Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Annie Genevard sur le mariage pour tous : "Vous devez ce débat aux Français"

Annie Genevard a été la seconde députée du groupe R-UMP a posé au question au gouvernement ce mercredi 5 décembre 2012 © assemblée nationale (capture) - cliquez sur l'image pour agrandir
questions au gouvernement

Le nouveau groupe de François Fillon Rassemblement-UMP (R-UMP) a posé  mercredi ses deux premières questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. Anne Grommerch a interpellé le premier ministre sur Florange. La députée du Doubs  Annie Genevard soupçonne le gouvernement de vouloir "escamoter"  le débat lié au mariage homosexuel. Regardez... 

Publicité

 Le nouveau groupe Filloniste  a  posé ses deux toutes premières questions au gouvernement ce mercredi 5 décembre 2012 à l'Assemblée nationale. Annie Genevard qui fait des 72 députés R-UMP (voir la liste ici) a questionné le gouvernement sur la question du mariage pour tous après que la commission des lois eu reçu les représentants des cultes pour s’exprimer à ce sujet : 

"Songez que certains de nos collègues ont évoqué l’histoire du fascisme pour dire en substance au Cardinal Vingt-Trois : « L’Église catholique s’est presque toujours trompée, donc aujourd’hui encore vous vous trompez sur cette question ». C’est honteux ! (...) Adopter une telle loi à la va-vite sur un sujet aussi majeur est inacceptable. Cette loi n’est pas une loi comme les autres. Vous devez aux Français ce débat". 

La garde des Sceaux, Christiane Taubira, a répondu à Annie Genevard : 

"Madame la députée, le débat a lieu : Mme Bertinotti, la ministre chargée de la famille, et moi-même avons déjà conduit des auditions. Il a lieu ici même, à l’Assemblée nationale. Il aura lieu – et je comprends votre impatience – dans l’hémicycle. Les députés auront l’opportunité d’apporter de la sécurité juridique aux couples concernés, ainsi qu’aux enfants qui grandissent déjà au sein de ces couples et qui ont le droit d’avoir une stabilité familiale.  Oui, nous portons cette réforme avec beaucoup de fierté, et c’est avec dignité que le Parlement la votera". 

Damien
©Assemblée Nationale

Votre météo avec

Evénements de paris