Une intoxication alimentaire au centre de long séjour Bellevaux

Publié le 25/04/2014 - 16:56
Mis à jour le 26/04/2014 - 10:33

34 résidents du centre long séjour de Bellevaux à Besançon ont été victimes de vomissement et de douleurs abdominales ce jeudi 24 avril 2014 vers 16h30. Les patients ont été médicalisés sur place. Le risque de toxi-infection est désormais écarté. 

dsc_9379.jpg
Le centre de long séjour Bellevaux à Besançon ©ej

toxi-infection

PUBLICITÉ

Ce jeudi 24 avril, plusieurs personnes ont été prises de vomissement et de douleurs abdominales au centre de long séjour de Bellevaux. « Les responsables de l’établissement ont été très réactifs » indique Pierre Auer, le directeur adjoint de la DDCSPP (direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations) « Le CLS de Bellevaux est un établissement médicalisé. Aucun patient n’a donc eu à être transporté à l’extérieur et tout a été mis en oeuvre pour écarter tout risque de nouvelle infection« . Ce vendredi matin aucun nouveau cas n’état déclaré. 

Compte tenu de l’horaire, tout porterait à croire que la collation du 15h soit en cause. Les résultats de l’enquête pour déterminer les rations de cette toxi-infection et notamment les analyses des aliments seront connus ce week-end ou en début de semaine prochaine. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.96
ciel dégagé
le 21/09 à 18h00
Vent
2.64 m/s
Pression
1014.06 hPa
Humidité
72 %

Sondage