Trois dolois créent une nouvelle plateforme pour vendre et acheter des fruits et légumes… sans être un professionnel

Publié le 29/09/2022 - 18:34
Mis à jour le 04/10/2022 - 10:37

Après deux années de travail, Oly a vu le jour ce mois de septembre 2022 dans le paysage franc-comtois. Il s’agit d’une plateforme créée par trois jeunes dolois, Rémi Vandelle, Théo Reffay et Adrien Berthenet, permettant de vendre et d’acheter des fruits, des légumes et des produits travaillés sans pour autant être primeur ou épicier.

Ouvert à tous, cette plateforme a pour but de permettre à chacun de gagner un peu d’argent et/ou d’arrondir ses fins de mois avec sa production personnelle de fruits et de légumes et locale. Oly encourage ainsi à éviter le gaspillage et veut avoir "un impact bénéfique sur le territoire", nous précisent les trois fondateurs.

Si les particuliers peuvent utiliser la plateforme Oly, les professionnels aussi. "Ils pourront se servir de la plateforme, afin de toucher davantage de clients, avoir une vitrine supplémentaire, être recensé et surtout donner la possibilité à plus de personnes de consommer local", soulignent Rémi Vandelle, Théo Reffay et Adrien Berthenet. "Aujourd’hui, les producteurs ne sont malheureusement pas rémunérés à la juste valeur de leur production. Nous avons donc construit Oly sur un système qui rémunère les producteurs aux prix qu’ils ont choisis. Le système est très simple : un producteur met en vente sur le site 1 kg de tomate à 2 euros, il recevra donc 2 euros pour chaque kilo vendu. Le service est payé par le consommateur."

© Oly

Est-ce que la loi permet de vendre sa production personnelle de fruits et légumes ?

On peut se poser la question de la légalité de ce type de vente... La loi autorise à proposer à la vente sa production de fruits et légumes si elle provient d’un terrain attenant à sa résidence principale, d’une superficie maximale cultivée de 500 m2, sans imposition, ni TVA.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : les effectifs salariés du secteur privé se stabilisent au 1er trimestre 2024

Le niveau des effectifs salariés du privé continue de stagner ce premier trimestre 2024 en région avec une augmentation d’environ 300 postes, alors que le niveau national observe un léger rebond de +0.3 %, soit 65.000 postes, selon les analyses de l’Urssaf Bourgogne Franche-Comté.

Bientôt un KFC à Chalezeule

EXCLU • L’enseigne américaine de restauration rapide KFC, spécialisée dans le poulet frit, continue son implantation non loins de Besançon. Après une première enseigne ouverte dans la zone commerciale de Châteaufarine puis une seconde au coeur de la boucle bisontine, KFC ouvrira prochainement un nouveau restaurant dans la commune de Chalezeule. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.57
peu nuageux
le 19/07 à 03h00
Vent
0.89 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
95 %