Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Jouffroy d'Abbans… Le retour !

©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir
©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir
©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir
©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir
©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir
©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir
©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir
©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir
©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir
©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir
©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir
©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir
©Sarah Andersen - cliquez sur l'image pour agrandir

Cela faisait presque un an que Jouffroy d'Abbans n'était plus sur le pont Battant de Besançon. Le 18 juillet 2014, deux individus alcoolisés l'avaient déboulonné au grand dam des Bisontins. Depuis ce lundi 4 mai 2015, voilà de nouveau le marquis éclatant et surtout très résistant ! La star des selfies n'a pas fini de séduire les touristes…

Publicité

Cette fois-ci, la statue de Jouffroy d'Abbans de 150 kg n'est pas prête d'être ôtée de son emplacement. Avant l'incident de juillet 2014, la statue était fixée par seulement deux tiges sous les semelles soudées. Aujourd'hui, les maçons de voirie de la Ville de Besançon l'ont installée avec une autre technique : les chaussures de Jouffroy d'Abbans sont équipées de platines de 20 cm de longueur et de 1 cm d'épaisseur permettant de maintenir entièrement la chaussure. 

Une convalescence minitieuse

Les deux jeunes alcoolisés qui avaient vandalisé la statue l'avaient traînée sur le sol brisant ainsi une partie de la redingote, détruisant entièrement les pieds et dégradant plusieurs parties du corps. 

"On l'a soigné, on l'a opéré, il est aujourd'hui en pleine forme" plaisante Pascal Coupot, sculpteur à Scirey-les-Bellevaux. L'artiste a dû "resculpter, ressouder et re-ciseler le bas de la redingote, les pieds ont été recontitués, j'ai également repris en remartelage, ciselage, soudure pour certains endroits, mais aussi sablé, reponçé, repatiné la statue". "Je n'ai pas idée du nombre d'heures qu'il m'a fallu, mais cela a demandé beaucoup de temps de travail", nous raconte-t-il. 

Les frais étaient estimés à 6.900 euros.

Alexane

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Mar, 12 Décembre 2017h
Librairie l'Autodidacte - Besancon
©Alexane Alfaro
Mer, 13 Décembre 2017h
FRAC Franche-Comté (Cité des Arts) - Besançon
W. Guillet
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© d poirier
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
CRIJ FRANCHE-COMTÉ - Besançon