Un nouveau robot au CHU de Besançon : une révolution dans la chirurgie de l'oreille

Publié le 16/03/2023 - 10:23
Mis à jour le 16/04/2023 - 23:22

Mercredi 15 mars au CHU de Besançon, le professeur et chef de service ORL Laurent Tavernier, a présenté Robotol, un outil chirurgical destiné à la chirurgie de l'oreille. Le premier patient a été opéré le 1er mars.

Tout juste dévoilé à Besançon, ce robot symbolise le premier du Grand-Est et ne devrait pas être le dernier. Selon le professeur Laurent Tavernier, ce nouvel outil devrait s'étendre à tous les CHU disposant d'une équipe chirurgicale pour l'oreille "ce robot modifie complètement la pratique, le but premier est d'apporter des bénéfices aux patients, nous verrons ça sur le long terme".

Le chirurgien garde le contrôle

Si Robotol est présenté comme un robot "autonome", il est en réalité contrôlé et maîtrisé par le chirurgien lors de l'opération : "il y a une sécurité, nous avons un joystick pour contrôler chaque mouvement, ce n'est pas un robot automatique ni autonome mais un outil qui va aider celui qui opère", précise le professeur.

Poses d'implant cochléaire destinées aux personnes sourdes, diminution de tremblements de la main du chirurgien et recherche de pathologies au microscope, le robot possède plusieurs outils dont un écran disposé autour pendant l'opération.

L'équipe du CHU de Besançon a été formée à cette nouvelle maîtrise et devrait opérer au total une centaine de patients en compagnie de Robotol.

Info +

Dans le monde, une douzaine de robots existent, dont quatre en France.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour attirer et fidéliser les professionnels de santé

L’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté anime depuis un an, avec ses partenaires, un plan de mobilisation en faveur des métiers du social, du médico-social, et de la santé. Les mesures concrètes, de l’orientation à l’emploi, sont d’ores et déjà nombreuses. On fait le point.

Salon Bio&Co à Besançon : des voies s’élèvent face à des pratiques ”douteuses voire dangereuses”

Dans un communiqué du 25 mars 2024, le collectif ”à gauche citoyen !” souhaite mettre en garde la population contre la tenue du salon Bio&Co en avril prochain à Besançon. Dominique Voynet, secrétaire régionale EELV Franche-Comté, dénonce également plusieurs pratiques. Pourquoi ?

Les étudiants en santé de l’Université de Franche-Comté soignent les nounours depuis 20 ans

L'Hôpital des Nounours accueille chaque année des enfants de moyenne et de grande section de maternelle, afin de leur faire découvrir le monde hospitalier et lutter contre l'effet blouse blanche et les craintes qui l’accompagnent. Cette année, cette action, fondée par l’ANEMF, est organisée par les étudiants en santé de l’université de Franche-Comté et fête ses 20 ans.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.77
légère pluie
le 16/04 à 3h00
Vent
4.55 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
90 %