A. Genevard : "On ne peut qu'espérer qu'il réussisse à rassembler les Américains…"

Publié le 10/11/2016 - 10:09
Mis à jour le 10/11/2016 - 16:48

Suite à l'élection de Donald Trump,la députée-maire de Morteau (LR) parle d'une "surprise majeure" et parle de la difficulté aujourd'hui à "saisir les mouvements d'opinion qui traversent en profondeur les peuples"

 ©
©

Trump président

"La courte victoire de Donald Trump constitue une surprise majeure tant les médias et les sondeurs prédisaient avec certitude la victoire de Hillary Clinton. Leurs pronostics ont été sèchement démentis. 

La première leçon à tirer de cela est la difficulté à saisir les mouvements d'opinion qui traversent en profondeur les peuples. Aux États Unis, comme dans de nombreux pays européens, la France notamment, les territoires oubliés, l'appauvrissement de la classe moyenne, l'immigration mal maîtrisée, ont créé des frustrations et des inquiétudes qui se sont fait entendre par ce vote.

Cela étant, nous n'avons pas à juger ce qui relève de la décision souveraine du peuple américain avec lequel nous devons, quel que soit son président, continuer d'entretenir des relations comme nous l'avons toujours fait avec ce grand pays.

Bien des interrogations et des inquiétudes s'expriment sur la personnalité et le projet du nouveau président américain. À l'instar de son prédécesseur Barak Obama, de son adversaire, Hillary Clinton, on ne peut qu'espérer qu'il réussisse à rassembler les Américains autour d'un projet qui leur redonne des raisons d'espérer en l'avenir."

Annie Genevard

Députée du Doubs - Maire de Morteau

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

donald trump

A. Joyandet : « L’élection de Donald Trump rappelle que les élus doivent toujours être à l’écoute… »

Le sénateur (LR) de Haute-Saône réagit à l'élection de Donald Trump aux États-Unis. Selon lui, la défense des intérêts français et européens supposera un leadership fort durant les années à venir, que seul Nicolas Sarkozy peut incarner. Quand les élections américaines s'invitent dans la primaire de la droite et du centre... 

Trumpeuse Election…

Vous l'avez noté, beaucoup expriment leur "sidération" après le résultat de l'élection présidentielle américaine. D'autres, très discrètement prudents lorsque les sondages prédisaient la victoire Démocrate, laissent, depuis la victoire de Trump, exploser leur joie et exposent leurs appétits.

B. Romagnan : « Je ne pense pas que ce vote signifie que la majorité des Américains endossent les propos de Donald Trump »

Pour la député du Doubs (PS) Barbara Romagnan, l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis pose la question de la capacité de la société  à construire "un modèle de développement et de vie commune, qui donne envie et permette de répondre aux défis des inégalités sociales."

Politique

La Citadelle de Besançon en pleine mutation

"La forteresse de Vauban, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, change de paradigme : elle n’est plus un site de repli en cas d’attaque, mais s’ouvre sur la ville." La Ville de Besançon veut incarner les valeurs de l’UNESCO dans un projet touristique et culturel complet dont les travaux se dérouleront jusqu’en 2026.

Législatives 2022 : découvrez les candidats du Doubs de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale

Suite aux résultats de Jean-Luc Mélenchon, candidat des Insoumis à l’élection présidentielle, les différents partis de Gauche (LFI, EELV, PCF et PS) ont décidé de s’unir et de présenter un programme commun pour les élections législatives des 12 et 19 juin prochains. Voici les candidats choisis dans le Doubs pour représenter la NUPES (Nouvelle Union populaire écologiste et sociale).

Un « boulanger à l’Assemblée » : Stéphane Ravacley (Nupes) entre en campagne

Du fournil au marché dominical. Il était sur le pont à 3 heures du matin, a enfourné ses 500 viennoiseries du dimanche, préparé ses pizzas et livré ses commandes. Puis il a enfilé sa veste blanche de boulanger sur son t-shirt enfariné et il est entré officiellement en campagne, celle des législatives de juin.

Le premier plan d’actions pour rétablir le Lynx boréal en Bourgogne Franche-Comté est lancé

La vulnérabilité de la population du Lynx boréal a conduit le gouvernement à confier mi 2018 au préfet de la région Bourgogne Franche-Comté la responsabilité d’engager l’élaboration de ce premier Plan national d’Actions (PNA), qui s’est appuyé sur les services de la DREAL Bourgogne-Franche- Comté et de l’Office français de la Biodiversité (OFB). Il a été lancé le 11 mai 2022 à l'occasion de la journée mondiale des espèces menacées.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.9
couvert
le 19/05 à 9h00
Vent
5.95 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
21 %

Sondage