Covid-19 : le port du masque reste obligatoire à l’hôpital 

Publié le 02/08/2022 - 10:33
Mis à jour le 02/08/2022 - 10:24

Le CHRU de Besançon a souhaité refaire un point sur les règles sanitaires en vigueur dans les sites de l’hôpital. Il est rappelé que le masque reste obligatoire pour les patients et les visiteurs.

Depuis le 1er août 2022, l’accès à l’ensemble des sites du CHU de Besançon n’est plus conditionné à la présentation d’un passe sanitaire, suite à l’entrée en vigueur de la loi du 30 juillet 2022 mettant fin aux régimes d'exception créés pour lutter contre l'épidémie liée à la Covid-19.

À l’instar des cabinets médicaux (quelle que soit la spécialité du ou des médecins, généraliste, dermatologue, cardiologue, podologue, ophtalmologiste…), le masque demeure également obligatoire au sein de l’hôpital de Besançon.

Autres règles en vigueur : 

Les visites demeurent autorisées dans les mêmes conditions : 

  • le nombre de visiteurs présents en simultané dans une chambre est limité à 2, y compris dans les chambres doubles, 
  • les visites ne sont pas autorisées en dehors des horaires fixés par le règlement intérieur (13h-19h, sauf pour la maternité où elles sont autorisées de 13h à 20h), 
  • en toutes circonstances, les visites sont strictement interdites aux personnes qui présentent des symptômes de la Covid-19, ont été testées positives à la Covid-19 ou sont cas-contact d’une personne infectée.

Ces directives sont susceptibles d’évoluer en fonction de l’actualisation des connaissances et des données épidémiologiques.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Cernés par le sucre ? Valentine Caput fait le point sur la présence du sucre dans les produits

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.21
partiellement nuageux
le 22/04 à 0h00
Vent
1.42 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
94 %