Thomas Jouannet, le nouveau président Mutualité Doubs

Publié le 20/05/2016 - 08:46
Mis à jour le 20/05/2016 - 09:25

Lors du conseil d’administration du 4 mai 2016, Thomas Jouannet a été élu président de la Mutualité Française Doubs SSAM. Il succède à Pierre Alixant qui poursuit son mandat de président de la structure Hospitalia Mutualité. 

 ©
©

Agé de 49 ans, Thomas Jouannet a débuté, en 1993 sa carrière au sein du Ministère de l'Education Nationale, en tant que gestionnaire d’établissement. Militant syndical, il intégra la section MGEN du Doubs en 2000 comme directeur adjoint. Diplômé du Centre des Hautes Etudes d’Assurances de l’ENASS, Institut du CNAM (promotion 2010-2011), il occupe le poste de directeur de la section départementale MGEN du Doubs depuis 2006. Il est entré au conseil d’administration de la MFD en 2003 et a occupé la fonction de secrétaire général depuis 2004.

Administrateur de MGEN depuis 2009, il est depuis maintenant plus de 15 ans, un militant mutualiste actif, convaincu que l´activité des services de soins et d'accompagnement mutualistes (SSAM) est un levier de croissance efficace pour l'activité d'assurance santé au bénéfice des adhérents mutualistes.

Parmi les chantiers majeurs qu’il aura à conduire, à l’aune des nombreux atouts de l’entreprise c’est sans conteste celui de la pertinence des modèles économiques et politiques de l’entreprise mutualiste gestionnaire de SSAM qu’il souhaite conforter et développer. Renforcer la voix du conseil d’administration et la voie de l’entreprise promoteur de soins et d’accompagnement mutualistes sont indissociables à la réussite de ce projet.

Dans une société en profonde transformation, le nouveau président entend conforter  le rôle de la Mutualité dans sa capacité à entreprendre et à innover, sans oublier les valeurs mutualistes. 

Thomas Jouannet précise que : "Pour autant, notre modèle ne nous protège pas des paradoxes économiques, sociaux et politiques. Il faudra donc conforter la gouvernance, développer nos partenariats, renforcer la qualité de nos réalisations et favoriser le dialogue social avec chaque acteur de l’entreprise. Ces objectifs devront permettre à notre organisme mutualiste de trouver les outils de croissance nécessaires à notre avenir. Notre responsabilité d'acteur majeur de l'économie sociale et solidaire nous engage à être dynamique et innovant dans les réponses sanitaires et médico-sociales que nous devons à ceux, clients, adhérents, partenaires et professionnels, qui fréquentent nos centres.  Notre responsabilité d’employeur de 1 200 salariés dans le territoire franc-comtois, notamment doubiste, demande de nous adapter à un environnement de plus en plus réglementé et une concurrence exacerbée. Trouvons dans cet environnement les nécessaires motivations à nos adaptations. Travaillons à déterminer ensemble le sens collectif de nos actions et ne nous enfermons pas à la seule défense d'intérêt particulier."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Médicaments : des mesures pour anticiper les pénuries

Aider les médecins à prescrire des alternatives aux médicaments non disponibles, intensifier le bon usage des antibiotiques : le gouvernement a annoncé mercredi 21 février 2024 quelques mesures concrètes pour anticiper les pénuries.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Une nouvelle salle de radiologie interventionnelle multimodale au CHU de Besançon

Le 11 décembre 2023, un premier patient a bénéficié de cette nouvelle salle au sein du CHRU de Besançon. Un véritable pas en avant dans les équipements de pointe puisque l’hôpital fait partie des dix établissements en France à avoir acquis ce dispositif d’imagerie. Quels sont les enjeux ? Nous avons fait le point avec Eric Delabrousse, chef du pôle imagerie du CHU de Besançon.

Assurance maladie : les modalités de dépistage de cancer désormais en ligne

En 2024, l’Assurance maladie a souhaité faciliter l’accès et les démarches concernant le dépistage des cancers du sein, du col de l’utérus et colorectal. Comme l’indique le site officiel de l’administration française : “Service-Public.fr”, il est désormais possible, pour les personnes concernées, de suivre les modalités d'invitation au depistage du cancer en ligne, directement sur leur espace personnel Ameli.

Médecin généraliste : vers une consultation à 30 euros sous conditions

L’Assurance maladie a ouvert jeudi 8 février 2024 la voie à une hausse à 30 euros de la consultation des médecins généralistes, lors des négociations tarifaires avec les syndicats de praticiens libéraux, tout en exigeant en retour des "évolutions en faveur de l’amélioration de la santé de la population".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.56
forte pluie
le 22/02 à 21h00
Vent
7.37 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
91 %