Coronavirus : la Région Bourgogne Franche-Comté veut injecter 80 millions d'euros dans les entreprises

Publié le 14/03/2020 - 09:34
Mis à jour le 14/03/2020 - 09:34

Dans un communiqué de vendredi 13 mars 2020, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté, annonce les mesures prises par la collectivité pour agir dans ce de contexte de crise du coronavirus.

Marie-Guite Dufay © Alexane Alfaro
Marie-Guite Dufay © Alexane Alfaro

La présidente de Région indique en préambule : "La Région, aux côtés de tous les acteurs, aux côtés des parents, aux côtés des agents de la Région, aux côtés des entreprises, aux côtés des associations, aux côtés des demandeurs d’emploi, fera TOUT son possible pour atténuer les conséquences, pour accompagner et mettre les moyens a? disposition. Le premier acte de confiance, c’est une coopération totale avec l’Etat et les Recteurs."

80 millions pour les entreprises

La Région est a? l’initiative d’un dispositif qui conduira a? injecter 80 millions d’euros qui seront mis a? disposition des entreprises pour pallier les problèmes de trésorerie immédiate par trois biais : la garantie, le prêt rebond, et le différé de remboursement. Ce dispositif sera soumis au vote des élus.

"Pas de pénalité pour les retards de paiement"

Dans le cadre du plan de continuité de la collectivité, la présidente annonce qu"'il n’y aura aucune rupture de paiement des entreprises et la collectivité ne leur appliquera pas de pénalités pour les retards qui seraient pris dans le cadre des marchés publics, des avances pourront même leur être consenties."

 Des mesures d'aide à la relocalisation

En parallèle de ces mesures d’urgence, la Région s’inscrira dans le sillage de l’Etat qui lancera un plan de relance en juin et travaille sur des mesures d’aides a? la relocalisation.

La Région et l’Etat co-piloteront une cellule de crise hebdomadaire afin de prendre "toutes les mesures nécessaires pour contrer la crise économique qui découle de la crise sanitaire". 

Pour les demandeurs d'emplois

Dans les organismes de formation qui fermeront, la Région a décidé que les demandeurs d’emplois continueront a? percevoir leur rémunération dès l’instant qu’ils suivent une formation prise en charge par la Région.

Pour les lycéens

En ce qui concerne les lycées, "pour la bonne tenue des enseignements a? distance", la Région mettra a? disposition des familles qui en sont dépourvues des équipements nécessaires (ordinateurs et tablettes).

Pour les agents de la Région

Pour les agents du siège, les organisations syndicales ont été consultées dans le cadre de l’élaboration d’un plan de continuité d’activité. Par ailleurs, les mesures nécessaires sont prises afin de généraliser le télétravail pour les agents impactés par la garde de leurs enfants ainsi que pour les personnes fragiles et ceux dont les conjoints travaillent dans les métiers de la santé.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.08
légère pluie
le 22/06 à 15h00
Vent
2.27 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
87 %