Coronavirus: le club de foot de Dijon donne 200.000 euros à des hôpitaux

Publié le 02/04/2020 - 17:38
Mis à jour le 02/04/2020 - 18:25

Le club de football de Dijon (Ligue 1) a fait deux dons de 100.000 euros chacun aux centres hospitaliers de Dijon et Besançon pour les aider à faire face à l'épidémie de coronavirus. "Il nous paraissait normal de verser le même montant aux deux établissements" qui font partie de la région Bourgogne-Franche-Comté, a expliqué ce jeudi 2 avril 2020 le président du DFCO, Olivier Delcourt.

Le CHU de Dijon a précisé de son côté qu'une partie importante de cette somme serait dédiée "au développement des travaux de recherche menés par l'établissement sur le Covid-19".

Le club bourguignon avait déjà offert 3.600 croissants et pains au chocolat mardi au personnel soignant du CHU dijonnais, en collaboration avec une boulangerie de la ville. Une opération qui sera renouvelée la semaine prochaine. "D'autres initiatives seront menées dans les prochains jours", a ajouté le président du club.

D'autres clubs de football professionnel ont fait un geste financier depuis le début de la crise sanitaire, comme le PSG qui a fait don de 100.000 eurosau Secours populaire, ou l'Olympique lyonnais qui a apporté un soutien de 300.000 euros à la lutte contre le virus.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Variant sud-africain : une troisième classe fermée au collège des Clairs Soleils à Besançon

Une classe de 6e et une de 5e sont fermées depuis vendredi 26 février 2021 au collège Clairs-Soleils à Besançon jusqu'à vendredi suite à des cas contacts signalés. On apprend désormais qu'une classe de 4e est fermée depuis ce jeudi 4 mars 2021 et jusqu'à mercredi en raison d'un élève testé positif au variant sud-africain.

RD-Biotech, la société bisontine qui a participé à l’élaboration du vaccin anti-Covid Pfizer

3 questions à… • On parle beaucoup d'elle en ce moment. La société spécialisée dans la biologie moléculaire RD-Biotech à Besançon vient de remporter un fonds de soutien de l'État pour créer un nouveau site de production de plasmides de qualité BPF. Nous avons voulu en savoir plus sur elle et le chef de cette entreprise…

Société

Décès de Paulette Guinchard : une minute de silence observée à 12h00

La Ville de Besançon a décidé de mettre ses drapeaux en berne le jour des obsèques de Paulette Guinchard.Une minute de silence sera observée ce vendredi 5 mars 2021 à 12h00 en mairie sur l’esplanade des droits de l’Homme. Figure de la vie politique à Besançon et ancienne secrétaire d'État aux personnes âgées, elle est décédée ce jeudi 4 mars 202 à l'âge de 71 ans. Un registre de condoléances sera ouvert jusqu’à ses obsèques en mairie.

Violences conjugales : ouverture d’une permanence pour le droit des femmes à Métabief 

Suite à l’augmentation des faits de violences conjugales relevés sur de la Communauté de Communes du Mont d’Or et des Deux Lacs, la municipalité de Métabief a souhaité porter assistance aux femmes et aux familles en difficulté via le CIDFF : Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles. Il sera ouvert une fois par mois le mercredi après-midi.

À la rencontre de Gérard Vives, parrain de l’événement bisontin Lundisociable

Après être entré dans la vie des Français il y a presque 30 ans avec la série "Les filles d'à côté", Gérard Vives a continué sa carrière à la télévision, mais aussi dans le sport. Cette année, il a accepté d'être le parrain de Lundisociable qui se tiendra le 8 mars 2021 au Kursaal de Besançon. Il nous en parle...

RN57 : deux associations bisontines démontent les arguments « écolos » de LR et du PS

Suite aux nombreuses réactions médiatisées sur le projet d'aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis à Besançon, en particulier de Ludovic Fagaut (LR), Jacques Grosperrin (LR) et Nicolas Bodin (PS) avec des arguments "écologiques", l'Association Vélo Besançon (AVB) et Alternatiba, "très énervées" appellent "au bon sens" dans un communiqué du 27 février 2021.

Affouage 2021 à Besançon : la Ville permet à des foyers de se fournir en bois de chauffage à bon prix

Inscriptions jusqu'au 19 mars • L’état sanitaire en forêt communale de Besançon a conduit à l’exploitation d’arbres dépérissants et à la production importante de bois de qualité chauffage. Dans ce contexte, le conseil municipal a souhaité recourir à l’affouage afin de valoriser ce bois de chauffage et permettre aux bénéficiaires de satisfaire leurs besoins domestiques.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.88
ciel dégagé
le 06/03 à 18h00
Vent
2.64 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
57 %

Sondage