux.

cigarettes.jpg
©Alexane Alfaro

Le Tabac est première cause de mortalité évitable en France :

  • 78 000 morts par an (cancers, maladies cardio-vasculaires et respiratoires).
  • 16 millions de fumeurs quotidiens et pourtant près de 60 % évoquent le souhait d’arrêter de fumer dans l’année.

C'est pourquoi l'association Tab'Agir se mobilise et propose des dates de formations d’inclusion au réseau fixées en 2020  pour les médecins, sages-femmes, « infirmières Asalée », psychologues et diététicien(ne)s les 19 et 20 mars à Besançon et les 2 et 3 avril à Danjoutin (bulletin d’inscription en ligne sur le site de Tab’agir - encore quelques places disponibles -).

Les professionnels, sitôt après leur formation, pourront proposer à leurs patients des consultations d’aide à l’arrêt du tabac au sein de leurs cabinets.?Selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé, le patient suivi par « un professionnel Tab’Agir» médecins, sages-femmes, infirmières Asalée pourra aussi bénéficier d’un accompagnement gratuit* (jusqu’à quatre consultations de chaque) :

  • En diététique (si crainte de prise de poids),
  • En thérapies comportementales et cognitives (pour la dépendance gestuelle et comportementale).

A propos de Tab'Agir

Ce sont plus de 260 professionnels déjà formés en Bourgogne-Franche-Comté. D’autres sont à venir d’ici fin 2020... Un accompagnement personnalisé et pluridisciplinaire qui permet d'augmenter les chances de réussite pour les patients qui ont décidé d’arrêter de fumer.

Infos +

  • TAB’AGIR est à votre écoute au numéro unique régional : 03.86.52.33.12.

*Financement par l’Agence Régionale de Santé BFC.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Covid-19 : l’ARS et le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté verseront une indemnité exceptionnelle aux étudiants infirmiers

Les étudiants en soins infirmiers mobilisés pour faire face à l’épidémie dans le cadre de leurs stages vont recevoir une indemnisation exceptionnelle de l’ARS et du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, apprend-on dans un communiqué samedi 14 novembre 2020.

Covid-19 : le centre de dépistage Mourras ferme. Un nouveau centre ouvre le 16 novembre rue des Causses à Besançon

Le drive ouvert depuis fin septembre rue du Dr Mourras fermera ses portes ce samedi 14 novembre en fin de journée afin d’offrir un centre de dépistage en intérieur durant les mois d’hiver. Un nouveau site de dépistage en intérieur ouvrira ses portes le lundi 16 novembre à 8 heures au 6 rue des Causses à Besançon. 

« On s’approche des limites de notre système hospitalier » (ARS Bourgogne Franche-Comté)

Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d'Or a rappelé l'importance des "comportements responsables" lors d'un point presse ce vendredi 13 novembre 2020. Il a également alerté avec l'ARS sur la tension hospitalière dans la région..

Covid-19 : pas de dépistage pour les personnes sans ordonnance

Face à la reprise marquée de l'épidémie SARS-CoV2 dans le département du Doubs, et notamment sur Besançon, la préfecture du Doubs, l'ARS Bourgogne-Franche-Comté et la ville de Besançon en lien avec les laboratoires LPA et CBM25 ont convenu de prioriser les tests aux personnes de priorité 1 à l'exception des personnes symptomatiques sans prescription afin d'apporter la réponse la plus efficace possible face à la progression du virus.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.17
ciel dégagé
le 24/11 à 0h00
Vent
1.2 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
96 %

Sondage