Eric Alauzet reçoit les soutiens d’adhérents et d’élus LREM pour sa candidature à la mairie de Besançon…

Publié le 09/02/2019 - 18:07
Mis à jour le 12/02/2019 - 15:41

Des adhérents et des élus de la République En Marche ont souhaité soutenir la candidature d'Eric Alauzet, actuellement député du Doubs, à l'investiture du mouvement LREM pour l'élection municipale de 2020.

alauzet
©Alexane A.
PUBLICITÉ

« Ces élections vont en effet permettre, à l’échelle des territoires, de créer l’indispensable rassemblement des forces de progrès et d’ouverture, dans le sillage de ce qui s’édifie nationalement. À Besançon, et plus largement dans l’ensemble du Grand Besançon, nous pensons qu’Éric Alauzet occupe le positionnement adéquat et réunit les qualités pour relever cet audacieux défi : celui de rassembler au-delà des clivages », est-il indiqué.

Les signataires : 

  • Géronimo ADDOR (Comité Départemental)
  • Françoise AZIZ (Adhérente)
  • Alain AZIZ (Adhérent)
  • Denis BAUD (Comité Départemental)
  • Fanette CHARVIER (Députée LREM)
  • Pascal CURIE (Membre du groupe LREM, Progressiste et Société Civile conseil municipal)
  • Danielle DARD (Membre du groupe LREM, Progressiste et Société Civile conseil municipal)
  • Béatrice FACINELLA (Membre du groupe LREM, Progressiste et Société Civile conseil municipal)
  • Bernard FALGA (Adhérent)
  • Genevieve FIREK (Comité Départemental)
  • Thierry JEANMOUGIN (Adhérent)
  • Florian MAILLOT (Adhérent)
  • Agnès MARTIN (Adhérente)
  • Jacques MEDERIC CHEVROT (Comité Départemental)
  • Franck NICOLAS (Comité Départemental)
  • Éric PETIT (Animateur de Comité)
  • Pierrette PETIT (Adhérente)
  • Danielle POISSENOT (Membre du groupe LREM, Progressiste et Société Civile conseil municipal)
  • Chantal RAGUENES (Adhérente)
  • Karima ROCHDI (Membre du groupe LREM, Progressiste et Société Civile conseil municipal)
  • Pierre RUEFF (Adhérent)
  • Dominique SCHAUSS (Membre du groupe LREM, Progressiste et Société Civile conseil municipal)
  • Rémi STHAL (Membre du groupe LREM, Progressiste et Société Civile conseil municipal)
  • Catherine THIEBAUT (Membre du groupe LREM, Progressiste et Société Civile conseil municipal)
  • Gérard VAN HELLE (Membre du groupe LREM, Progressiste et Société Civile conseil municipal)

1 Commentaire

Besançon était de gauche......Fousseret a retourné sa veste, maintenant Alauzet...........vivement les élections !!!!!!!!!
Publié le 14 fevrier à 21h22 par MACARENA • Membre

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Université Bourgogne-Franche-Comté : « un véritable désastre » pour Jean-Philippe Allenbach

Après la polémique née de la campagne de publicité de "Just Dijon" pour promouvoir l'université de Bourgogne jusqu'à Besançon, le président du Mouvement Franche-Comté et candidat à l'élection municipale de Besançon déclare ne pas être surpris par ce nouveau "coup de force" de François Rebsamen et souhaite une université de Franche-Comté "libre et autonome".

Alexandra Cordier n’est pas encore « En Marche » pour les municipales

"Le temps est au Grand Débat et aux Européennes" • Pour la référente "En Marche" dans le Doubs, l'heure n'est pas aux municipales. Et encore moins à Besançon.  Après la récente annonce de 25 soutiens du mouvement en faveur d'Éric Alauzet pour les municipales de 2020 à Besançon, Alexandra Cordier  tient à rappeler que le temps est au Grand Débat national. Elle souhaite d'abord s'attacher "aux idées", au renouvellement de la classe politique plutôt qu'aux individualités.

Municipales 2020 à Besançon : qui sont ces anciens élus qui soutiennent Éric Alauzet ?

Éric Alauzet avance ses pions dans la course aux municipales à Besançon. Candidat déclaré depuis le 6 décembre 2018 sans pour autant attendre l'aval de la commission d'investiture d'En Marche, le conseiller municipal et député du Doubs dévoile le nom d'anciens élus qui le soutiennent. On trouve parmi eux Paulette Guinchard, Frank Monneur, Michel Bourgeois, Claude Girard, Françoise Fellman ou encore Joëlle Shirrer.

Le PS de Besançon « surpris »  de la candidature aux municipales d’Éric Alauzet

Jeudi 6 décembre 2018, le député Éric Alauzet a officiellement déclaré sa candidature pour les élections municipales de Besançon en 2020 en rappelant qu'il était "écologiste" et "de gauche". La section bisontine du parti socialiste s'étonne du moment choisi pour une telle annonce et estime que la conduite de la gestion d’une ville et d’une communauté urbaine "ne doivent pas être l’objet d’une ambition personnelle, mais bel et bien le fruit d’un projet collectif."

Municipales 2020 à Besançon : le MoDem souhaite lancer une plateforme pour donner la parole aux Bisontins

Les élections municipales à Besançon commencent sérieusement à trotter dans les têtes des élus et des éventuelles "nouvelles têtes" encore discrètes… et pourtant. Du côté du MoDem, on pense qu'un projet municipal ne s'écrit pas "au coin d'une table". C'est pourquoi il csouhaite lancer une plateforme pour donner la paroles aux habitants de Besançon et du Grand Besançon.

Municipales 2020 à Besançon : Frank Monneur dans les starting-blocks 

interview • Ancien conseiller municipal de la majorité de 2001 à 2014 lors des deux premiers mandats du maire PS Jean-Louis Fousseret (devenu en Marche), Frank Monneur avait "osé" mener une liste dissidente "Besançon Générations citoyennes" il y a quatre ans lors des dernières municipales. Liste qui avait obtenu 6,22 % des suffrages exprimés (2.255 voix). À 48 ans, il décide de se relancer pour les municipales de 2020 à Besançon.

Dans la catégorie

Gilets jaunes : « une fracture sociale » et européenne « qui vient de loin » selon J-P Chevènement

La crise "des gilets jaunes" met en lumière "une fracture sociale, territoriale, démocratique, institutionnelle et européenne qui vient de loin", estime samedi 16 février 2019 l'ancien ministre Jean-Pierre Chevènement, dans un entretien au journal Le Monde.

Centrale cogénération biomasse de Novillars « ce projet est exemplaire » (Emmanuelle Wargon)

La centrale de cogénération biomasse, développée par Akuo Energy pour la papèterie Gemdoubs, a été inaugurée ce 15 février 2019 à Novillars en présence d'Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire. Le premier coup de pioche avait été donné en octobre 2016…

Le ministre de la Culture reçoit Jean-Louis Fousseret

Le maire a rencontré jeudi 14 février 2019 dans la matinée Franck Riester à Paris pour aborder les dossiers culturels de Besançon. Jean-Louis Fousseret a appris que la future exposition "Une des provinces du Rococo, la Chine rêvée" de François Boucher (Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon - 8 novembre 2019 au 27 février 2020)  a reçu le label "exposition d’intérêt national".

La campagne publicitaire sur l’université de Bourgogne à Besançon qui « sonne comme une avertissement politique » pour L. Croizier

Polémique • Dans le cadre de la polémique suite à la diffusion de panneaux publicitaires notamment à Besançon incitant les étudiants à rejoindre l'université de Bourgogne, Laurent Croizier, conseiller municipal MoDem à Besançon, réagit à son tour. Pour lui, cette campagne "sonne comme un avertissement politique".

Fonctionnaires : « modernisation » pour Bercy, « mise à mort » du statut pour les syndicats

Recours élargi aux contractuels et pont élargi entre public et privé, harmonisation du temps de travail en particulier dans la fonction publique territoriale, rémunération au mérite, refonte des instances de dialogue social : le projet de loi sur la fonction publique pour moderniser le statut des fonctionnaires a du mal à passer. Après un an de concertations sur le texte qui s’accompagne d’une coupe de 120.000 agents d’ici 2022, sept syndicats de fonctionnaires sur neuf ont "claqué la porte" et dénoncent une "mise à mort" du statut de la fonction publique

L’instruction obligatoire établie dès l’âge de 3 ans à partir de la rentrée 2019

L'Assemblée nationale a voté mercredi soir (13 février 2019) l'abaissement de l'âge de l'instruction obligatoire de 6 à 3 ans, mesure phare du projet de loi "pour une école de la confiance" vantée par le ministre de l'Education comme "un marqueur républicain". Entrée en vigueur à la rentrée de septembre 2019

L’Adapei du Doubs s’invite dans le Grand débat national…

À l'occasion du Grand Débat national mené depuis le 15 janvier 2019 dans toutes les communes de France, l'Adapei du Doubs souhaite faire partie du paysage politique et invite au débat sur des questions de citoyenneté et plus précisément sur la place accordée aux personnes en situation de handicap. Plusieurs dates sont prévues dans le département.

Jeux paralympiques 2024 : Christine Bouquin souhaite « faire évoluer le regard sur les personnes handicapées » lors d’une mobilisation nationale

Le jeudi 24 janvier 2019 s’est réuni le premier groupe de travail Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) au sein de l'Assemblée des Départements de France, à Paris. Échelon de référence dans les solidarités, le Département du Doubs, avait déjà, il y a quelques mois, exprimé sa forte ambition pour se positionner comme fédérateur autour des Jeux Paralympiques de Paris 2024. Christine Bouquin, présidente du Doubs, souhaite provoquer une mobilisation nationale des Départements pour faire évoluer, grâce au sport, le regard sur les personnes en situation de handicap, et a réaffirmé son souhait de profiter de "cet événement qui rassemble les territoires pour lisser les différences".

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.21
ciel dégagé
le 17/02 à 6h00
Vent
1.02 m/s
Pression
1002.48 hPa
Humidité
73 %

Sondage