Éric Alauzet : « Modifier la fiscalité pénalisante pour l’essence vis-à-vis du diesel »

Publié le 11/12/2016 - 10:45
Mis à jour le 11/12/2016 - 10:45

Dans un communiqué du 9 décembre, Éric Alauzet, député du Doubs, réagit aux pics de pollution de l’air qui touchent la France, et plus particulièrement notre région, ces derniers jours.

alauzet.jpg
©EELV

Pics de pollution

PUBLICITÉ

En Franche-Comté, depuis le 9 décembre, la pollution de l’air a atteint le niveau 8 sur une échelle de 10. Procédure d’alerte déclenchée, arrêtés préfectoraux pris et diverses mesures d’urgence sont appliqués ce week-end en Franche-Comté. À cette occasion, l’écologiste Éric Alauzet, député du Doubs, a tenu à rappeler les difficultés rencontrées au Parlement pour modifier la fiscalité pénalisante pour l’essence vis-à-vis du diesel.

Soulignant sa détermination et celle du groupe écologiste pour progresser, Éric Alauzet rappelle dans son communiqué les évolutions en cours :

« Une trajectoire de rapprochement de la fiscalité du diesel sur l’essence a été amorcée :

  • Chaque année depuis 2015, le coût du litre d’essence baisse de 1 centime pendant que celui du gasoil augmente de 1 centime ; le rééquilibrage est prévu sur 7 années.
  • À partir de 2017 et en 5 années, la TVA sur les véhicules de société à motorisation essence sera alignée sur celle des véhicules diesel qui bénéficiaient seuls cet avantage.
  • Par ailleurs le « bonus carbone » dont bénéficiaient les véhicules diesel disparaît. »

« Reste un gros point faible de la conversion de la motorisation diesel des poids lourds en motorisation gaz » constate le député. « La Ville de Besançon avait initié l’achat de bus au gaz il y a quelques années. Gaz naturel de ville dans un premier temps en attendant l’évènement du gaz renouvelable (biométhane) en progression ».

Et le député EELV de rappeler que « L’enjeu de la lutte contre la pollution c’est la santé de nos concitoyens et c’est donc d’agir rapidement et en profondeur sur les sources de pollution atmosphérique, en particulier d’origine routière, mais aussi : industrie extractive, chauffage, utilisation d’engrais chimiques… »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

Mise à jour à 21h •  30 mois d'enquête, 1.300 procès verbaux, 60 cas suspects. Le procureur de Besançon a tenu une conférence de  presse à l'issue des 48h de garde à vue du Dr Péchier. L'anesthésiste de Besançon doit être mis en examen pour "empoisonnement sur personne vulnérable" dans 17 nouveaux cas dont sept mortels sur des patients de 4 à 80 ans. Le parquet a requis un placement en détention provisoire. 

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

La garde à vue de l'anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, mis en examen en 2017 pour sept empoisonnements et interrogé sur une cinquantaine d'autres incidents médicaux suspects, a été prolongée mercredi pour 24 heures supplémentaires, a annoncé le parquet de Besançon. Randall Schwerdorffer, un des avocats du médecin a déclaré que son client restait sur la même ligne de défense et nie toute implication "de près ou de loin" dans un empoisonnement.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.31
couvert
le 24/05 à 12h00
Vent
2.36 m/s
Pression
1014.24 hPa
Humidité
61 %

Sondage