Alerte Témoin

Thomas Jouannet, le nouveau président Mutualité Doubs

Publié le 20/05/2016 - 08:46
Mis à jour le 20/05/2016 - 09:25

Lors du conseil d'administration du 4 mai 2016, Thomas Jouannet a été élu président de la Mutualité Française Doubs SSAM. Il succède à Pierre Alixant qui poursuit son mandat de président de la structure Hospitalia Mutualité. 

dscn6563_1.jpg
Thomas Jouannet, nouveau président Mutualité Doubs SSAM

Agé de 49 ans, Thomas Jouannet a débuté, en 1993 sa carrière au sein du Ministère de l'Education Nationale, en tant que gestionnaire d’établissement. Militant syndical, il intégra la section MGEN du Doubs en 2000 comme directeur adjoint. Diplômé du Centre des Hautes Etudes d’Assurances de l’ENASS, Institut du CNAM (promotion 2010-2011), il occupe le poste de directeur de la section départementale MGEN du Doubs depuis 2006. Il est entré au conseil d’administration de la MFD en 2003 et a occupé la fonction de secrétaire général depuis 2004.

Administrateur de MGEN depuis 2009, il est depuis maintenant plus de 15 ans, un militant mutualiste actif, convaincu que l´activité des services de soins et d'accompagnement mutualistes (SSAM) est un levier de croissance efficace pour l'activité d'assurance santé au bénéfice des adhérents mutualistes.

Parmi les chantiers majeurs qu’il aura à conduire, à l’aune des nombreux atouts de l’entreprise c’est sans conteste celui de la pertinence des modèles économiques et politiques de l’entreprise mutualiste gestionnaire de SSAM qu’il souhaite conforter et développer. Renforcer la voix du conseil d’administration et la voie de l’entreprise promoteur de soins et d’accompagnement mutualistes sont indissociables à la réussite de ce projet.

Dans une société en profonde transformation, le nouveau président entend conforter  le rôle de la Mutualité dans sa capacité à entreprendre et à innover, sans oublier les valeurs mutualistes. 

Thomas Jouannet précise que : "Pour autant, notre modèle ne nous protège pas des paradoxes économiques, sociaux et politiques. Il faudra donc conforter la gouvernance, développer nos partenariats, renforcer la qualité de nos réalisations et favoriser le dialogue social avec chaque acteur de l’entreprise. Ces objectifs devront permettre à notre organisme mutualiste de trouver les outils de croissance nécessaires à notre avenir. Notre responsabilité d'acteur majeur de l'économie sociale et solidaire nous engage à être dynamique et innovant dans les réponses sanitaires et médico-sociales que nous devons à ceux, clients, adhérents, partenaires et professionnels, qui fréquentent nos centres.  Notre responsabilité d’employeur de 1 200 salariés dans le territoire franc-comtois, notamment doubiste, demande de nous adapter à un environnement de plus en plus réglementé et une concurrence exacerbée. Trouvons dans cet environnement les nécessaires motivations à nos adaptations. Travaillons à déterminer ensemble le sens collectif de nos actions et ne nous enfermons pas à la seule défense d'intérêt particulier."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : le département du Doubs passe officiellement en « zone rouge »

Le décret n° 2020-1153 du 19 septembre 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire, paru ce jour au journal officiel, place le département du Doubs en zone de circulation active du virus, également appelée "zone rouge".

Une Bisontine reçoit deux médailles d’or pour avoir créé une formation pour la qualité de vie au travail

Pauline Lenoir, thérapeuthe bisontine (sophrologue et praticien en hypnose ericksonienne), préparatrice physique et mentale et accessoirement Karateka '4 dan', vient de recevoir deux médailles d'or pour récompenser une formation "Nutrition Santé" liée à la qualité de vie au travail qu'elle a créé pour les entreprises et pas n'importe lesquelles... Interview.

Coronavirus : le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte

Dans le rouge • Depuis la rentrée en Bourgogne Franche-Comté, seule la Côte d'Or dépassait le seuil d'alerte avec un taux d'incidence dépassant largement les 50 cas positifs pour 100.000 habitants. Le Doubs, le Territoire de Belfort viennent à leur tour de dépasser ce seuil selon le bulletin hebdomadaire de l'agence régionale de santé. "Tous les indicateurs de suivi de l'épidémie sont à la hausse" selon l'ARS. Sur plus de 50.000 tests réalisés du 9 au 15 septembre, on recense plus de 1.400 nouveaux cas positifs.

Près de 400 élèves à l’isolement en Franche-Comté : rappel des consignes aux parents

Dans l'académie de Besançon, 385 élèves de 18 classes sont à l’isolement et bénéficient d’un dispositif de classe à distance selon les chiffres hebdomadaires relevés en fin de semaine dernière. Le rectorat note que le nombre de cas avérés positifs reste très  faible dans les établissements scolaires de Franche-Comté.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.82
    couvert
    le 21/09 à 12h00
    Vent
    2.35 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    80 %

    Sondage