Vous ne savez pas pour qui voter dimanche entre Eric Alauzet et Ludovic Fagaut ?

Publié le 17/06/2017 - 10:49
Mis à jour le 17/06/2017 - 19:20

Le second tour des élections législatives se déroulera dimanche 18 juin 2017. Dans la deuxième circonscription du Doubs, le duel est masculin entre Eric Alauzet (Europe Ecologie Les Verts, qui se revendique « Majorité présidentielle ») et Ludovic Fagaut (candidat de la Droite et du Centre). Vous hésitez encore ? Voici notamment un comparatif de leurs motivations…

 ©
©

Leurs motivations respectives

Ludovic Fagaut :

"Depuis de nombreuses années, au plus proche des habitants du Doubs (notamment dans la 2ème circonscription), j’ai à cœur de transmettre un message de courage et de détermination pour une France plus audacieuse et plus confiante, qui ne se résigne pas. Je veux incarner, à 38 ans, une nouvelle génération pour la Droite et le Centre sur notre territoire.

Mon ambition est de participer au renouveau dont nous avons besoin, tant au niveau national qu’au niveau local. Je suis prêt à prendre ma part du travail pour contribuer au redressement de notre pays."

    • Découvrez ou redécouvrez le programme de Ludovic Fagaut en CLIQUANT ICI

Législatives 2017 : nos 5 questions à Ludovic Fagaut... from maCommune.info on Vimeo.

Eric Alauzet :

"Le 7 mai 2017 a vu la réalisation d’un scénario improbable. Alors que tout laissait croire à un duel entre la droite et l’extrême droite, c’est Emmanuel Macron qui est devenu le nouveau Président de la République française. Son pari fou et son parcours fulgurant resteront dans l’histoire. L’irruption de ce jeune Président bouscule tout : les partis politiques, les clivages traditionnels, les certitudes. Elle ouvre des perspectives nouvelles en embrassant les enjeux du pays, du monde et de ce siècle : sécurité, écologie, démocratie, probité, protections, etc. et donne une nouvelle espérance pour l’Europe.

Les Françaises et les Français aspirent à une profonde bouffée d’air frais et de liberté, quitte à prendre des risques pour cela. Ils sont las des querelles stériles et des postures protestataires sans fin. Quand ils n’ont pas d’idées arrêtées, nos concitoyens sont intrigués par Emmanuel Macron qui fait naître une espérance croissante.

 La République, la liberté, l’égalité, la fraternité, la laïcité,  constituent notre socle commun sur lequel il convient de veiller quand montent les extrémismes. J’y ajoute l’humanisme et l’écologie. C’est au nom de ces valeurs que j’agis sans relâche pour réguler et « court-circuiter » la mondialisation ultralibérale.

La présence de députés écologistes et d’un pôle écologiste au sein du groupe majoritaire constituera un appui important pour Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire.  Aussi, je m’engage dans la majorité présidentielle d’Emmanuel Macron pour l’écologie et l’humanisme. Avec Michèle De Wilde, députée suppléante, je veux continuer à agir pour que nous reprenions confiance en nous et pour créer une nouvelle espérance."

  • Découvrez ou redécouvrez le programme d'Eric Alauzet en CLIQUANT ICI

Législatives dans le Doubs : nos cinq questions à... Eric Alauzet from maCommune.info on Vimeo.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

circo2502

Législatives 2022 : les candidats de la majorité présidentielle ne lâchent rien

Dans les deux premières circonscriptions du Doubs, Laurent Croizier (Modem) et Éric Alauzet (Renaissance), les deux candidats "Ensemble !" de la majorité présidentielle, battent la campagne pour chercher les électeurs et convaincre. Tous deux brandissent le risque des dangers de "l''extrême gauche".

Stéphane Ravacley, le boulanger de Besançon : l’ovni politique qui bouscule les codes

législatives 2022 • "Ces chaussures pleines de farine, je les emmènerai à l’Assemblée nationale" : arrivé en tête du premier tour des législatives dimanche soir dans sa circonscription du Doubs, le boulanger Stéphane Ravacley continue de bousculer les codes et chasse les abstentionnistes.

Éric Alauzet, candidat Renaissance sur la 2e circonscription du Doubs

Portrait • Député sortant depuis 2012 sur la seconde circonscription du Doubs, Éric Alauzet, 63 ans, se présente à nouveau aux élections législatives sous l’étiquette « Renaissance » de la majorité présidentielle. Lors du 1er tour, le candidat a récolté 31,36 % et arrive deuxième.

Politique

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

L’Assemblée vote la suppression de la redevance, au cours d’un week-end électrique

L'Assemblée nationale a voté ce samedi 23 juillet 2022 la suppression de la redevance audiovisuelle dans le cadre du soutien au pouvoir d'achat et rejeté in extremis une taxe sur les "superprofits" des gands groupes, mais doit encore déminer des points très débattus comme la remise carburant et la renationalisation d'EDF.

Wifi, électricité, clim… : le gouvernement appelle à « des petits gestes » pour faire des économies d’énergie

Climatisation, électricité, wifi,… "Nous demandons un effort aux citoyens, aux Françaises et aux Français", a déclaré le porte-parole du gouvernement Olivier Véran à l’issue du Conseil des ministres ce mercredi 20 juillet, estimant qu’il "n’y a pas de petit geste" en matière d’économie d’énergie dans la perspective d’une coupure de l’approvisionnement en gaz russe à l’automne.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.7
nuageux
le 16/08 à 0h00
Vent
1.72 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
93 %

Sondage