Avenir des Vaîtes : l'ancien directeur de campagne d'Eric Alauzet refuse de participer à la conférence citoyenne

Publié le 06/04/2021 - 14:59
Mis à jour le 06/04/2021 - 15:02

"Tiré au sort", Frank Monneur, professeur d'histoire géographie et ancien directeur de campagne d'Eric Alauzet (LREM) lors de l'élection municipale de la Ville de Besançon indique, ce 6 avril 2021, qu'il refuse de prendre part à la conférence citoyenne au sujet de l'écoquartier des Vaîtes. Au passage, il tacle la participation d'Alexandra Cordier...

Frank Monneur, 48 ans, lors de la campagne des municipales à Besançon © DR Facebook FM ©
Frank Monneur, 48 ans, lors de la campagne des municipales à Besançon © DR Facebook FM ©

Pour rappel, 5 à 700 volontaires seront retenus pour participer au tirage au sort final qui désignera 50 personnes. Ces dernières rendront un avis qui servira à la décision finale qui sera prise lors de conseil municipal en septembre 2021.

C'est un non catégorique pour Frank Monneur. Il n'acceptera pas de participer à la conférence citoyenne lancée sous l'impulsion de la Ville de Besançon. Cette dernière doit permettre "d'éclaircir les décisions" sur le sujet complexe des Vaîtes.

"Cette consultation citoyenne permettra d'avoir le résultat d'une réflexion collective, de connaitre tous les jugements", précisait en mars dernier Gilles Laurent Rayssac, président de l'agence Res Publica (spécialisée dans le dialogue collaboratif).

Un souci de "déontologie"

"Contrairement à Alexandra Cordier*, mon sens de la déontologie me conduit à ne pas participer", nous précise ce mardi Frank Monneur.

* (NDLR : ex-référente départementale LREM et candidate (Ensemble) à la mairie de Besançon (soutenue par le maire sortant J-L Fousseret)

Ce matin, l'ex candidate "Ensemble" précisait qu'elle acceptait de participer à la conférence citoyenne (voir ci-dessous) :

Les Vaites en quelques mots (projet d’écoquartier déposé en 2016)

  • 1.150 logements en petits collectifs, dont 20 % de locatif social et 15 % de logements à prix abordables
  • 2.000 à 3.000 m2 de commerces et de services
  • Groupe scolaire, crèche-halte-garderie
  • Nouvelle salle polyvalente
  • Trame viaire (liaisons inter-quartiers, des voies de desserte, des îlots bâtis et des circuits en mode doux).

L’objectif est d’approcher les 40 % d’énergies renouvelables grâce à un dispositif de géothermie avec des sondes profondes et des mini-réseaux de chaleur alimentés par des chaufferies bois pour couvrir le reste des besoins en chauffage, en eau chaude sanitaire et en climatisation.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

« Évasion d’un détenu dangereux d’une maison d’arrêt » : exercice de sécurité pour les élèves de l’académie de Besançon

De façon régulière, les élèves et l’ensemble de la communauté éducative de l’académie de Besançon sont confrontés à un exercice académique d’entrainement au risque attentat-intrusion. Un nouvel exercice a été déclenché ce jeudi 2 décembre à 9 h 52 afin de tester la chaine d’alerte entre les structures scolaires, les directions des services départementaux de l'Éducation nationale (DSDEN) et le rectorat.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.29
légère pluie
le 05/12 à 9h00
Vent
3.6 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
100 %

Sondage