Thomas Jouannet, le nouveau président Mutualité Doubs

Publié le 20/05/2016 - 08:46
Mis à jour le 20/05/2016 - 09:25

Lors du conseil d’administration du 4 mai 2016, Thomas Jouannet a été élu président de la Mutualité Française Doubs SSAM. Il succède à Pierre Alixant qui poursuit son mandat de président de la structure Hospitalia Mutualité. 

 ©
©

Agé de 49 ans, Thomas Jouannet a débuté, en 1993 sa carrière au sein du Ministère de l'Education Nationale, en tant que gestionnaire d’établissement. Militant syndical, il intégra la section MGEN du Doubs en 2000 comme directeur adjoint. Diplômé du Centre des Hautes Etudes d’Assurances de l’ENASS, Institut du CNAM (promotion 2010-2011), il occupe le poste de directeur de la section départementale MGEN du Doubs depuis 2006. Il est entré au conseil d’administration de la MFD en 2003 et a occupé la fonction de secrétaire général depuis 2004.

Administrateur de MGEN depuis 2009, il est depuis maintenant plus de 15 ans, un militant mutualiste actif, convaincu que l´activité des services de soins et d'accompagnement mutualistes (SSAM) est un levier de croissance efficace pour l'activité d'assurance santé au bénéfice des adhérents mutualistes.

Parmi les chantiers majeurs qu’il aura à conduire, à l’aune des nombreux atouts de l’entreprise c’est sans conteste celui de la pertinence des modèles économiques et politiques de l’entreprise mutualiste gestionnaire de SSAM qu’il souhaite conforter et développer. Renforcer la voix du conseil d’administration et la voie de l’entreprise promoteur de soins et d’accompagnement mutualistes sont indissociables à la réussite de ce projet.

Dans une société en profonde transformation, le nouveau président entend conforter  le rôle de la Mutualité dans sa capacité à entreprendre et à innover, sans oublier les valeurs mutualistes. 

Thomas Jouannet précise que : "Pour autant, notre modèle ne nous protège pas des paradoxes économiques, sociaux et politiques. Il faudra donc conforter la gouvernance, développer nos partenariats, renforcer la qualité de nos réalisations et favoriser le dialogue social avec chaque acteur de l’entreprise. Ces objectifs devront permettre à notre organisme mutualiste de trouver les outils de croissance nécessaires à notre avenir. Notre responsabilité d'acteur majeur de l'économie sociale et solidaire nous engage à être dynamique et innovant dans les réponses sanitaires et médico-sociales que nous devons à ceux, clients, adhérents, partenaires et professionnels, qui fréquentent nos centres.  Notre responsabilité d’employeur de 1 200 salariés dans le territoire franc-comtois, notamment doubiste, demande de nous adapter à un environnement de plus en plus réglementé et une concurrence exacerbée. Trouvons dans cet environnement les nécessaires motivations à nos adaptations. Travaillons à déterminer ensemble le sens collectif de nos actions et ne nous enfermons pas à la seule défense d'intérêt particulier."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Températures en hausse : le risque d’allergie " moyen " en Bourgogne Franche-Comté

Le temps anticyclonique, calme et les températures plus clémentes favorisent la floraison des arbres, selon le bulletin allergo-pollinique de Atmo BFC de ce vendredi 3 février. Les concentrations de pollens de noisetier sont en augmentation, le risque d'allergie sera de niveau moyen ces prochains jours dans la région.

L’Assemblée vote l' "accès direct " des patients à des infirmiers : " un retour au XIXe siècle " selon des médecins à Besançon

L'Assemblée nationale a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi l'ouverture d'un "accès direct" des patients aux infirmiers en pratique avancée (IPA), l'une des mesures d'une proposition de loi sur l'accès aux soins vivement critiquée notamment par le collectif Médecin pour demain à Besançon.

L’œil de la Diet : la galette de riz, est-elle si bonne pour la santé ?

CONTRIBUTION • On la croyait bonne, quoiqu'un peu "polystyrèné", on la croyait top pour la santé et la perte de poids, on la croyait efficace... Ce mois de janvier 2023, Valentine Caput, diététicienne à Besançon, nous parle de la galette de riz, ce trophée de l’innovation à la sauce… supercherie.

Hiver très doux : Atmo Bourgogne Franche-Comté commence déjà ses prélèvements polliniques dans l’air !

En raison d’un hiver particulièrement doux, certains arbres ont déjà démarré leur période de pollinisation en Bourgogne-Franche-Comté. Les premiers prélèvements pollinique ont donc démarré plus tôt que d’habitude pour Atmo BFC, avec la remise en service des capteurs le lundi 9 janvier dernier. Les premiers résultats sont attendus pour ce vendredi 20 janvier.

En BFC, les chutes des personnes âgées représentent près de 8.000 hospitalisations et 600 décès par an

L’Agence Régionale de Santé, le Pôle de gérontologie et d’innovation (PGI) Bourgogne-Franche-Comté et la Carsat sont mobilisés dans le plan antichute des personnes âgées, lancé officiellement à l’échelle régionale, ce jeudi 12 janvier 2023 à Dijon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.92
peu nuageux
le 07/02 à 6h00
Vent
3.35 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
73 %