Le boulanger bisontin Stéphane Ravacley, candidat aux élections législatives dans le Doubs

Publié le 16/04/2022 - 18:48
Mis à jour le 16/04/2022 - 19:31

Depuis plusieurs mois, le nom de Stéphane Ravacley ne circule pas uniquement pour parler de ses élans de solidarité avec l’Ukraine, mais aussi dans le cadre des prochaines élections législatives dans le Doubs. C’est désormais officiel depuis ce samedi 16 avril, le boulanger bisontin est candidat pour siéger à l’assemblée nationale.

 © BJAP
© BJAP

Les élections législatives se dérouleront les 12 et 19 juin 2022.

Lui qui n’était ni militant, ni politisé, artisan dans une petite boulangerie du quartier Rivotte, voit aujourd’hui les choses en plus grand. Après son premier combat pour faire régulariser la situation de son apprenti guinéen en 2020 et son soutien à des artisans qui vivaient la même chose que lui, et enfin deux convois solidaires pour l’Ukraine, Stéphane Ravacley veut aujourd’hui participer, s’investir politiquement en tant que député.

Sans étiquette politique, le boulanger est candidat dans la deuxième circonscription du Doubs. Stéphane Ravacley appelle à l’union, autour de son nom et attend également une forte mobilisation de la société civile à ses côtés.

"Il faut changer le visage et la parole des politiques"

Selon lui, les élus d’aujourd’hui sont "déconnectés des réalités sociétales" et "trop éloignés des préoccupations de leurs concitoyens". Il ajoute que la professionnalisation de la vie publique est en partie responsable de ce désamour entre la société et ses élus. "Il faut changer le visage et la parole des politiques", lance t-il. Stéphane Ravacley aimerait voir siéger au parlement "des maçons, des commerçants, des citoyens, des ouvriers, des chômeurs, …".

Stéphane Ravacley déclinera ses ambitions lors de sa campagne qui est aujourd'hui lancée. Ses trois premiers combats concerneront la jeunesse, l’écologie et l’économie de proximité. Les prix de l’essence et de la baguette, la précarité de la jeunesse dans toutes ses composantes, l’agriculture, l’alimentation, la relocalisation de la production, … sont au cœur de ses préoccupations.

En cas d'élection, le candidat ne compte pas lâcher son métier de boulanger.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Boulanger Besançon : grève de la faim

Retour sur la grève de la faim de Stéphane Ravacley dans une web série documentaire…

Il y a un an, Corentin Germaneau suivait le quotidien de Stéphane Ravacley, boulanger bisontin en grève de la faim pour soutenir son apprenti guinéen, Laye Traoré, menacé d’expulsion. Cette expérience a amené le jeune homme de 27 ans à réaliser une web série documentaire publiée ce vendredi 14 janvier sur la toile…

Boulanger en grève de la faim à Besançon : le MRAP exige la régularisation de Laye Fodé Traoréiné

Dans un communiqué du 13 janvier, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon déclare son soutien au combat du boulanger Stéphane Ravacley en grève de la faim pour protester contre l’expulsion de son apprenti guinéen Laye Fodé Traoréiné, et demande la régularisation de ce dernier.

Le boulanger en grève de la faim contre l’expulsion de son apprenti conduit aux urgences

Notre journaliste avait rencontré Stéphane Ravacley, boulanger de Besançon, ce lundi vers 17h00. Ce dernier qui se trouvait en forme hier, a fait un malaise ce mardi 12 janvier 2021 vers 8h30. Il a été conduit aux urgences après plus d’une semaine grève de la faim.

Boulanger de Besançon en grève de la faim depuis 9 jours : “Non, je ne suis pas suicidaire, je fais attention”

Après 9 jours de grève de la faim pendant lesquels Stéphane Ravacley s’est nourri exclusivement de bouillons, et 8kg en moins, nous lui avons rendu visite lundi 11 janvier dans son fournil de la rue Rivotte à Besançon pour prendre de ses nouvelles ainsi que celles de Laye Traoréiné, son apprenti guinéen.

Politique

L’art et la culture pour (ré)inclure les personnes détenues à Besançon

Le service Culture de la Ville de Besançon lance un vaste appel à projets destiné aux associations du territoire pour des publics en détention ou en situation d’exclusion en partenariat avec le Service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) du Doubs et la Direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse (DTPJJ) de Franche-Comté. Un dossier qui sera présenté au conseil municipal du 7 décembre 2023.

Vers une accélération du développement des énergies renouvelables à Besançon…

Depuis le début du mandat de Anne Vignot, les services ont décidé d’accélérer le développement des énergies renouvelables sur le patrimoine bisontin afin de renforcer la bascule vers des énergies décarbonées et de maitriser la facture énergétique. Ce dossier sera soumis au conseil municipal de Besançon jeudi 7 décembre 2023.

Cigarettes plus chères et interdites : que contient le nouveau plan de lutte contre le tabagisme ?

Nouvelles hausses du prix des cigarettes ou extension des "espaces sans tabac" à la plage, au parc ou près des établissements scolaires : le gouvernement a présenté mardi 28 novembre 2023 un nouveau plan de lutte contre le tabagisme pour "relever le défi d’une génération débarrassée du tabac dès 2032".

Fonds européens agricoles en BFC : 13 député(e)s saisissent en urgence le ministre de l’Agriculture

Dans un communiqué du 28 novembre 2023, pas moins de 13 député(e)s de Bourgogne Franche-Comté (Renaissance, Modem et Horizons) se réunissent pour dénoncer le ”fiasco” de la gestion des fonds européens par la majorité régionale (PS) et la présidente de Région.

Macron ce vendredi dans le Jura : "Un nouveau plan d’action feu de foret a été formalisé"

+ Prise de parole du chef de l'Etat • Emmanuel Macron s'est rendu ce vendredi dans le Jura pour lancer son programme "Un jeune, Un arbre" qui doit permettre à chaque collégien de pouvoir planter un arbre, une démarche présentée par l'Elysée comme "symbolique, républicaine et avec une vocation pédagogique" sur les enjeux environnementaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.37
légère pluie
le 10/12 à 3h00
Vent
5.95 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
91 %