31 décembre : "la plus grande fermeté" contre les rassemblements

Publié le 28/12/2021 - 17:21
Mis à jour le 28/12/2021 - 17:21

Les mesures pour le réveillon • À l’approche de la Saint-Sylvestre, Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur a demandé aux préfets de prendre des mesures pour « dissuader les rassemblements spontanés » et imposer le port du masque en centre-ville.

"N’hésitez pas, au regard des circonstances locales, à interdire les activités qui ne vous sembleraient pas réunir les conditions permettant le respect des gestes barrières ou de la distanciation sociale", a indiqué Gérald Darmanin dans un télégramme aux préfets consulté par l’Agence France-Presse mardi 28 décembre.

Face à la poussée fulgurante du variant Omicron en France, le ministre demande aux forces de l’ordre "la plus grande fermeté" et une "présence suffisante" pour garantir les mesures déjà annoncées par le gouvernement pour la nuit de vendredi à samedi, comme l’interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique.

"Vous imposerez par arrêté le port du masque dans les centres-villes et dans les périmètres où des rassemblements spontanés sont susceptibles de se produire", ajoute-t-il en demandant aussi la limitation des transports publics pour "éviter le brassage de populations", notamment vendredi.

Ni concerts ni feux d’artifice

Le Premier ministre, Jean Castex, a demandé aux mairies de renoncer aux festivités du Nouvel An, notamment aux concerts et feux d’artifice.

Sans aller jusqu’au couvre-feu le 31 décembre ou un report de la rentrée scolaire, il a annoncé un retour des jauges fixées à 2 000 personnes au maximum en intérieur et 5 000 en extérieur, le recours obligatoire au télétravail, "là où c’est possible", l’interdiction des concerts debout et de la consommation debout dans les bars et cafés.

Le nombre de malades du Covid-19 a continué à progresser lundi et le rythme des contaminations reste élevé. Le nombre de nouveaux cas s’élève à 30 383, après 27 697 dimanche et un record de plus de 100 000 samedi, avec aussi des records de tests pratiqués ce jour-là. Par ailleurs, jusqu’à la fin de l’année, le ministre a demandé de renforcer la sécurité devant les lieux de culte en raison de la menace terroriste, comme il l’avait déjà fait mi-décembre.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Politique

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Agriculteur : ”Le toilettage normatif ne signifie pas l’abandon de toute ambition en matière environnementale” selon le sénateur Rietmann

À l’occasion d’un débat sur l’avenir du modèle agricole français le 13 février 2024, Olivier Rietmann, sénateur LR de la Haute-Saône, a défendu une revendication nouvelle exprimée par les agriculteurs lors du récent mouvement de protestation : l’impératif de simplification administrative.

Magazine municipal de Besançon : une “propagande politique” selon L. Croizier et L. Fagaut

Suite à la parution de l’édition février/mars 2024 du magazine municipal Besançon votre ville, les élus du groupe Ensemble bisontins (Renaissance-Modem-Horizon) et du groupe LR Besançon maintenant ont exprimé leur stupéfaction, mercredi 14 février 2024, en dénonçant “le détournement du magazine de la ville à des fins de propagande politique”. Le dossier porte, ce mois-ci, sur le positionnement de la maire de Besançon, Anne Vignot, au sujet de la loi immigration. Une entrevue qui n’a pas laissé les groupe d’élus sans voix.

Pour la première fois, des Rencontres régionales du patrimoine en Bourgogne Franche-Comté

Jeudi 15 février 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise à la Cité internationale de la gastronomie et du vin, à Dijon, les premières Rencontres régionales du patrimoine, en présence de Marie- Guite Dufay, présidente de la Région, et de Nathalie Leblanc, vice-présidente à la culture et au patrimoine.

Élections européennes : plusieurs partis politiques se réunissent pour sensibiliser les jeunes à Besançon

Les élection européennes sont délaissées par bon nombre de citoyennes et de citoyens en France et à travers l’union. C’est pourquoi sept partis de gauche se réuniront pour sensibiliser les jeunes électeurs à ce temps démocratique jeudi 15 février 2024 à la faculté des lettres, rue Mégevand à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.03
couvert
le 21/02 à 6h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
95 %