Alerte Témoin

Un nouvel appareil de pointe pour la recherche à Besançon

Publié le 26/10/2017 - 11:55
Mis à jour le 26/10/2017 - 15:41

L'institut Utinam a reçu l'appareil RMN, résonnance magnétique nucléaire, grâce à la région Bourgogne-Franche-Comté ce mois d'octobre 2017 pour un coût de 320 000 euros. 

utinam.png
Appareil RMN Avance 400 HD – Crédit : Institut UTINAM

"Une chimie de synthèse performante nécessite des outils de caractérisation à la pointe des avancées technologiques, afin de déterminer les structures moléculaires. La spectroscopie par RMN est un outil d’investigation incontournable, qui permet de connaître la matière à l’échelle de la molécule", explique la région Bougogne-Franche-Comté.

Ce projet a été porté par l’Institut Utinam avec le soutien des laboratoires Femto-St, Nano-médecine et de l’équipe Pépite.

Le financement a été obtenu lors de l’appel à projet "Recherche 2014" de la Région Franche-Comté. Il a permis la concrétisation du projet "UNISSON : "Vers une offre de spectroscopie de Résonance Magnétique Nucléaire (RMN) performante, mutualisée et éco-compatible". Le nouveau spectromètre de Résonance Magnétique Nucléaire est un Avance 400HD de la société BRUKER.

Cet appareil est le seul existant dans le département du Doubs.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Doubs : rassemblements de plus de 30 personnes interdits à partir de ce lundi

Suite aux annonces du ministre de la Santé Olivier Véran jeudi 24 septembre, le préfet du Doubs Joël Mathurin publie un nouveau décret ce lundi 28 septembre 2020 interdisant notamment les rassemblements de plus de 30 personnes dans le cercle privé. Le port du masque devient obligatoire dans les centres-ville de six communes supplémentaires du département.

Besançon : un nouveau centre de dépistage « Covid-19 » en drive pour les patients prioritaires

La préfecture du Doubs, l’Agence Régionale de Santé, Grand Besançon Métropole et la ville de Besançon ont travaillé en lien avec les laboratoires LPA et CBM25 pour proposer depuis mercredi un centre de dépistage rue du Docteur Mouras pour les bisontins et grands bisontins. Le site est ouvert du lundi au vendredi de 8h à 18h et le samedi de 8h à 16h.

 

Coronavirus : le nombre d’hospitalisations augmente « très nettement » Bourgogne Franche-Comté

Point sanitaire • En Bourgogne Franche-Comté le taux d'incidence avoisine les 60 cas pour 100.000 habitants. Seuls les départements du Jura et de la Haute-Saône restent en dessous du seuil d’alerte. En moyenne, dix nouvelles hospitalisations sont enregistrés par jour dans la région et 550 regroupements de cas restent en cours d’investigation, de traitement ou de suivi, dont 17 clusters.

Coronavirus : cinq des huit départements de Bourgogne Franche-Comté en « rose »

Zone d'alerte • Le ministre de la Santé Olivier Véran a présenté mercredi 23 septembre 2020  les nouveaux niveaux d'alerte selon la situation sanitaire à l'échelle des départements. En Bourgogne Franche-Comté, la Côte d'Or, le Doubs, le Territoire de Belfort, la Nièvre et la Saône-et-Loire sont en simple "alerte". Le Jura, la Haute-Saône et l'Yonne restent en "gris" sans alerte particulière.

SONDAGE Covid-19 : limitez-vous les rassemblements familiaux et amicaux ?

Les département du Doubs, le Territoire de Belfort et la Côte-d'Or, comme de nombreux départements français, sont passés en "zone rouge", c'est-à-dire en zone de circulation active du virus qui se caractérise principalement par un taux d’incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants et une dynamique épidémique défavorable. Le gouvernement invite les habitants à limiter les rassemblements familiaux ou entre amis… Et vous, limitez-vous ce type de rassemblement ? C'est le sondage de la semaine.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.89
pluie modérée
le 29/09 à 0h00
Vent
4.69 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
98 %

Sondage