Vaccin Covid : les commandes rouvertes au compte-gouttes pour les médecins

Publié le 15/03/2021 - 15:47
Mis à jour le 15/03/2021 - 17:03

Suspendues la semaine dernière, les commandes de vaccins AstraZeneca ont été rouvertes lundi matin pour les médecins libéraux, qui devront se contenter de 30.000 flacons livrés d’ici fin mars, à raison d’un seul par praticien.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

"Au maximum, 30.000 médecins pourront commander un flacon" d'ici mercredi soir, indique la Direction générale de la santé (DGS) dans une note "DGS-urgent" diffusée dimanche.

Un choix dicté par "le volume des livraisons (du) laboratoire AstraZeneca, qui contraint très fortement les approvisionnements": seulement 146.000 doses sont attendues cette semaine, puis 158.000 la semaine prochaine.

Pour répartir les flacons (10 doses dans chaque flacon) entre les médecins volontaires, les premiers inscrits seront les premiers servis, avec une première tournée entre le 24 et le 26 mars, puis une seconde entre le 31 mars et le 2 avril.

Un "mail de confirmation" leur sera envoyé vendredi, qu'il leur est "vivement recommandé d'attendre avant de planifier leurs rendez-vous de vaccination".

En attendant, les praticiens devront tenir sur leurs précédentes commandes. Selon la DGS "plus de 1,6 millions de doses" ont été ou sont en passe de leur être livrées, dont au moins 620.000 ont déjà été injectées.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : baisse des contaminations et des hospitalisations en Franche-Comté

DERNIERS CHIFFRES • Selon les chiffres officiels de Santé publique France arrêtés le 28 avril, le nombre de contaminations à la Covid-19 continue légèrement de baisser, mais il reste très élevé et dépasse encore le seul d’alerte. En Bourgogne Franche-Comté, le nombre de hospitalisations et de réanimations a légèrement augmenté en une semaine : 1.125 personnes hospitalisées, 71 en réanimation.

Santé

Explosion du nombre de demandes d’AMP : appel aux dons de spermatozoïdes et d’ovocytes en Franche-Comté

APPEL AUX DONS • Jusqu’au 30 juin, une grande campagne de sensibilisation au don de gamètes se déroule partout en France pour encourager la population à donner ses spermatozoïdes et ses ovocytes afin de répondre à une demande plus forte que jamais suite à la loi bioéthique votée en août 2021 pour l’assistance médicale à la procréation (AMP). Dr Oxana Blagosklonov, responsable du centre d’études et de conservation des oeufs et du sperme (CECOS) au CHU de Besançon nous en parle…

Allaitement : cachez ce sein ?

Le 2 juin dernier, une jeune maman qui voulait allaiter son enfant alors qu'elle se trouvait au musée du Louvres à Paris n'a pas été autorisée à le faire. Un agente de sécurité lui a indique que cela n'était "pas permis". Notre diéteticienne Chloé Vuillemin se penche sur cette question de l'allaitement en public, le fonctionnement de l'allaitement et ses bienfaits nutritionnels.

Avez-vous la solaire attitude ?

Le vendredi 17 juin 2022 a débuté à l’école primaire Jean Macé de Besançon, une campagne de prévention aux risques solaires. C’est une campagne mise en place depuis 2016 par la Ville de Besançon, associée à l’Asfoder, l’Association des Dermatologues de Franche-Comté. 

Journée nationale de réflexion sur le don d’organes : le CHU de Besançon veut libérer la parole…

A l’occasion de la journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs, qui a lieu chaque année le 22 juin, le CHU de Besançon met en lumière des témoignages vidéos de proches de donneurs et de receveurs, et rappelle ainsi l’importance de parler du don d’organes autour de soi.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.86
nuageux
le 30/06 à 12h00
Vent
4.05 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
27 %

Sondage